Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Actualités

AGIR/CRÉER, une création pour une action

En mars 2020, la décision du confinement face à l’épidémie de coronavirus, entraînant la fermeture de tous les établissements scolaires et universitaires, a empêché la poursuite des programmes d’éducation artistique et culturelle de la Maison des Écrivains et de la Littérature (MÉL). L’équipe et le conseil d’administration de la MÉL ont alors proposé aux écrivains de percevoir la rémunération prévue, en leur donnant le choix entre deux possibilités : ou bien considérer celle-ci comme un versement anticipé, l’auteur s’engageant à effectuer la rencontre en milieu scolaire dès que celle-ci redeviendrait possible, ou bien remplacer la visite par l’écriture d’un texte prioritairement destiné aux élèves et à leurs enseignants, susceptible d’être ensuite plus largement diffusé.

La deuxième proposition était formulée ainsi : « Il s’agit pour nous de vous solliciter pour un texte entièrement libre, sans aucune contrainte autre que la nécessité d’écrire (de créer), dans une énergie purement productive, sur le sujet et dans la forme de votre choix. C’est un mouvement pensé sans arrière-pensée, justement. Posé dans le seul désir de créer avec vous quelque chose qui, si cela ne remplace pas la rencontre au sens le plus fort du terme, viendra tout de même dire quelque chose de vous, avec votre voix. »

Le présent ouvrage, à télécharger ici, rassemble les textes que nous ont envoyés les auteurs ayant choisi cette deuxième solution.

La plus grande variété règne dans ces pages, illustrant le fait que les écrivains qui travaillent avec nous ne relèvent d’aucune esthétique définie d’avance. On trouvera ici des réflexions sur la place de l’écrivain dans l’action artistique et culturelle, des lettres aux élèves que l’auteur aurait dû rencontrer, des réflexions sur la littérature de jeunesse, ou tout simplement des extraits de travaux en cours : nouvelles, fragments ou poèmes. Cet ensemble qui illustre la diversité des écritures contemporaines représente aussi une sorte de manifeste : une manière de rendre visible le travail quotidien de la MÉL pour sensibiliser des publics très divers au pouvoir libérateur de la littérature.

Nous tenons à remercier tous ces auteurs ainsi qu'Yvan Pommeaux qui a écrit et dessiné sur un rouleau de papier de soie pour les élèves de 6e du collège de l'Assomption à Orléans. Ce magnifique acte de création, hors norme, ne pouvant pas figurer dans le recueil, a remplacé une rencontre d'éducation artistique et culturelle initialement prévue dans le cadre du programme national de la Mél: l'Ami littéraire. Vous en trouverez quelques photos  ici.