Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Chantal Aubin

Poésie / Auteur illustrateur
photo Chantal Aubin

J’ai rencontré Chantal Aubin par son écriture.
J’ai été frappée par l’intensité poétique qui s’en dégageait, séduite par l’univers du conte. Elle m’a ouvert son atelier. Livres d’artiste, textes, carnets… Un carnet surtout, celui consacré à Cézanne ; incandescentes interprétations des autoportraits, brut du tracé du pinceau à l’encre noire, sans repentir possible. La force des images répondait à la force des mots
comme une évidence, un hommage à ce maître qui toute sa vie a cherché.
Marie-Thérèse Devèze
Galerie l’Art à la Page, 12, rue Servandoni 75006 Paris

Mon travail autour du livre, essentiellement le livre d’artiste, est en perpétuel mouvement et recherche, il évolue sans cesse, mais le trait de pinceau y tient toujours une place prépondérante. Ce geste du pinceau trempé dans l’encre de Chine demande concentration et élan afin qu’écriture et peinture se mêlent intimement. J’aime beaucoup travailler un sujet avec des formats et des matériaux de toutes sortes, le reprendre pour le donner à voir de plusieurs manières. Le support est primordial. J’ai découvert récemment le papier de riz, sa légèreté, sa délicatesse. Je souhaite toucher au plus près de sa sensibilité celui qui regarde, l’intriguer, le surprendre, le faire entrer dans un univers poétique un peu mystérieux, parfois cruel. J’écris de façon concise, des textes courts, des nouvelles en ayant dans l’idée qu’un tableau pourrait apparaître dans l’esprit du lecteur. En 2011, l’écriture d’une pièce de théâtre m’a permis d’aller plus loin dans l’expression des sentiments humains, les personnages évoluant dans un climat de violence et de folie, d’amour aussi.

http://chantalaubin.com/
Bibliographie

Auteur illustratrice
Aux éditions Adam Biro jeunesse, 2004
– L’herbier des couleurs
Aux éditions du baron perché, 2006
– Fièvre
Aux éditions L’Art à la Page,2008
– Carnet de Mademoiselle L. On m’appelait Peau d’Âne
– Carnet de Madame D. Septième femme de Barbe bleue (Sélection 2012, Éducation nationale, poésie classe de 6e)

Création de livres uniques et singuliers régulièrement exposés et vendus.

Extraits

Carnet de Mademoiselle L.
On m’appelait Peau d’Âne.

Ce soir, je quitte précipitamment le château familial.

La peur me tenaille. Peur d’être aperçue, rattrapée.
Il ne fait pas nuit encore. C’est l’été et pourtant j’ai froid.
Je fixe jusqu’à les voir disparaître la chapelle de tuffeau et le cèdre gigantesque
sous lequel est enterrée ma mère.
Je n’oublierai rien, ni l’odeur sucrée du mûrier blanc ni le chant des palombes dans les blés.
J’aurais pu continuer de vivre dans l’insouciance et la paix si…
Je referme autour de moi la fourrure grise qui me sert de manteau.


Carnet de Madame D.
Septième femme de Barbe Bleue

Effeuiller les roses de mon bouquet de mariée.
Les flambeaux pour nos noces ont brûlé jusqu’au levé du jour.
Parce qu’il m’a ardemment courtisée,
Parce que je ne sais pas comment bat d’amour un cœur, je l’ai épousé.
Malgré la rumeur qui court sur ses nombreux mariages,
Sur ses femmes qui toutes ont disparu, malgré son visage
dont la barbe est si noire qu’elle en paraît bleue, je l’ai épousé.
Des ronces avaient déchiré le taffetas de ma robe.
Attente du signal muet.

Lieu de vie

Centre-Val de Loire, 37 - Indre-et-Loire

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire