Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Annie Zadek

Poésie / Théâtre
photo Annie Zadek

Annie Zadek est née en 1948 à Lyon où elle a suivi les cours d’esthétique du philosophe Henri Maldiney dans le but exclusif de devenir écrivain.
Si, pour elle, le livre (le texte) est primordial, il n' en est pas moins la source de métamorphoses multiples tout aussi nécessaires : mises en scène théâtrales (Jean-Louis Martinelli, Patrick Bonté, Alain Halle-Halle, Christophe Perton, Pierre Meunier, Hubert Colas) ; radiophoniques (France-Culture, Radio-Suisse Romande, W.D.R Köln) ; sérigraphies ; installations comme à la Kunsthalle Göppingen (All.) en 2012, au Lieu d’art de Pont-en-Royans, été 2013 ; lectures publiques expérimentales conçues seule ou avec les plasticiens Tina Bepperling, Yves Rozet, Catherine Beaugrand, Arno Gisinger (performance « Nécessaire et urgent » avec Arno Gisinger le 7 mars 2014 au Centre G. Pompidou).
En même temps, sa réflexion professionnelle et son implication dans la "chaîne du livre " se manifestent par des workshop de littérature à l’université Lyon II, à l’Ecole des Beaux-Arts de Grenoble, de Saint-Étienne ; au CDN de Valence ; par la création d’une résidence d’écrivain ainsi que par la conception et la programmation d’un Salon du livre sur l’environnement ("Le Livre au vert") en lien avec le Parc naturel du Pilat (Loire); par l’étude sur la faisabilité d’une Masterclasse de littérature créative pour la Région Rhône-Alpes.
Après des résidences d’écriture en Allemagne (Akademie Schloss Solitude, Stuttgart), en Russie (Institut français de Moscou), en Belgique (Centre d’art contemporain du mouvement et de la voix des Brigittines, Bruxelles), une Mission Stendhal de Cultures France en Tchéquie, Pologne, Allemagne, Autriche, elle vient de bénéficier d’une résidence du Conseil Régional d’Ile de France avec l’Ancienne gare de déportation de Bobigny.

La vidéo de la performance « Nécessaire et urgent » avec Arno Gisinger est en ligne (captation d'avril 2013 à la Bibliothèque E. Triolet de Bobigny lors du Festival Hors Limites) remue.net/spip.php?article5902 (Janvier-octobre 2013 : Résidence Ile-de-France – Ville de Bobigny. www.m-e-l.fr/fiche-residence.php?id=16)
La diffusion par France Culture de la mise en voix de « Nécessaire et urgent » au festival Actoral de Marseille (sept. 2013) : www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4707046

Bibliographie

Livres
– Le Cuisinier de Warburton, Éditions de Minuit, Paris, 1979 (épuisé)
– La Condition des Soies, Éditions de Minuit, Paris, 1982 (épuisé)
– Walzer Köenig / Roi de la valse, Éditions Jutta Legueil, Stuttgart, 1991 (bilingue allemand-français)
– Roi de la valse, Éditions L.Mauguin, Paris, 1998
– «Souffrir mille morts», «Fondre en larmes», Éditions de l’URDLA, Villeurbanne, 2004, 2009
– Douleur au membre fantôme (Figures de Woyzeck), Éditions Les Solitaires Intempestifs, Besançon, 2004
– Vivant, Éditions Les Solitaires Intempestifs, Besançon, 2008 (réédition Fourbis, Paris, 1998 (collection Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne dirigée par Henri Deluy)
– Vues de l'esprit (Entretiens et petits écrits), Éditions La Passe du vent/Pandora, Vénissieux, 2009
– Phantomschmerz / Douleur au membre fantôme, Éditions Jutta Legueil, Stuttgart, 2010 (allemand-français)
– Droit au retour / Recht auf Rückkehr / Right to return Kunsthalle Göppingen, 2012 (français-allemand-anglais)
– Nécessaire et Urgent suivi de La Condition des soies, Bǎzǎr Éditions, Paris, avril 2013

Textes dans les anthologies
– Poésies en France depuis 1960, 29 femmes. Une anthologie, Liliane Giraudon, Henri Deluy, Stock, 1994
– Une anthologie de circonstance, Henri Deluy, Fourbis, 1994 (collection Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne)
– Sobre 18 poetas franceses nacidos después de 1948, Jean Lewinski, Josée Lapeyrère, Pascale Petit, Pablo Montoya, Prometeo, Medellin, Colombie, 1997
– Twenty-two new (to North America) French writers, Raddle Moon, Canada, 1998
– Le corps certain. Poésies 1990-2000, Pascal Boulanger, Compac’t, 2000 (La Polygraphe)
– Esquive – Escale – Esquille, Jean Lewinski. Anthologie de poésie française contemporaine bilingue français-chinois, Laureate Book, Taïwan, 2006

Textes dans les revues
– Banana Split, Action Poétique, If, Revue du CIPM, Cahier de la Biennale Internationale des Poètes en Val-de-Marne, Poézibao, La Gazette des Jockeys camouflés

Sérigraphies
– Tout est intéressant mais rien n’est nécessaire, Éditions Groupe d’Art Contemporain, Annonay, 1995
– Vues de l'esprit (série), Editions J.P. Huguet, Saint-Julien-Molin-Molette, 2004

DVD
– "Souffrir mille morts", "Fondre en larmes" 39' 39" Texte et lecture Annie Zadek – Vidéo Yves Rozet. Production : Festival Photos & Légendes, Ville de Pantin, 2004

Extraits

Annie Zadek de A à Z (extraits)

ALBUM (photos) : je n'ai jamais connu ce tendre rituel : tournant très lentement les pages de l'album, quelqu'un montre à quelqu'un, assis tout près de lui, les photos des visages et des maisons d'ailleurs, expliquant où et quand, et surtout qui est qui, reliant les uns aux autres et me montrant ma place.
...
DURÉE : cinq à huit années sur chaque livre. Ou plus, qu'importe. La durée est un matériau de mon écriture. La durée et les modifications qu'elle apporte. Je vis avec ce livre comme je vis avec cet homme. Avec celui-là, j'ai écrit tel et tel livre. Avec celui-ci, celui-là. Avec cet autre, le dernier et, probablement, le prochain. Nous vivons ensemble, mon livre et moi.

EXPÉRIENCES : celles des autres ne me servent à rien. Mais les miennes ne me servent pas à grand chose non plus : je fais toujours les mêmes erreurs, je tombe toujours dans les mêmes pièges, je suis toujours séduite par le même type de personne. Dans ces conditions, comment prétendre à la sagesse! J'y renonce.
...
INSPIRATION : avec talent, le pire des clichés sur la création. À la limite, expiration me semblerait plus convenable.
"Le travail ? Ou l'inspiration ?
Le talent ? Ou la vérité ?" ("Vivant")

JUIFS : mes parents étaient Juifs. Ils ont du quitter leur pays natal, leur ville et leur maison pour fuir l'antisémitisme forcené des Polonais. Leur ferveur pour les Lumières et le Front Populaire les a conduits en France où je suis née. Mais moi, je n'étais pas juive. Je le suis devenue.
...
LANGUE (maternelle) : mes parents se parlaient en yiddish et en polonais. À moi, ils parlaient en FLE ("Français Langue Etrangère"), le français des banquiers juifs de Balzac : "Fus êdes cholie...Gomme fus êdes grielle!...Dennez, fus êdes eine incrade!" (le Baron de Nucingen dans «Splendeurs et misère des courtisanes»).Ainsi, la langue française n'est pas, à proprement parler, ma langue maternelle : ce n'est pas un héritage, un legs, une évidence. C'est plutôt un trésor de guerre dont la possession et l'usage me sont, toujours, vaguement incertains.
...
ORIGINE : j’aurais pu, il est vrai, vouloir "retrouver mes racines" comme on dit, mais c’est plus commode à dire qu’à faire quand vos parents, marranes de gauche, ne vous ont légué ni terre natale, ni langue maternelle - ou grand-maternelle, ni religion, ni recettes de cuisine, ni souvenirs d’enfance, ni photos de famille. (Voir ALBUM)
...
UNANIMISME : "La liesse avait été générale, on aurait même pu dire mondiale, sauf qu'on avait quand même du mal, en voyant les allemands de l'Est faire la queue aux supermarchés de l'Ouest pour y dépenser leurs 100 marks (c'était bien ça non déjà : 100 marks ?) à ne pas redouter la fin de l'espoir d'un monde meilleur, plus juste, plus libre, et cætera, sans parler du fait que c'est dur d'aller contre un tel unanimisme ou, comme on s'était mis à le dire "consensus", et de jouer les rabat-joie." ("Douleur au membre fantôme (Figures de Woyzeck)" Prologue)

VITON (Jean-Jacques) : me demandait un texte pour la revue If :
AZ (réticente) : Mais je n'ai encore que des phrases.
JJV (définitif) : Et qu'est-ce qu'un texte sinon une suite de phrases!"
Et bien sûr! Qu'avons-nous besoin de la sauce!

WOOLF (Virginia) : la dernière phrase de son Journal, le 8 mars 1941, trois semaines avant de se suicider : "Et maintenant, que j'aille préparer la merluche.". C'est bien qu'on est vivant jusqu'à la mort!

X.Y.ZADEK : en yiddish : le Juste. En polonais : les fesses... (Voir JUIFS)

Ma bibliothèque

– A pas aveugles de par le monde, Leïb ROCHMAN, Denoël
– Les Gardiens des livres, Interférences, OSSORGUINE, REMIZOV, TSVETAÏEVA
– La fin de l'homme rouge, Svetlana ALEXIEVITCH, Actes Sud
– Théâtre écorché, Krzysztof WARLIKOWSKI, Actes Sud

Lieu de vie

Auvergne-Rhône-Alpes, 42 - Loire

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers d'écriture en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Résidences