Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Armelle Chitrit

Poésie / Roman / Essais / Jeunesse / Théâtre / Scénario / Contes
photo Armelle Chitrit

Armelle Chitrit née à Paris en 1961 pour être toujours en chemin. En 1993, elle obtient son doctorat sous la direction de Julia Kristeva à l’université Paris 7-Denis Diderot après divers stages de formation et missions qui lui ont fait traverser l’océan dès 1987 : New York (Columbia University) et Montréal où elle s’installe une dizaine d’années, fonde sa famille et finalement sa compagnie, Le Labo de Lettres.
Plus de 10 ans de rendez-vous (l’association, désormais basée à Lyon Croix-Rousse avec ses moussaillons, propose régulièrement des activités artistiques : on peut aussi s’abonner à sa lettre d’information)
Prix : Lauréate du concours de calligrammes lancé par l’Académie Québécoise de Pataphysique pour un calligramme en trois dimensions : Délice nocturne, juin 1998

Pour compléter sa mission poétique, Armelle Chitrit anime des ateliers, enseigne au niveau supérieur en communication, en lettres et en arts du spectacle (travaux pratiques, conférences, séminaires et formations sur mesure).
Médiation et éventail d'interventions sur la scène artistique en faveur de l'écriture sonore, visuelle, scénique, calligraphique... pour tous les publics depuis 1998

Bibliographie

Publications
– Brouillon des temps, Poèmes, L'Harmattan, 2014
– La Main, pluriel d’une abstraction sensible, direction des actes, Paris, L’Harmattan 2011
– Kanutshuk, poèmes, Lyon, Jacques André Editeur, 2007

Poèmes en revue
– Coup de soleil, Jussieu, rêve de 80, 2012
– Verso 143, Brouillon des temps, 2010
– Bacchanales 41 Oiseau, 2007
– Bacchanales 40 Mémoires d’eau, Biennale internationale poésie Rhône-Alpes, 2006
– Verso 123, 2005
– Frontières, Au péril de l'accompagnement : « Zim Zim Carillon », Montréal, 2004
– Frontières, Les morts de l’esprit : « L’oubli », 2001
– Tessera 28, Feminist Ethics… : « Cela s’arrête là », Toronto, 2000
– Liberté 229 : Copeaux de l'ombre, suite de poèmes, 1997
– Trois, XI, 1-2, « Le Tombeau de Paul Zumthor », 1996

Poèmes en anthologie
– Avec des yeux d’enfants : la poésie québécoise présentée aux enfants, « Lili coccinelle », dirigé par Henriette Major, Montréal, L’Hexagone/VLB, 2000
– Quelque chose arrive, in Le Plaidoyer pour le proche aidant au cœur de l’action sanitaire et sociale, Lausanne, 2012, direction Martyne-Isabel Forest

Essai
– Robert Desnos : Le poème entre temps, coédition Montréal, XYZ/ Lyon, PUL, Presses universitaires de Lyon, tiré de sa thèse de doctorat (1993, Université Paris VII, direction Julia Kristeva) et publié avec le concours du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, 1996

Ouvrages collectifs
– La mauvaise parole, Crime de poésie issu de la conférence « Des poèmes pour Staline », Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 2013
– L’ambiguïté, « L’ambiguïté poétique », Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 2012
– Temps, langage et temporalités, « Temps et poème », Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2008
– Edmond Jabès. L’éclosion des énigmes, Presses universitaires de Vincennes, direction D. Lançon et C. Mayaux, Décembre 2007
– La nuit en question(s) : « La nuit superlative et ses constellations », actes du colloque de Cerisy la Salle, l'Aube, 2005
– La francophonie sans frontière: une nouvelle cartographie de l'imaginaire au féminin : « Le chant mère-fille de l'émigrante, pour une fiction théorique du passage », actes du colloque de l'Université Concordia, L'Harmattan, Paris, 2001
– La Peur : « Baudelaire avait son gouffre », actes du congrès de l'Université de Montréal MNH, Québec, 2000
– History and Memory : « Poetry and Holocaust : B. Fondane, R. Ertel and E. Jabès », actes du congrès de l’International Society For the Study of European Ideas, Suffering and Arts, Bucknell Review, vol. XLII, Nr. 2, 1998
– Multi-culture Multi-écriture, la voix migrante au féminin : «Julia Kristeva:exil et appartenance, L'Harmattan, 1996
– Écrire la Pauvreté : « Les Pauvres de Rilke », GREF, Toronto, 1996

