Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Nicole Barrière

Poésie / Roman / Essais
photo Nicole Barrière

Administratrice de l’association « du côté du pont Mirabeau »
Membre de la société des Gens de lettres
Conseillère littéraire d’Open Asia (Association humanitaire sur l’Asie Centrale)
Association des Amis de César Vallejo
Directrice de la Collection Accent tonique, l'Harmattan

A publié une vingtaine de livres, et s’inscrit dans la poésie engagée : Scientifique (astronomie), militant sur des projets précis (manifeste collectif de poètes, pétition contre la guerre ), esthétique (vidéo-poème)

Itinéraires poétiques
Commence à écrire en pension à 11 ans.
En 1971, Première rencontre avec Jean Monod alors professeur d’anthropologie : un visionnaire déjà avec lequel elle comprend les brisures du monde d’où elle vient. Ce poète-chamane qui a passé beaucoup de temps chez les indiens d’Amazonie l’oblige à se remettre en cause à chaque rencontre.

http://nicoletta.over-blog.com/
Bibliographie

Poésie
– La croisée des mots 1993 Éditions des Dossiers d'Aquitaine
Courants d’R,, 2000, illustré par Nicole Durand, Éditions les presses littéraires.
– Longue vie à toi, marcheuse de l’impossible !, poème bilingue français/persan, préface de Philippe Tancelin, Président du Centre International de Créations d’Espaces Poétiques (université Paris 8), postface de Latif Pedram (poète afghan) 2001, le bénéfice de la vente de ce livre est reversé aux associations de soutien aux femmes d’Afghanistan. Réédition en 2002, Grand Prix de la Ville de La Baule, Editions les presses littéraires.
Avec le poète afghan Latif Pedram, lancement en novembre 2001 d’un appel à création poétique « Caravanserail , 1001 poèmes pour la paix en Afghanistan » Plus de 1000 poèmes ont été reçus de 45 pays différents : Les poèmes sélectionnés ont donné lieu à un spectacle en avril 2003 à l’Unesco à Paris et en juin 2003 à Duschanbé au Tadjikistan. Par ailleurs deux livres des poèmes reçus sont publiés à Kaboul en juin 2003, un est à destination des enfants, l’autre pour les adultes

– Les ombres et le feu : Éditions L’Harmattan « Collection Poètes des Cinq continents » 2004
– Les ombres de Kaboul, Éditions Poèmes en gros et
– ½ gros 2004 Mamnu’ : Poésie et témoignages sur la condition des femmes afghanes, Éditions Poèmes en gros et ½ gros 2005
Ce texte est traduit en serbe par Boris Vesnic, auteur et metteur en scène, mise en scène en mars 2005 au Théâtre National Serbe avec le soutien de l’Union des femmes serbes.
– Trapèze sur le sable, poèmes d’amour . Éditions les presses littéraires. 2006
– CD poèmes d'amour « en la belle endormie »
– Et si c’était ELLE : Éditions L’Harmattan « Collection Poètes des Cinq continents » 2007
– Presqu’iles, poétique de la perte, Éditions L’Harmattan « Collection Poètes des Cinq continents » 2009
– Afrique, Peuples de lumière et de paroles, Éditions Phoenix , 2010, USA
– Femmes en parallèle, Éditions L’Harmattan « Collection Accent tonique" 2010
– Le chat de Borges, chroniques de voyage à Buenos-Aires, Edition Createspace, 2012
– La mort n’est pas facile à vendre, ECRIRE AIMER Edition Createspace, 2013
– Là où il n’y a pas de gare, avec les photos de Philippe Barnoud, Edition Createspace 2013
– Les larmes de Pasiphaé, Edition Createspace 2014

Essais critiques
– Le reposoir des solitudes, la relève dans l'oeuvre poétique de Philippe Tancelin, Éditions le Scribe l'Harmattan, 2008
– Notre dame des Oasis, Genevive Clancy, la beauté résistante, Éditions L’Harmattan « Collection Accent tonique" 2011
– L’homme de Die, essai d’une poétique de la montagne dans l’œuvre d’Yves Bergeret, Createspace 2014
– Deux ou trois choses que je sais d'eux - La grande humanité, Createspace 2015

Roman
– Tu me demandes si j'ai connu la guerre, Éditions L’Harmattan janvier 2012 (sous le pseudo Aurore Altaroche)

