Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Geneviève Peigné

Poésie / Roman / Théâtre / Récits
photo Geneviève Peigné

Geneviève Peigné vit à Dijon et dans un village de Bourgogne, Bazoches. Professeur de lettres, puis documentaliste, elle a enseigné en Pologne, aux Antilles et en Algérie. De retour en France, voyager devient lire et écrire.
Elle a publié, d’abord sous le nom de Geneviève Hélène, plusieurs livres érotiques, récits, roman, nouvelles. Ensuite, sous son nom, poésie, théâtre et récits.
Elle a collaboré, pour des livres d’artistes, avec des peintres et des graveurs (Claude Stassart-Springer, Jean-Marie Queneau, Catherine Liégeois, Petra Bertram-Farille.)
De 2009 à 2017, co-organisatrice à Bazoches-du-Morvan, du festival de poésie contemporaine Samedi poésies dimanche aussi. poesie.baz.free.fr
Elle date son besoin d’écrire, avec une visée alchimique, du jour où son instituteur a posé la célèbre question : « Qu’est-ce qui pèse le plus lourd, un kilo de plumes ou un kilo de plomb ? »
Ses textes croisent le corps et le quotidien.

http://poesie.baz.free.fr
Bibliographie

Sous le nom de Geneviève Hélène
– Le tranchant des lèvres, nouvelles, éditions Jacqueline Chambon, 1990 - Réed. Cercle Poche, 2002.
– La belle que voilà, roman, éditions Jacqueline Chambon, 1990 – 2ème ed. 2005.
– Une scène de dévoration, récit, éditions Jacqueline Chambon, 1992.
– Le temps des lèvres, livre d’artiste, éditions de la Goulotte, illustré par Claude Stassart-Springer, 1998.
– L’économe, éditions Virgile, 2002.
– Une fente d’existence, éditions Agnès Pareyre, 2003 (indisponible).
– Un goût de lumière, livre d’artiste, éditions de la Goulotte, illustré par Jean-Marie Queneau, 2005.
– La petite faucheuse, éditions J. Chambon/Actes Sud, 2005.
– Au Village, éditions Virgile, avec photographies de Janine Niepce, 2009.

Théâtre
– Je suis perdue (théâtre). Lecture par la comédienne Hélène Vincent, janvier 2006, au TNP de Villeurbanne. Inédit.

Collectif : Qu'est-ce que la littérature érotique? Soixante écrivains répondent. La Maison des écrivains/ Zulma, 1993.

Sous le nom de Geneviève Peigné
– À défaut de miracle, (poésie) éditions Potentille, 2012.
– Avant que j'oublie, (théâtre) avec Vanessa Van Durme, version scénique Richard Brunel, incluant quatre scènes extraites de "Je suis perdue", éditions Les Solitaires intempestifs, 2014.
– L'interlocutrice, récit, éditions Le Nouvel Attila, 2015
– À voix nue, (poésie) illustrations Petra Bertram-Farille, L’Atelier des Noyers, 2018.
- Les petits ciseaux font les grandes civières (poésie) illustrations Claude Stassart-Springer, L’Atelier des Noyers, 2020.

- À paraître en 2021: Ma mère n’a pas eu d’enfant, Editions des Lisières.

Livres d’artistes
– La pelote qui tricote le temps, livre d'artiste, éditions Catherine Liégeois, illustré par Catherine Liégeois, 2012.
– Iris, projet réunissant cinq auteurs et dix graveurs, éditions Catherine Liégeois, illustré par Catherine Liégeois et Petra Bertram-Farille, 2013.
– Poème pour l’oreille gauche, aquarelles de Jean-Marie Queneau et linos de Claude Stassart-Springer, éditions de la Goulotte, 2015.

En revues
Rehauts N° 29, N° 33 ; N 4728, N°24.
Revue en ligne: Secousse, revue de littérature, douzième Secousse.

Ma bibliothèque

Proust, Beckett. Dans les lectures marquantes : L'apprenti Sorcier de François Augièras ; La grande Pâque de Jacques Besse ; Le château de Cène de Bernard Noël ; Sombre printemps d'Unica Zürn. Quand je doute: la Correspondance de Flaubert. Et de la poésie, surtout.

Lieu de vie

Bourgogne-Franche-Comté, 21 - Côte-d'Or

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire