Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Gérard Alle

Roman / Nouvelle / Essais / Polar
photo Gérard Alle

Né le 27 décembre 1953, à Bègles (33).
Père Auvergnat, mère Bretonne, de Spézet (29).
Particularités : a passé pas mal de temps avec sa grand-mère, bretonnante monolingue, qui lui a donné l’envie de raconter et, plus tard, d’écrire des histoires.
Après avoir été, successivement ou en même temps, boulanger, céramiste, comédien, restaurateur, apiculteur, et conseiller municipal, Gérard Alle se consacre depuis dix ans à sa passion de toujours : l’écriture.
Ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire du Centre Bretagne, Nekepell.
Journaliste pigiste (ArMen, Bretagne Magazine, Villages Magazine),
Spécialiste de la ruralité ainsi que des langues et cultures minoritaires (rédacteur de dossiers sur les Berbères du Maroc, les Maoris de Nouvelle-Zélande, le catalan aux Baléares, les langues minoritaires en Europe, le Kurdistan, le multilinguisme en Vallée d’Aoste),
Travaille sur des sujets aussi divers que le cyclisme, le cinéma, l’aviculture et l’aquaculture bretonnes,
Rédacteur en chef du magazine du Centre régional du livre, Pages de Bretagne.

Nouvelliste, romancier, auteur de polars, et de livres documentaires sur le monde rural, la Bretagne (une vingtaine d’ouvrages publiés).
Son travail de reportage, et les rencontres qu’il occasionne nourrissent la fiction, et vice-versa.
Animateur d’ateliers d’écriture, de conférences et de débats, en France et à l’étranger (Maghreb, Madagascar),
Écriture de chansons pour le spectacle musical Lucien et les papys féroces, de la compagnie El Kerfi Marcel. Lectures publiques accompagnées par l’accordéoniste Marcel Jouannaud. Plusieurs spectacles en cours, théâtre et marionnettes, pour adultes et jeune public.

Thèmes
Je travaille essentiellement sur deux types d’ouvrages : les livres documentaires et la fiction (romans et nouvelles).
Dans le premier cas de figure, les ouvrages sont basés sur la rencontre avec les gens et leur témoignage. J’évite de parler à leur place. Je cherche à retranscrire fidèlement leur discours, leur façon de dire, même si je reconstruis, je restructure. Sujets de prédilection : le monde rural, la Bretagne, le lien social, souvent complétés par la collaboration avec un photographe.
Pour l’écriture des fictions courtes, je travaille parfois sur l’illusion de l’oralité, en me glissant dans la peau de personnages que je fais parler à la première personne. Pour les romans plus longs, j’aime varier les points de vue, comme au cinéma, avec plans larges et plans serrés, travellings : première personne, présent, passé, futur, troisième personne, aspect visuel, alternance entre comportementalisme et introspection. Sujets de prédilection : roman noir, identité, trans-générationnel, ruralité, social.