Grand prix européen Orient-Occident du festival Cuerta de Arges (Roumanie) juillet 2010
Grand prix de poésie féminine Simone Landry Paris 2011
Prix d'honneur pour l'ensemble de l'oeuvre (Naji Naaman's Literary prize) Liban 2011

Travail avec d’autres artistes :
Mène une recherche de création de vidéo-poésie avec la plasticienne-vidéaste Claire Artemyz.
« Corps des accords » est la création d’une nouvelle forme alliant les images vidéo, la musique et la poésie. Onze vidéo-poèmes ont été réalisés et présentés dans différents lieux : CICEP Université Paris 8, Cinéma l’Ecran à Saint Denis lors du Printemps des Poètes 2003, Galerie « Délire en formation », Festival franco-italien des poètes du Piedmont, Centre culturel international de Cerisy La Salle.
Ces vidéo-poèmes ont été primés au festival international de photo et vidéo de Pin-Yao (Chine) en septembre 2005
Illustration poétique des cinq saisons du yoga (énergétique chinoise et philosophie tibétaine) d’un CD de yoga avec le professeur Roland Cadoz 2003
Poèmes pour les peintures de Louise Cara (peintre française): ville maille, ville faille Exposition le grenier à sel Avignon 2010
Septembre 2005 : Et si c’était ELLE, 22 livres d’artistes avec la peintre Augusta de Schucani
Mai 2011 : quantum energy, poèmes sur des peintures d'Augusta de Schucani en faveur des sinistrés du Japon
Juillet 2013 Là où il n’y a pas de gare, avec les photos de Philippe Barnoud, Edition Createspace 2013

Publications dans différentes revues de poésie
Arcade (revue québéquoise) et Sisyphe , (site québéquois)
Polyglotte, La braise et l’étincelle, Le manoir des poètes, A pierre vue
Rue des poètes, La porte des poètes (franco-chilienne), AN+ (Belgique)
Montée des poètes, Moebius (franco-québécoise), Que peut la littérature en ces temps de détresse? (cahier du P.E.N club n°1 ; éditions Calliopées)
Liberté d’expression en Europe et en Méditerranée (cahier du P.E.N club n°2 ; éditions Calliopées), Plaisance (revue italienne mise à l'honneur spécial poésie française 2012 ), Poésie sur Seine (mise à l'honneur n ° spécial 2012 )

Coordination d’anthologies
Anthologie franco-persane " Caravane pour la paix " Unesco 2003
Anthologie Attention Travail, l'Harmattan, 2010
Traversées poétiques, 18 poètes argentins contemporains, l’Harmattan 2012
Cœurs ébouillantés, 17 poètes lituaniennes contemporaines, l’Harmattan 2013
Cessez le feu, 19 mars, Edition Alfabarre, 2014
60 poèmes contre la haine, Edition Createspace 2014

Anthologies
Anthologie des poètes des PTT
Anthologie des deux siècles des Dossiers d'Aquitaine.2000
Livre d'or de la Ville de La Baule
Anthologie européenne Charles Baudelaire Edition La Versigliane (Florence - Italie)
Anthologie mexicaine " Femmes poètes au pays des nuages " 2005-2006
Anthologies des festivals italiens " les drôles "
Perles de poésie, Les dossiers d'Aquitaine, 2006
Anthologie mexicaine « Femmes poètes au pays des nuages »2005
Anthologie portugaise " Femmes dans la guerre " 2007-2008 (Pen club portugais)
Anthologie « Poésies de langue française » Éditions Seghers 2008
Anthologie Rouge, Le temps des Cerises2009
Anthologie la Multitude, Le temps des Cerises, 2010
Dictionnaire international des poètes contemporains Chine 2010
Anthologie bilingue franco-roumaine, l'Harmattan 2010
Poètes francophones contemporains, Ellipses 2010
Anthologie poétique : enchantons la vie, AESAL, 2010
Anthologie de poésie érotique féminine du XXème siècle, Herman 2011
Anthologie franco-italienne des poètes intuitistes (2013)

Extraits

Descendre dans la langue de l'ange
s'insoumettre à la nuit de l'époque
s'envoler vers les cerfs de lumière
être du signe des bergers
traverser d'amour
la gorge blanche des solitudes.

Arbrisseau qui boit la pureté matinale
Reprends le fruit d’autrefois
La pluie amène des résurrections


Éloigne l’épars et le sacré
Oublie l’éclair
Et sur les sentiers de foudre,
Nomme le feuillage.