Articles* Recherches postdoctorales, publiées dans des revues dotées de comités de lectures
- Frontières, revue d’études interdisciplinaires sur la mort, UQAM, Montréal:
- Enjeux politiques et mort : « Un parcours poétique pour la Résistance », Vol.19, no.1, 2007
- Au péril de l'accompagnement, « Mains sœurs d'une abstraction sensible », Vol.17, no. 1, 2005
- Les morts de l’esprit, « L’oubli n’est pas une mort naturelle », 2001
- Les deuils particuliers, « La poésie face à l'anéantissement », 1997
- Les arts et la Mort, « Gérard Bucher, le Testament poétique », 1996
Degrés, revue de sémiologie La Main : « Ouvertures de la main », Bruxelles, no. 118, été 2004, d2-d5
Trois, revue d’écriture et d’érudition, Laval
- Charles Baudelaire en compagnie de Léo Ferré, vol.14, no.1, 1999
- Des femmes sans réponse ou le travail de l’amour, vol. 12, no.2, 1997
Études littéraires, Ethnicités fictives : « Jabès ne revient pas au même », Québec, Vol. 29, nos 3-4, 1997
Tangence, L'humour de la poésie, « L’ironie … dans la poésie de Benjamin Fondane », UQAR, No. 53, 1997
Protée, Interférences, «Les bonheurs contemporains de l'allégorie. La poésie de Ph.Jaccottet », Chicoutimi, Vol. 24, no.2, 1996
Post, Nouvelles du Paradis : « Des poètes et des alchimistes », été 1996
Espace Queer : « D'une jouissance infinie chez Proust », aut. 1995 Trahir :« Question de chiasme chez Jabès », été 1995
Etudes françaises, La poétique de poètes : « La poétique de Desnos : “un chapitre des mathématiques”? », Vol. 29, no.3, 1994,
Recherches et théories, Problèmes de l'énonciation, « Traces du sujet … chez Flaubert : la lune de miel…»: no.LI
*à l’exclusion des comptes-rendus journalistiques et articles spécialisés en analyse du discours disponibles également

Roman
– Pas question! sous le nom d’Armelle Cita, Montréal, collection «Intime » Trécarré Jeunesse, 2008

Etc.
– Expositions de poèmes-objets, Trame de soi, Rhône-Alpes 2006-2009, The Studio New York, 2005, CCICerisy 2004
– Commandes de poèmes pour film documentaire (Video Femmes), entrevues, comptes-rendus, biographies, nouvelles, poèmes, chansons pour livre de lecture, Livret pour la poésie en classe et autres modules d’exploitation pédagogique, (Modulo, CEC, HMH) 1995-2001

Depuis 1998 ateliers, projets de création collective, tables d’écriture, notamment lors des Polyphonies automnales au parc de Miribel; Brigades de la littérature jeunesse, slogans poétiques, Lyon 1er ; Festivals dont « Écriture hors les murs », Vaulx-en-Velin, la fête du livre jeunesse, Villeurbanne, le Festival Metreopolis Bleu…
Depuis 1996, des mises en espace, en images, en voix, en partage du poème ouvert sur les autres champs et pratiques artistiques ou non, notamment en…
2009 : Les Délices de Pérouges : marathon et recherche sur l’écriture sensorielle, fin de création soutenue par La Région Rhône-Alpes
2001 : Poème pour lettres du corps en chant Braille, textes, voix et réalisation de la performance; direction de la recherche et de la création soutenue par le programme Inter-arts (Conseil des Arts du Canada), à partir des traductions en langue des signes (Élise Bourgeois-Guérin), de correspondances entre poèmes, décor et musique (Alexandre Saint-Onge), série des Majeurs à l'espace Tangente, Montréal
1996 : L’inliénable, recherche poétique soutenue par une bourse développement du conseil des arts du Canada.

Extraits

Le chant redevient songe
comme si l’humanité entière
s’était soudain perdue
dans la torsade
d’un chiffon bleu

Extrait de Kanutshuk, poèmes, Lyon, Jacques André Editeur, 2007


Il est un monde entre les mondes contre lequel s’appuie la parole ;
le monde du poème…
Un temps entre les temps pour repousser les limites du dicible…
Un temps où le sublime survient,
se fait parlant dans la voix du poète,
poème et parole rendant ainsi sensible ce temps entre les temps.

Extrait de Robert Desnos : Le poème entre temps, coédition Montréal/Lyon XYZ/Presses universitaires de Lyon, 1996, essai


Auparavant n’est plus. Sa couleur a toute été bue. C’est pourquoi
on peut dire – en détachant bien chacune des syllabes – Au-pa-ra-vant sans être vraiment vieilli.Auparavant est une sorte de mot qui se déplie pudiquement pour ceux qui vraiment voudraient déshabiller le passé, à l’abri de tout regard. On ne laisse dépasser que la tête du paravent, juste le haut de la tête. On contemple sans rien saisir ouvertement.

Extrait de Pas question ! roman ados, Montréal, Intime Trécarré, 2008

Lieu de vie

Auvergne-Rhône-Alpes, 69 - Rhône

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers d'écriture en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire