Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Isabelle Kévorkian

BD
photo Isabelle Kévorkian

Isabelle Kévorkian est présidente de la société S.A.S.U. ikevorkian : édition de biens culturels, et conseil en communication éditoriale et digitale. Elle est également romancière, chroniqueuse, bloggeuse, parolière et compositrice.
Isabelle Kévorkian met son expertise au service de la visibilité des marques, en particulier La Nouvelle Olympe, qui donne la parole à une petite chatte d’origine arménienne, à travers toutes les formes d’expressions artistiques (démarche pédagogique).
Deux extraits de #lanouvelleolympe sont en écoute sur YouTube : « Mon Cœur » et « Tant de Facéties » : un même poème et deux approches musicales.
Pour participer au développement de #lanouvelleolympe piano-voix :
https://www.kickstarter.com/projects/lanouvelleolympe/lanouvelleolympe

Isabelle Kévorkian est adhérente M-e-L et SACEM (auteur-compositeur et société d’édition musicale).
Profil numérique : appearoo.com/IsabelleKEVORKIAN

http://ikevorkian.fr
Bibliographie

Romans
– Amertume, aux Editions du Net, 2015, qui relève d’une démarche littéraire inédite : droit de réponse romanesque aux « Colères » de Lionel Duroy (éditions Julliard, 2011)
– Confessions d’une Petite Pute, Editions du Net, 2014; Préfacé par le père Pierre-Oliviers Picard, chapelain de Sainte-Rita, paroisse de la Trinité
– Les Enfants Rouges, aux éditions Jérôme Do. Bentzinger, 2013
– Cet Enfant que tu m’as Volé, aux éditions Les Oiseaux de Papier, 2008

Bloggeuse
isabelle.kevorkian.over-blog.com (chroniques Culture et communication)
www.lanouvelleolympe.fr (romanesque)

Chroniqueuse (culture, expositions, théâtre)
– Rubrique « L’œil de », pour le mensuel de l’actualité romanesque fait par des écrivains « Service Littéraire », fondé et dirigé par François Cérésa
– Chroniques pour « AZAD magazine », trimestriel de l’actualité arménienne.

Extraits

Extrait de roman « Amertume » (Editions Du Net)
« Tout cela, cette rancœur et cette amertume (ce chagrin qualifierait peut-être papa ?), eh bien tout cela s’était tuméfié en moi, et remonte à l’époque où maman avait avoué à sa façon son incapacité à m’élever. »

Extrait de roman « Confessions d’une Petite Pute » (Editions Du Net) -4ème de couverture
Je relis ce texto, reçu de ta femme : « Je m’appelle Anne. Je suis mignonne, très pure et non tourmentée. Avec Eric, nous avons eu Charlotte avec un amour extraordinaire. Nous formons un beau couple, libre car nous avons confiance l’un et l’autre. J’ai une idée pour votre prochain roman car je suis très créative. C’est l’histoire d’une femme heureuse dans son travail, dans ses amours, dans sa vie sociale. Et puis un jour elle tombe par coïncidence sur un message. Elle lit des échanges un peu perturbés, malsains. Elle se dit : comment une fille peut aller avec un homme qui a déjà une vie et pense que pour cela, cette fille ne doit pas présenter beaucoup d’intérêt »

Extrait de roman « Les Enfants Rouges » (éd. Jérôme Do. Bentzinger) -4ème de couverture
Marie-Hélène est morte à l’âge de dix-neuf ans en mille-neuf-cent-quatre-vingt-quatre. Elle a été tuée, ainsi que son frère cadet, par son père, Daniel. Daniel a également tiré, avec un pistolet 7.65 mm, sur son épouse, avant de retourner l’arme contre lui. Il est décédé. Marie-Hélène était mon amie.

Extrait de roman « Cet enfant que tu m’as volé » (éd. Les Oiseaux De Papier)
« Il est rentré en effet le père de son enfant. Martial. Elle était livide Gwenn, avec de la morve qui s’écoulait de son nez ; elle était moche, terne, les yeux gonflés, les cheveux plaqués, les ongles rongés, auréolée de tabac, le teint jauni. Elle s’est jetée dans ses bras, elle n’avait plus une once d’orgueil. Il l’a repoussée : elle le dégoûtait, elle n’avait plus de tenue. Martial a été corrodant : j’ai bien réfléchi toute la nuit, je ne veux pas de cet enfant, tout a été trop vite entre nous, il va falloir changer d’appartement, terminées les vacances cool, mon cabriolet ne servira plus à rien, et je ne gagne pas assez bien ma vie, j’ai pesé le pour et le contre et je n’ai aucun doute Gwenn, je me suis trompé, je ne t’aime pas... »

Lieu de vie

Île-de-France, 92 - Hauts-de-Seine

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire