Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Estelle Fenzy

Poésie / Nouvelle / Récits
photo Estelle Fenzy

Estelle Fenzy est née en janvier 1969. Après avoir vécu près de Lille puis à Brest, elle habite Arles où elle enseigne.
Elle écrit depuis 2013, des poèmes et des textes courts. Au rythme de la vie, dans la vie. Le plus souvent autour d’un thème qui touche ses émotions, ses sens, sa propre existence et son cheminement ( la maladie et la mort de son père, une chanson qui la bouleverse, la tragédie des migrants, un crash d’avion, une passion, la maternité…). Mais quels que soient la forme et le thème, elle travaille au dépouillement, fuit le mot de trop, le superflu, l’effet joli qui éloigne de l’essentiel.

« Il y a une vraie intensité d’être, à la fois charnelle et spirituelle, dans l’écriture, dit-elle. J’espère que ma poésie en est le reflet plus que la traduction. Afin que le partage soit possible, sincère et total. Afin que, pour reprendre cette pensée d’Antoine Emaz dans Cambouis (Seuil, coll. Déplacements), écrire, ne soit pas s’adresser à tout le monde mais à chacun. »

Bibliographie

Publications
– Chut (le monstre dort), éditions La Part Commune (2015)
– Sans, éditions La Porte (2015)
– Rouge vive, éditions Al Manar (2016)
– Juste après, éditions La Porte (2016)
– L’Entaille et La Couture, éditions Henry (2016)

Anthologies
– Saxifrage, dans Terre à Ciel, initiée par Sabine Huynh
– Marlène Tissor & Co, éditions mgv2>publishing
– Dehors, éditions Janus (juin 2016)
– Lessives étendues, dans Terre à Ciel, initiée par Roselyne Sibille

Livres d’artistes
– Petite Manhattan, dans Le Monde des Villes, Brest 2, avec André Jolivet, éditions Voltije
– Rivières, livre à deux voix, avec une aquarelle de Cécile A.Holdban

Publications en revues
Europe, Secousse, Possibles, Remue.net, Ce qui Reste, Ecrits du Nord (éditions Henry), Microbe, Les Carnets d’Eucharis, Terre à Ciel, Recours au Poème, Décharge, FPM, Revu, Teste.

Extraits

Penser vif
écrire simple
crier grand

Puisque la vie
ampute

____

Chut
(le monstre dort)

Buvons le galop des jours
et la surprise de vivre

dans le même verre

Chut (le monstre dort), éd. La Part Commune, 2015

***

Je vais me coucher bientôt je me demande si tu me rendras visite en rêve comme la nuit dernière

Rêve où mes paroles te font ouvrir les yeux rendent chair à ton corps te font te lever sourire me convaincre que jamais tu malade

Que jamais tu mort


SANS, éd. La Porte, 2015


***
Je suis la faim la soif
la fureur au bord de moi

Sur un chemin soyeux
la brutale innocence

insolente et fauve

défie mon approche
emporte mes gestes

dans les craquements
du bois mort
Je suis la sève montante
le bouillonnement des mousses

Je ramasse mes guenilles d’écorce
mes écorchures

Moi l’arbre creux
ouvre mes sentiers
à l’étrangère

fais le tour de mes racines
orphelines tranchées

Rouge vive, éd. Al Manar, 2016


***


La première fois un oiseau
a battu des ailes dans mon ventre
a disparu longtemps

Il a fallu des années – tout une enfance
pour le présent de ton visage

Le temps a écarté ses mâchoires

Tu as fait feu de ton bois
dans ma maison

___


Je n’ai que ma nudité sur les épaules
une étole de peu
Elle suffira bien
Quoi d’autre pour réchauffer la nuit

L’Entaille et la Couture, éd. Henry, 2016

Ma bibliothèque

Alejandra Pizarnik, Tomas Tranströmer, Albane Gellé, Ariane Dreyfus, Marie Huot, … et beaucoup d’autres.

Lieu de vie

Provence-Alpes-Côte d'Azur, 13 - Bouches-du-Rhône

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques