Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Hélios Sabaté Beriain

Poésie / Essais
photo Hélios Sabaté Beriain

Des années passées à l’Université de Saint-Denis, son mémoire en Art et Technologie de l’Image portera essentiellement sur une vision anthropique et anagogique des vitraux de l’Abbé Suger.
Il rencontre Jean-François Lyotard, qui prépare l'exposition "Les Immatériaux"; cet événement sera marquant dans sa progression poétique. Les musiques électroniques, dont celles de Iannis Xenakis, le conduiront vers une abstraction des formes et des concepts pour fonder sa notion de « poème électronique ». L’association des nouveaux média aux nouvelles formes de langage issues de cette hybridation intertextuelle devient pour l’auteur un engagement transitoire et sociétal déterminant. Sa langue apparaît dès lors comme un manifeste d’esthétique électronique et sa prose vectorisée.
La création des éditions sonores Artalect -textes lus par les auteurs- en 1982, favorisera des rencontres décisives. Fortement imprégné des ouvertures de la Poésie Sonore par son cheminement à l'ombre du poète et ami Henri Chopin, il transmute le verbe, lui restituant une multiplicité de facettes, tant graphique que sonore.
Hélios Sabaté Beriain crée des images que lui impose son temps, c’est au bord de la révélation et du dévoilement que s’exprime son inspiration.
Il nous mène dans un éblouissement des éléments de nos vies appelant par sa voix à une catharsis salutaire.

Photo : L.F. Granier

Bibliographie

poète électronique

Livres parus
– Tendres Chairs, éd. Ecrits des Forges, 1991
– L’Enchantement, éd. Zhor, 2000
– Caractères, éd. L’Art & Maintenant, 2001
– Les Mondes Flottants, éd. Zhor, 2008
– Merci de me donner la lumière, éd. Zhor, 2009
– Vous ne nous aidez pas nous vous détruirons, éd. Passage d’Encres, 2010
– Sacramentales, collection MMM, 2012
– La presqu’île électrique, éd. Passage d’Encres, 2013
– Sous le soleil, théâtre, éd. Passage d'encres, 2015
– Grand Stade, éd. Passage d'encres, 2016
– Géométries éclairées, vignettes de Miguel Chevalier, ficelle n° 127, éd. Vincent Rougier, 2016
– Personne à Sarajevo (récit), éditions unicité. 2017

Livres d’artiste
– Les Equatoriaux, éd. Bernard-Gabriel Lafabrie, 1991
– De la tessiture du noir, éd. Le Temps du Non, 1996
– L’Orage Dur Eblouissant, éd. Céphéides, 1997
– Couleurs, Noirs, éd. Céphéides, 1998
– Jeux sur les Mots, éd. Céphéides, 2000
– L’Ecrin Exemplaire, éd. Bernard-Gabriel Lafabrie, 2002
– Territoires des Nuits, éd. Laboratoire de la Voie Lactée, 2006
– Quinta Escuadra, éd. Bernard-Gabriel Lafabrie, 2007
– Protée, atelier Bernadette Planchenault, 2010
– La Salamandre du Roy, éd. Les Arts Verts de Paris (BGP), 2011
– Codex Scriptor, collection MMM, 2012
– Salamandra Salamandra, éd. BGP (Bernadette Genoud-Prachet), 2012
– Cyber Tarot, collection MMM, 2012
– La danse des miroirs électriques, collection MMM, 2013
– Territoires aux Dieux: île de Herm, Voltije éd. Ltd, 2014
– Progression Digitale "TOR", atelier Caroline Viannay, 2016

Catalogues
– Musique en vue, catalogue de l'exposition (160 pages), éd. URDLA - Lyon, 2002
– Pures Données, n°40 de la revue Passage d'encres (130 pages), 2010
– Conversation portraits de Christine Ljubanovic, photo-suites 1974-2014 (160 pages), éd. Hirmer, 2016

disques & dvd
– OVNI (CD) éd. Artalect, 2002
– Anthologie numérique (DVD n° 49), éd. Sonart, 2006
– Les pierres bougent lentement, (CD) 2006
– Dans le silence des mondes flottants (DVD) éd. Artalect, 2008
– La Chevauchée électronique (CD 1 & 2), éd. Ballottage, 2008
– Ego Testamentaire (DVD) 2009
– Circulaire, aménagements sonores: D. Christoffel/Bruno Michel, 2009

Contributions aux revues de poésie: Art-Review, Ballottage, Boxon, Chroniques-Errantes, Estuaire, La Fabrique, Formules, Jungle, Lèvres-Urbaines, Mir(X)Presse, Nuestra-Palabra, Passage d'Encres, Revue d'Esthétique, Le Sabord, Social-Traître, Tribu, Xérographes...

Créateur des éditions sonores Artalect 1982

Extraits

Géométries éclairées, éd. Vincent Rougier, 2016

fort étendu
parce que déployé
ou mouvant
dans la lumière
identique

le seau à vif
précipité
et fière

comme une ombre ne s’appartenant plus
se définit seule
d’une compromission

plus loin le croisement
impensable
inaudible
qui répète

_______

La presqu'île électrique
éd. Passage d'encres, 2013 (extrait)

sauf-conduit antinucléaire

Le père éructif gronde du ventre explosé des atomes énucléés
La matière gronde sa surface agitée de soubresauts convulsifs
Chimiquement on ne risque rien la grande muraille tient bon
Les palpitations sont normales en bord de mer
Les vents emportent nos miasmes vers le large purificateur
Au loin il n’y a plus rien de vivant, les chutes comme préalable
Sont des filtres à nos existences, il suffit de n’en pas savoir les dessous
Les oiseaux évitent ces parties du monde en jachère

Ce que la main de l’homme a ouvert ne devra pas être refermé
Ces traces resteront indélébiles à nos mémoires, le feu les épargnera
Nos vies seront saccagées avant que la terre n’avale ce nectar létal
Pourtant quelque grâce affichait une aisance de caractère
Le nouvel architecte est le roi des magiciens, il sait tout faire
Mais se tait quand on lui pose des questions parce qu’il ne connaît pas
Où s’allume la mèche du principe des atomes faisant défaut
C’est ainsi qu’il voit démusérément grand pour des effets d’éclipse


Les Mondes Flottants
éd. Zhor, 2008 (extrait)
III° écran

Qu’ai-je à entendre de ce désordre imminent. Pas le chaos
Qui me conçut. De lui je procède. Jusqu’à cette double vision
Où la route s’achève. Il reprend son droit naturel. Aller
Au-devant des limites de son vaste territoire infini. Je ne puis
Seul m’aventurer. L’autre renforce ses craintes. Pour une
Telle entreprise. Il ne faut pas être trop humain. Demain
Il exigera le sceau de la vertu. Qui alors pour autoriser. Ce
Que révélera la suprême petite boîte noire. Une révélation
Très anticipée. Se répandra peu à peu comme une étrange
Lumière. Celle qui surgit des diaphanes cratères poudreux
Asséchés. La poursuite forcée pas évidente. Laisser se poser la chose
Voir venir. Dans un balbutiement d’image. Beaucoup de noir
Étincelant et peu de lumière. L’autoroute Induite. Quelques
Clameurs apparentes. Un bang parfois et tout se remet en place

Ma bibliothèque

quelques éblouissements,
le roman, la photo, le cinéma, la diversité des cultures, mes états d'âmes, m'ont souvent procurés des enthousiasmes et des éblouissements momentanés, ce dont je me souviens plus vivement et dans l'intimité de la lecture

Louise Labé, Charles Cross, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, Gérard de Nerval, Emily Dickinson, Walt Whitman, Antonin Artaud, José Lezama Lima, Cesar Vallejo, Frederico Garcia Lorca, George Oppen, William Carlos William, Syvia Plath, Derek Walcott, Marina Tsvetaieva, Jean Genet, Henri Chopin, Stéphane Mallarmé, T.S. Eliot, W.H. Auden ...et quelques autres oeuvres philosophiques.

Lieu de vie

Île-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Résidences