Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Pacôme Thiellement

Essais
photo Pacôme Thiellement

Né en 1975 à Paris, Pacôme Thiellement s’est d’abord illustré dans le milieu de la bande dessinée, en dirigeant, de 1987 à 1991, le fanzine Réciproquement, auquel participèrent J.C.Menu, Killoffer et Mattt Konture. Il a dirigé la revue littéraire et artistique Spectre de 1998 à 2003 avec notamment le peintre Scott Batty. Trois films ont été réalisé dans le cadre de cette revue expérimentale, qui ont fait l’objet d’un DVD édité par Sycomore Films en 2005 : J’apporte la Guerre. Il s’est occupé de la coordination d’un recueil de travaux écrits et dessinés autour du président Schreber, Schreber Président, publié par les éditions Fage en 2006. Il a publié des essais, articles, récits ou feuilletons dans R de Réel, Rock & Folk, Vertige International, Le Nouvel Attila, Le Tigre et L’Eprouvette. Il a écrit le texte du spectacle The Big Note – Zappa Alchimiste arrangé par Jean-Luc Rimey-Meille pour l’Orchestre de Basse-Normandie en 2008. Il participe à l’émission mensuelle Le Sens de la Vie sur Radio Campus avec Michel du groupe pop Cocosuma. Il est l’auteur de quatre essais, donc trois publiés aux éditions MF : Poppermost – considérations sur la mort de Paul McCartney ; Economie Eskimo – le rêve de Zappa ; Mattt Konture ; L’Homme électrique – Nerval et la vie. Il a réalisé avec Thomas Bertay une cinquantaine de vidéos expérimentales regroupés sous le titre du Dispositif.
Pacôme Thiellement travaille sur la pop music, la magie noire, le vedettariat, les eskimos, la folie qu’on enferme, les fantômes, la bande dessinée, Twin Peaks, l’hypnose, la grande note, les extra-terrestres, la gnose, l’art de la mémoire, les Ishrâqîyûn, le Grand Guignol, les freaks, les renards, les dogons, l’Imam caché, les jumeaux, les chapeaux, Thelonious Monk, les élections et les voyages astraux.

Mars-décembre 2013 : en Résidence Ile-de-France - Librairie-galerie Le-Monte-en-l'air, Paris 20ème www.m-e-l.fr/fiche-residence.php?id=16

Bibliographie

Publications
– Théorie de l'invisibilité, L’Hippopotame de Thèbes, 2000, essai-fiction
– Alice au Soudan, L’Hippopotame de Thèbes, 2000, récit
– Poppermost, considérations sur la mort de Paul Mc Cartney
MF, 2002, essai
– L’Excuse (avec des images de Jonathan Bougard), L’Hippopotame de Thèbes, 2005, fragments
– Economie Eskimo, le rêve de Zappa, MF, 2005, essai
– Mattt Konture, L’Association, 2006, monographie
– Le combat contre Jarry, L’Hippopotame de Thèbes, 2007, essai-fiction
– Year of the dog (avec des images de Jonathan Bougard), L’Hippopotame de Thèbes, 2008, feuilleton pop-bouddhiste
– L’Homme électrique, Nerval et la vie, MF, 2008, essai
– Varenne ivre (avec des images de Jonathan Bougard)
L’Hippopotame de Thèbes, 2008, un livre de rêves

Extraits

Extrait de l'homme électrique
(…) L’intérêt de Nerval pour les hérétiques (et en particulier les Illuminés du XVIIIe siècle, dont il dresse une émouvante collection de portraits), les lectures swedenborguiennes frénétiques de Strindberg, l’auto-divinisation d’Alfred Jarry à travers les masques croisés du Père Ubu et du docteur Faustroll, la traversée cosmique du président Schreber, les moments de haute solitude de Léon-Paul Fargue, la démarche d’insubordination radicale des membres du Grand Jeu comme celle d’Antonin Artaud, enfin la haine de Burroughs pour tout ce qui se rapproche d’un rationalisme qui n’est – pour lui – que la continuation du travail de sape du christianisme sur les puissances de chacun, prennent ainsi une signification nettement affirmative qui n’a été que trop masquée par leurs pieux exégètes ou leurs commentateurs positivistes. Il s’agit d’un anarchisme métaphysique radical, principiel et intransmissible, et auquel, s’il n’y avait eu les prêtres et les despotes, nous aurions toujours pu nous référer de notre vivant comme à l’heure de notre mort. Le rôle de l’écrivain, en lutte contre la conscience, est de ne pas cesser de nous y renvoyer, ne pas cesser de le faire revenir. Ce grand combat ne se joue qu’une fois. Et nous devons le rejouer intégralement dans chacune de nos vies, goudou-goudous dans le ventre et chansons-sanglots dans le cœur, dans chacune des morts que nos vies comprennent, jusqu’à retrouver le sens de cette danse perdue.


Extrait de Poppermost
(…) La tournure est une diversion : l’amour, qui pourrait se transmettre entre les êtres, traverser la terre, se donner et se reprendre en cette vie, c’est-à-dire se déplier, a été replié, canalisé et envoyé au ciel (ou dans les nouveaux noms du ciel, dans tous les projets de monde « meilleur », dans toutes les utopies, dans toutes les eschatologies, même immanentes que les Beatles doivent alors affronter, en particulier les projets révolutionnaires). Ainsi tout a été, comme par magie, inversé. C’est ce qu’on peut lire dans la chanson écrite par Georges Harrison pour le double album blanc, While my guitar gently weeps (1968). Mais l’amour est toujours là, et, à chaque instant, il peut être réveillé pour de nouveau voyager car, replié ou pas, le monde ne s’arrête pas pour autant pas de tourner. La meilleure manière de le réveiller, c’est de chanter. Le doux murmure, le fin gémissement de la guitare est donc l’arme de l’amour par excellence, le vecteur d’harmonie plus puissant que toutes les utopies, l’arme des fées. La guitare est le balais pour nettoyer le plancher laissé sale par l’amour replié sur des utopies, c’est-à-dire des inversions : balais de sorcière qu’il est temps de passer pour faire reluire notre terre désertée, pour faire verdir ce qui s’est desséché. La chanson est là : elle est la promesse du bonheur exaucée. Amour, harmonie, magie sexuelle, balais, guitare, arme des fées, tout peut toujours arriver, plus tard ou pas, mais, en attendant, pendant la chanson, l’amour est distribué. Il suffit de tourner notre regard vers ce qui est autour de nous pour le vérifier. Quoi de plus évident ?
Les chansons des Beatles ne parlent jamais du diable.

Lieu de vie

Île-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers d'écriture en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire