Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Actualités

Préambule aux Enjeux 13 : Suite pour F. Nannetti par Sylviane Dupuis

Si tout va pour le meilleur, la 13ème édition des Enjeux contemporains de la littérature SURVIVRE aura lieu du 4 au 6 mars prochains.
Au mois de décembre, grâce à nos invités et à une quantité d'archives, nous avons donné un avant-goût de ces rencontres, espérées, attendues sans doute plus que jamais.
Nous vous avions promis de poursuivre avec de nouveaux rendez-vous, de nouvelles pastilles.
Nous sommes heureux de reprendre ce fil aussi vivement que possible, et c'est avec la lecture d'un texte de Sylviane Dupuis que nous commençons. "Suite pour Fernando Nannetti" s’intéresse ici à la folie dans ce qu'elle produit de plus irréversiblement bouleversant.
Représentant majeur de l’Art brut asilaire en Italie, Fernando Oreste Nannetti, qui fut interné en Toscane de 1959 à 1973, a gravé dans la pierre un livre de plus de 70 mètres. Cette "suite" écrite par Sylviane Dupuis rend toute sa portée à l’œuvre parfaitement sensible et profonde de Fernando Nannetti qui fait aujourd'hui l'objet de publications diverses, à commencer par celle de Lucienne Peiry, Le livre de pierre, paru récemment chez Allia.

La Mél, en partenariat avec la Halle Saint-Pierre, évoquera prochainement cette question d'une "écriture brute", que l'on peut d'ores et déjà, avec curiosité et non sans émotion, lire dans le recueil de textes choisis et présentés par Anouk Grinberg, Et pourquoi moi je dois parler comme toi, paru aux éditions Le Passeur.

Sylviane Dupuis est poète, autrice de théâtre et essayiste. Elle a été chargée de cours au Département de français moderne de l’Université de Genève pour la littérature de Suisse romande et a publié plusieurs ouvrages dont des recueils de poésie, des pièces de théâtre, des essais ainsi que de nombreuses études critiques sur la littérature romande. Elle entretient un dialogue permanent avec les autres arts, peinture, arts plastiques, danse, photographie. Elle a présidé l’association pour une Maison de la littérature à Genève, dont le projet a abouti en 2012 à la création de la première Maison de la littérature de Suisse romande (Maison de Rousseau et de la Littérature) dont elle est aujourd’hui membre du conseil de fondation. Parmi ses derniers ouvrages : "Adrien Pasquali, chercher sa voie entre les langues" (2011, Zoé), "Qu’est-ce que l’art ? 33 propositions" (Zoé, 2013), "Géométrie de l’illimité" suivi de "Poèmes de la méthode" (éditions Empreinte, 2019)

 

 
Retrouvez l'ensemble du préambule aux Enjeux 13 "Survivre" ici