Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Bourses

Fiche bourse

Bourses d’écriture, d’illustration et de traduction

Occitanie Livre & Lecture

Echelle régionale

Type publique

Genres littéraires Textes de fiction (littérature générale et littérature de jeunesse), essais et documents (hors travaux universitaires), poésie, théâtre, bande dessinée, livres illustrés, livres d’artistes et traductions.

Mission de la structure en général À la croisée des politiques publiques nationales et régionales, depuis les sites de Toulouse et de Montpellier, Occitanie Livre & Lecture a pour objectif de rassembler tous les professionnels pour un développement harmonieux et pérenne de la filière du livre sur le territoire de la région Occitanie. Chaque année, l'agence attribue notamment des bourses à des auteurs, illustrateurs et traducteurs résidant en Occitanie.

Contact Eunice Charasse, Chargée de mission Création et Vie littéraire - Site de Toulouse
Céline Guelton-Thomasset, Chargée de mission auteurs, vie littéraire et médiation - Site de Montpellier

Adresse 14, rue des arts - 31000 Toulouse, 47 quai du Verdanson, 34090 Montpellier, France

Tel 05 34 44 50 22 ; 04 67 17 94 73

Mel e.charasse@crl-midipyrenees.fr ; celine.thomasset@lr2l.fr

Site ou page internet http://www.occitanielivre.fr/

Objectif de l'aide Ces aides visent à contribuer à la diversité de la création littéraire en région. Elles s’adressent à des auteurs qui ont déjà publié un ouvrage à compte d’éditeur, qu’ils soient débutants ou confirmés.
Elles permettent aux lauréats de dégager du temps pour mener à bien un projet individuel d’écriture, d’illustration ou de traduction, à des fins de publication.

Critères d'éligibilité (conditions) Pour postuler à une bourse d’écriture, il est impératif de répondre aux critères suivants :
- résider dans un des 13 départements d’Occitanie,
- avoir publié au moins deux ouvrages en langue française ou dans les langues de France au cours des dix dernières années. Les dispositifs d'aides peuvent également concerner des auteurs écrivant en langue étrangère à la condition qu'au moins un de leurs ouvrages ait été traduit en français. Les ouvrages doivent être édités à compte d’éditeur sous forme papier ou numérique par des maisons d’édition assurant une diffusion et une distribution dans un ensemble représentatif de librairies sur le territoire national. Un de ces ouvrages au moins doit être disponible. L'auteur doit pouvoir justifier d'un contrat d'édition à compte d'éditeur. S’agissant d’une édition uniquement numérique, celle-ci doit être accessible à la librairie indépendante via un e-distributeur.
- être auteur ou co-auteur d’un ouvrage à part entière. Les illustrations de couverture et les publications collectives ou en revues ne sont pas prises en compte, sauf si un contrat d’édition existe avec la revue.
- pouvoir justifier d’un tirage de 500 exemplaires au minimum, à l’exception des livres de poésie ou de théâtre (300 exemplaires), et les livres d’artiste.
Pour prétendre à ces aides, il est nécessaire de certifier ne pas bénéficier d’autres aides publiques pour le même projet et de respecter les délais de carence suivants : 3 ans révolus après l’obtention d’une bourse d’Occitanie Livre & Lecture (ou du Centre Régional des Lettres Midi Pyrénées avant 2018), quel que soit le montant attribué, et avoir publié l’ouvrage pour lequel la bourse précédente a été attribuée, 3 ans révolus après l’obtention d’une bourse de la région Languedoc-Roussillon avant 2018, quel que soit le montant attribué, et avoir publié l’ouvrage pour lequel la bourse précédente a été attribuée, 2 ans révolus après l’obtention d’une bourse du CNL ou d’une bourse de création offerte par une collectivité publique.
Un projet rejeté ne peut être présenté aux 2 sessions suivantes. Un auteur ne peut prétendre à plus de 3 bourses d’Occitanie Livre & Lecture.

Critères d'examen - Qualité littéraire, artistique ou scientifique de l’œuvre antérieure du candidat.
- Intérêt du projet d’écriture ainsi que les possibilités de publication.
- Situation financière et professionnelle de l’auteur ; sa capacité à dégager du temps pour pouvoir réaliser son projet.

Montant Entre 3000 et 8000 euros net.

Modalité de versement aux lauréats Les montants sont fixés par la Commission littéraire professionnelle en fonction de l’ampleur du projet et du temps nécessaire à sa réalisation.
Les bourses sont directement versées aux auteurs, le versement est fractionné en plusieurs tranches, en fonction du montant et de la durée du projet.

Dates limites de dépôt Pour cette 2e session de l’année 2018, la période de dépôt des dossiers est ouverte du 20 août au 24 septembre 2018 inclus.

Le dossier de candidature est à déposer exclusivement par voie électronique via la fiche d'inscription téléchargeable depuis le site de l'agence.

Les bourses d’écriture sont assorties de résidences (en région ou hors région) si l'auteur le souhaite et s’il est en mesure de trouver une structure d’accueil en résonance avec son projet d’écriture.

Bénéficiaires des bourses 2016 : Adèle de Boucherville (document), Cyril Estivalet (théâtre), Hélène Harry (traduction / sciences humaines), Silvia López Cabaco (pensées poétiques illustrées), Muriel Morelli (traduction / poésie), Romain Nicolas (théâtre), Gilles Peltier (bande dessinée), Marc Sastre (poésie), Jules Stromboni (bande dessinée), Ana Tot (poésie), Sophie Vissière (album jeunesse).
2015 : Violaine Bérot (roman), Philippe Berthaut (récits poétiques), Benoît Bonnefrite (album illustré), Pierre Deschavannes (roman), Hélène Duffau (roman), Abdelmadjid Kaouah (essai poétique), Philippe Motta (essai illustré), Delphine Panique (bande dessinée), Cyrille Pomes (bande dessinée), Bernadette Pourquié (traduction), Anna de Sandre (roman pour adolescents).
2014 : Manu Causse (roman), Seb Cazes (bande dessinée), Élodie Dupau (traduction), Joël Faucilhon (roman policier), Philippe Jalbert (littérature de jeunesse), Aurélia Lassaque (poésie bilingue français/occitan), Amandine Marshall (documentaire jeunesse), Frédéric Maupomé (littérature de jeunesse), Ôrel (roman), Lydie Parisse (théâtre) et Weissengel (bande dessinée).
2013 : Magali Bardos (littérature jeunesse), Ronald Curchod (livre d’illustrations), Isabelle Desesquelles (roman), Didier Goupil (roman), Sophie Lamoureux (récit historique), Halim Mahmoudi (BD), Dominique Nédellec (traduction), Nicolas Rouillé (roman) et Céline Wagner (BD).
2012 : Violaine Bérot (roman), Seb Cazes (bande dessinée), Thierry Colombié (roman), Matthieu Duperrex (essai, livre numérique), Lionel Hignard (documentaire), Pascal Poyet (poésie), Bruno Ruiz (poésie), Thomas Scotto (littérature pour la jeunesse), Stéphane Sénégas (album illustré pour enfants), Benoît Séverac (roman) et Alexandre Tylski (essai).
2011 : Ana Tot (poésie), Julien Campredon (nouvelles), Julie Eugène (jeunesse), Abdelmadjid Kaouah (poésie), Anne Letuffe (jeunesse), Anaïs Massini (jeunesse), Catherine Moreau (thriller psychologique), Bernadette Pourquié (théâtre), Yannick Robert (BD) et Fabien Sanchez (roman).