http://gerard.alle.site.free.fr
Bibliographie

– Un air à faire pleurer la mariée (roman, janvier 2000, éditions Baleine-Le Seuil, dans la collection “Velours”, dirigée par Jean-Bernard Pouy), Prix coup de cœur des bibliothèques du Finistère
– Paysans, gestes et paroles (livre documentaire, avec le photographe Gilles Pouliquen, novembre 2000, éditions Le Télégramme),
– Il faut buter les patates (polar fermier, février 2001, Baleine-Le Seuil, collection Ultimes polar); Prix du Goéland Masqué;
– Crachins, nouvelles fraîches de Bretagne (recueil de nouvelles collectif, mai 2001, Baleine-Le Seuil, écriture et direction d’ouvrage)
– Bartali zig-zag (roman, juin 2001, Baleine-Le Seuil, collection Série grise)
– Babel Ouest (roman, mai 2002, Baleine-Le Seuil, collection Le Poulpe)
– Le cheval breton au travail (livre documentaire, avec le photographe Gilles Pouliquen, juillet 2002, Éd. Coop Breizh)
– Commerces de campagne (livre documentaire, avec le photographe Gilles Pouliquen, octobre 2002, aux éditions Le Télégramme)
– Grains, nouvelles noires de Bretagne (recueil de nouvelles noires, collectif, novembre 2002, Baleine-Le Seuil, écriture et direction d’ouvrage)
– Vivre en Bretagne (guide touristique pour une Bretagne différente, avec le photographe Gwenaël Saliou, mars 2003, éd. Ouest-France) ;
Prix de la Fédération des Bretons de Paris 2003 ;
– Brest, l’ancre noire (recueil de nouvelles noires sur Brest, mars 2003, éd. Autrement, écriture et sélection des auteurs)
– Le Breton (livret sur le cheval breton, avec le photographe Philippe Deschamps, mars 2003, éd. Castor & Pollux)
– Pains de campagne (livre documentaire, avec le photographe Gilles Pouliquen, sur l’histoire et le renouveau du pain en Bretagne, octobre 2003, éd. Le Télégramme) ; Prix Millefeuilles 2005
– La fugue de l’escargot, (roman, mai 2004, dans le cycle Lancelot fils de salaud; Les Contrebandiers éditeurs)
– Le vin des Bretons (livre documentaire, avec le photographe Gilles Pouliquen, octobre 2004, éd. Le Télégramme)
– Bretagne des lumières (beau livre, impressions poétiques de Gérard Alle et photos de Michel Thersiquel, octobre 2004, éd. Ouest-France)
– Passeur de livres (livre documentaire sur la lecture publique, photos de Gilles Pouliquen, octobre 2005, éd. Coop Breizh)
– La fugue de l’escargot, (roman, septembre 2006, éd. de poche, chez Coop Breizh)
– L’arbre aux chimères, (roman, septembre 2006, dans le cycle Lancelot fils de salaud, éd. de poche, chez Coop Breizh)
– Bretagne des terres (livre documentaire et autobiographique sur la Bretagne rurale, coauteur François de Beaulieu, photographies d’Hervé Ronné, novembre 2006, éd. Coop Breizh)
– Hénaff, 100 ans d’histoire (livre documentaire sur l’histoire de la maison Hénaff, juin 2007, éd. Glénat-Chasse-Marée)
– Les papys féroces (trois romans gris, septembre 2007, éd. Coop Breizh)
– Quatre saisons sur la Rance; (beau livre, aquarelles de Kim Rouch, nouvelles de Gérard Alle, José-Louis Bocquet, Sylvie Rouche et Denis Flageul, mai 2008, éd. Coop Breizh) ;
– Les jeunes tiennent pas la marée ! (roman, premier de la série « Les enquêtes de Léo Tanguy », mai 2008, éd. Coop Breizh)
– Le vin des rebelles, (roman, novembre 2009, chez Coop Breizh)


Extraits

« Je regardais les danseurs s’élancer sur la piste... Allez, roulez vieillesse ! Dansez vieilles peaux ! Les Rolland, c’étaient des gars qu’avaient connu la vie, à ce qu’ils disaient. Z’étaient partis gagner leur croûte à Paris. Z’étaient revenus avec un bon magot. Et l’accent parigot. J’en voyais, des fiers pépés qui valsaient droits comme des i, la moustache frémissante, le soullier vernis, l’œil vif de l’ancien flic en retraite, le gars qui palpe, qu’a fait construire et qu’est content de lui. Les dames se rejouaient le film. Dans les bras. Dansez ! Roulez ! Fermez les yeux, les revoilà ! Et le temps des beaux gars. Et le temps des printemps. Et le temps des yeux dans les yeux. »

Extrait de Bartali zig-zag, roman gris

« Avec Marion, nous avons enfourché nos mobs, et filé vers Ploumergat, méprisant le crachin et la chaussée glissante. Dans les bourgs traversés, les cimetières dégobillaient leurs fleurs de Toussaint, écrasés par la domination sans partage du vilain chrysanthème, criard et fluo. Fleur cache-misère. La fleur cachait la forêt des croix sordides, dans ces cimetières trop bien rangés, où les escarpins des arthrosées de la hanche s’enfonçaient - pauvres mémés ! - dans le gravier trop épais des allées. Trop propre. Sans chiendent. Sans arbres. Aucun lien de la terre au ciel. Sans liberté, quoi ! La mort n’avait qu’à bien se tenir. »

extrait de La fugue de l’escargot, roman

Lieu de vie

Nouvelle-Aquitaine, 33 - Gironde

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers d'écriture en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire