Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Hervé Martin

Poésie / Essais
photo Hervé Martin

Né en 1953 à Igny dans un département qui se nommait alors la Seine-et-Oise, Hervé Martin vit aujourd’hui près de Rambouillet. Il a travaillé plusieurs années en tant que moniteur d’atelier dans un ESAT auprès de personnes en situation de handicaps psychiques et intellectuels.
Élevé dans une famille modeste par un père ouvrier dans les travaux publics et une mère ouvrière agricole puis femme de ménage, il a souvent puisé dans son enfance pour nourrir des poèmes qui rendent hommage aux disparus et aux métiers manuels.
Au gré de poèmes très courts ou au contraire plus amples, sa poésie parle volontiers de l'absence, du temps arrêté, du manque mais aussi de la fraternité, de l'espoir.
Dans le milieu des années 1990, une rencontre fut décisive sur son chemin d'écriture. Il a créé la revue de poésie Incertain Regard qu’il dirige de 1997 à 2015. Il est membre de son comité de rédaction et exerce régulièrement une activité critique. Il a signé des articles dans Europe, Action Poétique et La nouvelle quinzaine littéraire.
En 2010-2011, il a participé à une résidence d'écriture à la Réserve naturelle Val et Coteaux de Saint Rémy-lès-Chevreuse.

http://hervemartindigny.jimdo.com/
Bibliographie

Origines du poème. Éditions Au Salvart – 2022
Recouvrer le monde suivi de Zone naturelle. Éditions Unicité – 2021
Dans la traversée du visage. Éditions du Cygne - 2017
Métamorphose du chemin. Éditions Éclats d’encre - 2014.
J’en gage le corps. Éditions de L’Amandier. 2011.
Et cet éprouvé des ombres. Éditions Henry - 2009.
Toutes têtes hautes. Éditions Henry – 2004.

Livres d'Artiste
Au plateau des Glières, gravures de Valérie Loiseau. Éditions de La Lune Bleue. 2011.
Comme une ligne d'ombre, gravure de Marc Giai-Miniet. Les éditions du nain qui tousse. 2013.

Anthologies
Fenêtres sur jardin, La Lune bleue - Trouées poétiques. 2022.
Le chant du cygne, Anthologie 2020. Éditions du cygne. 2020.
Dehors. Éditions Janus. 2016.
Le monde les réfugiés et la mer. Éditions Corps Puce. 2016.
L’insurrection poétique. Éditions Corps Puce. 2015.
Voyage au bout des doigts. Éditions de La Lune Bleue. 2012.
Des poètes dans la nature. Éditions de l’Amandier. 2011.

Plaquettes
Lettres. Collection Franche Lippée N° 263 - 2005 Éditions Clapas.

Les éditions en revues
À L'index ; ARPA ; art scènes ; Concerto pour marées et silences ; Contre-Allées ; Diérèse ; Écrit(s) du Nord ; Friches ; Grèges ; Haies vives ; Ici é Là ; La Nouvelle Tour de Feu ; La Sape ; Le journal des poètes ; Le Mâche-Laurier ; Les Citadelles ; Le Nouveau Recueil ; Littérales ; N4728 ; Mots à maux ; Phoenix ; Revue Alsacienne de Littérature ; Rehauts ; Résu ; Saraswati ; Spered Gouez ; Traces ; Traversées ; Zone Sensible...

Résidence et autres
- Sur une partition originale du musicien Hervé Rémond, son livre Métamorphose du chemin a donné lieu à un spectacle, musical et chanté, qui a été monté sur la scène du Conservatoire Montserrat Caballé de Perpignan en 2019.
- Participation à la résidence de création PoéZiences 2018 #2 et #3 organisé par Les Itinéraires Poétiques en collaboration avec l’Atelier des sciences de SQY et le laboratoire de l’UVSQ.
- En 2010-2011, il a participé à une résidence d'écriture à la Réserve naturelle Val et Coteaux de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Revues numériques et sites Internet
Recours au poème, juin 2014.
Secousse N°11- oct 2013.
Blog de La Quinzaine - Anthologie de poésie Marie Étienne – Gérard Noiret. mars 2012.
Revue en ligne du Chasseur abstrait éditeurs RAL’M – avril 2008.
Terre à ciel.

Extraits

(Extraits de Et cet éprouvé des ombres. Éditions Henry - 2009)

Fine

Il avance chemine manœuvre
L’impasse est un port
Les yeux des enfants chalands sur la jetée
Il tire des bords le bel
Pas pressé d’arrimer sa chaloupe à quai

À bout Fine l’attend Une bretonne
râblée stable sur ses deux jambes
sourire en travers La soupe est froide
Pas toujours facile.


Lucien

Geste ferme malhabile il saisit hors de cage
la bête aux pattes postérieures qui alors en sursauts
gigote dérisoire griffes et instinct hors de lui
tout geignant sous ses pattes pendu
Deux coups sourds sous la tête
Trajectoire terrifiante de l’œil

Le vieux déplie son couteau et maugréant jurons
écorche un à un les deux yeux et l’artère
Le sang par saccades et grands jets
s’écoule sporadique dans le bol de terre
Tressaillements ultimes le vieux dépouille la bête
qui condense l’air frais du dimanche matin.


Arsène

Il se cramponne au guidon le bougre
Pousse sa bicyclette tangue
malhabile trébuche puis repart
La nuit pour lui a avancé son heure
Sa musette où berce le goulot
comme bouée ceinte au navire en détresse
Visage rougeoyant Joie avinée aux perles
du regard Arsène rentre du chantier.


(Extraits de Métamorphose du chemin. Éditions Éclats d’encre - 2014)

À la voix de l’enfant
d’autres se mêlent
dans l’espace

Lui ne mesure qu’hier
turbulence de son corps
agité dans le jeu

Mais l’aventure précise
dans le labyrinthe d’avenir
Impensable


*


L’éclat du chemin se ternit
à mesure
sous mes pas qui hésitent

Au loin derrière
les ombres immenses
perdent dans les contours
leur auréole

Entre deux bornes du chemin
une métamorphose s’accomplit


*

Il y a quelques années
sur ce lieu de forêt
tu étais venu là
en compagnie des tiens
désormais disparus

Aujourd’hui
tu es seul

Rien ne subsiste tel
Tout arbre a grandi
Chaque paysage changé
hormis dans ta mémoire
où les visages persistent

Ce n’est pas le temps
qui nous vieillit
mais l’absence de ceux
qui nous accompagnèrent

Lieu de vie

Île-de-France, 78 - Yvelines

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Rencontres en milieu scolaire