Enchaîné, le cœur chante deuil
Seuls meurent les livres
Solitaires,
Feux arbres gravés de doute


Requérir l’inexprimable
Accéder au feu
Endurer l’irrésistible refus
Transgresser son sursis


La rose en son déploiement
Souffle des nuits
Éclos de nous


Hors la mort
Nous chanterons comme les oiseaux
La clairière des abandons


Matière sèche du bonheur
Le mot inaltérable
Remet son innocence à l’abîme


Nus fascinants entre infinis
Jouir de la liberté du soleil
Entre oppression et Mal


Garde la chaude écriture du soleil
Entre les murailles de terre
Lignes engouffrées du chagrin des fleurs
La marge courte de ta clarté en chemin
Nos cahiers d’émeute percutent les lignes
Inquiétent le regard
Offrent l’insouciance :
Rêver et attendre la sève inconnue de l’espoir.


Etre enchainé d’attente
Rayonner hors la chair
Lire haletante les défis de la phrase


Flancs déchirés de l’improbable
Nous pleurons les amants
Dans le torrent des rêves


Offre la trace à cet oiseau de nuit
Invente-lui un ciel accompli
Gel immortel à la fenêtre où il bat


Arbrisseau qui boit la pureté matinale
Reprends le fruit d’autrefois
La pluie amène ses résurrections


Éloigne l’épars et le sacré
Oublie l’éclair
Et sur les sentiers de foudre,
Nomme le feuillage.


Enchaîné, le cœur chante deuil
Seuls meurent les livres
Solitaires,
Feux gravés de doute


I

Indignés : actualité des métamorphoses

Obéis ! obéis ! arrache tes racines, oublie tout de ta mémoire humaine
Fais taire les voix inconnues de résistance
Éteins toutes les lumières
Seul le bâillon est maitre

Les oiseaux se sont réunis sur les boulevards
Des mendiants, des vieillards esseulés
Des filles au cœur de rose.

On voyait des drapeaux aux fenêtres le dimanche
Sur des feuilles de soie on écrivait la vie
L’avenir se balance entre les villes du monde
Comme un acrobate se meut au-dessus du chaos.

Les mots se déshabillent au milieu de la foule
L’alphabet a ses crues entre cris et miroirs,
des aveugles et des sourds s’agitent dans les échos de sang
Des lumières muettes, des peurs, des sacrifices.

Et des femmes aussi belles que des chats tristes.

On regarde des ballons s’envoler dans l’orage
Des feuilles esseulées dire leur ennui
La pluie se fait chimère au coucher du soleil
Et l’ancienne chronique de la nuit devient bleue.

Une musique s’ouvre au paradis des fleurs
Ressurgissent des lis, des papillons, des hirondelles sur l’automne des étangs
Et les pavés se serrent au matin des couleurs
La rose des bons vents immobile, transparente.

Quand la police charge et avoue l’impuissance
des acrobates fous qui trafiquent et avouent.
il faut venir chanter ce qui sort de la vague.
Les maitres de la langue grincent comme girouettes.

Tourbillons, brouillard, ciel chargé, vent sable arraché au fond de la mer :
le navire fait eau, le navire craque, les cordages grincent et sont arrachés,
les rames sont brisées et enfin, le naufrage,
équipages terrifiés, gémissants, peur des capitaines, abandon des navires.

La nuit tombe sur ces chants d’errance,
le vent frappe les tyrans jusqu’aux déserts sans route.
Égarés errants du désert, jetés au vide des puits secs,
noyés de barques pitoyables, déracinés comme fétus dans l’ouragan.

Indignés mais droits en chaque larme, en chaque gouffre
qui nous en dit la profondeur ? l’écrasement et le trouble ?
Gracile poésie, harmonie contre les vents hagards des barbaries
brindille lucide contre l’abîme
des insouciants qui ne savent pas et des tyrans qui les dévastent.

Obéis ! obéis ! arrache tes racines, oublie tout de ta mémoire humaine
Fais taire les voix inconnues de résistance
Éteins toutes les lumières
Seul le bâillon est maitre

On dit.... être humain
On s'étonne d’être amoureux
On craint , on se souvient…frères humains

Les lourdes pluies hantent la mémoire de leur douleur
Voilà qui nous sommes : les voix des oiseaux, des mendiants, des vieillards et des roses,
les peuples sur le vieil arbre de la dignité et la liberté.

Lieu de vie

Île-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire