Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Résidences

GECT Espace Pourtalet - Résidence de traduction littéraire

Identité et historique

GECT Espace Pourtalet - Résidence de traduction littéraire
Pyrénées-Atlantiques
France

Historique et missions En 2011, le gouvernement d’Aragon et le département des Pyrénées–Atlantiques ont mis en place le Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) Espace Pourtalet. Structure de gestion de projets structurants de coopération transfrontalière, le GECT symbolise le lieu de la coopération transfrontalière entre les deux territoires.

Mis en place dans le cadre de cette coopération, l'appel à projets du GECT pour une résidence de traduction littéraire a pour but de favoriser les échanges culturels entre les deux territoires, soutenir les professionnels des métiers du livre œuvrant sur les deux territoires, promouvoir la littérature et plus particulièrement l’art de la traduction et assurer une présence culturelle sur le territoire.

 

Structure organisatrice GECT Espace Pourtalet

Année de création 2017

> Haut de page

Contact

Responsable Monsieur Fábregas, Directeur du GECT Espace Pourtalet

Adresse GECT “Espace Pourtalet”
Frontière du Pourtalet. RD-934. PR 57,5
64440 Laruns
France

Tel +34 974 997 000

Mel sfabregas@espalet.eu

> Haut de page

Conditions

Durée du séjour Deux mois

Genres littéraires Traduction littéraire

Conditions d'accès Vous avez un projet de traduction d’un texte de langue espagnole, faisant l’objet d’un contrat avec un éditeur français ou d’un texte de langue française sous contrat avec un éditeur espagnol. Vous avez à votre actif au moins deux traductions déjà publiées en France, par une maison d’édition professionnelle avec une licence fiscale et reconnue par l’Agence Internationale ISBN. Vous résidez en France, dans les suivantes zones (Pyrénées-Orientales, Haute-Garonne, Ariège, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques), en Espagne (Huesca, Teruel, Zaragoza, Bizkaia, Gipuzkoa, Araba /Álava, Navarra, La Rioja, , Lleida, Girona, Barcelona y Tarragona) ou en Andorre. Vous vous engagez à vivre au Pourtalet au moins cinq jours par semaine. Vous aurez moins de 65 ans au 31 décembre 2017.
L’ouvrage original doit être en espagnol ou français et relever du champ littéraire, y compris la littérature jeunesse et la littérature de « genre » : fantastique, policier…
Sont exclus les éditions à compte d’auteur et l’autoédition,  les traductions relais ou intermédiaires, c’est-à-dire non effectuées à partir de la langue originale d’écriture de l’ouvrage, les traductions d'ouvrages scolaires, guides pratiques, revues, documentaires, les contrats de traduction qui ne sont plus en cours de validité et les œuvres dont les droits de traduction n'ont pas été cédés par l'éditeur titulaire des droits. Si l’ouvrage original n’est pas dans le domaine public, vous devez justifier d'un contrat de cession de droits en cours de validité, entre éditeur titulaire des droits et l'éditeur commanditaire de la traduction.

Cf. l'appel à candidature complet et le dossier de candidature à télécharger.
Toutes les candidatures seront examinées par un comité de sélection composé du comité de pilotage culture du GECT Espace Pourtalet. Le comité de sélection tiendra compte des critères d'égalité entre les sexes dans le processus de sélection.

Allocation La rémunération du traducteur se décompose comme suit : une bourse de traduction d’un montant de 3000 euros net (TTC), versée en 2 parties : 1500 euros le jour de l'arrivée, 1500 euros à la fin de la résidence (ces montants seront versés par virement bancaire international) et une bourse de subsistance (frais de bouche, déplacements personnels, divers) d’un montant de 1600 euros net (TTC), versée en 2 parties : 800 euros le jour de l'arrivée, 800 euros à la fin de la résidence (ces montants seront versés par virement bancaire international). Pour tous les paiements, le traducteur doit connaître et respecter ses obligations financières et fiscales inhérentes à son adresse fiscale, en tenant compte du fait que cet appel est régi par la loi espagnole.

Participation financière Le GECT Espace Pourtalet prend en charge les frais de voyage du traducteur (aller-retour domicile /résidence), à une hauteur maximale de 400 euros et les frais de déplacement sur les lieux des rencontres publiques. Les autres déplacements du traducteur seront à sa charge. Il sera autonome sur sa restauration. Des restaurants et épiceries sont disponibles à proximité immédiate du lieu de résidence.

Rencontres / Production Cette résidence est une résidence de création. Elle offrira au traducteur le temps et la liberté de poursuivre en toute sérénité son travail de traduction en cours. Il pourra consacrer au moins 70 % de son temps à ce travail personnel. Il pourra cependant être sollicité pour quelques rencontres professionnelles et/ou publiques, en librairie, bibliothèque, salon du livre ou milieu scolaire (4 rencontres maximum) : ce programme sera construit conjointement entre le GECT Espace Pourtalet et le traducteur, avant et pendant la résidence.

Nationalité Française et espagnole

> Haut de page

Sessions en cours ou à venir

15 mai - 15 juillet 2017

Informations complémentaires Les dates du séjour sont fixées du 15 mai au 15 juillet 2017. Les dates d'arrivée et de départ peuvent varier d'un ou deux jours en fonction des contraintes des auteurs et des aléas de transports. Sélection en cours.



> Haut de page

Informations pratiques

Hébergement Le lieu de résidence est situé au GECT "Espace Pourtalet" Col du Pourtalet. Il sera mis à disposition du traducteur retenu une chambre meublée, un séjour salon-cuisine entièrement équipée commune, la TV française et espagnole et le réseau wifi. Les frais de fonctionnement du logement (eau, gaz, électricité) sont pris en charge par le GECT, il lui incombera de nettoyer sa propre chambre, et le ménage des espaces communs se fera entre tous. L'Espace Pourtalet accueillera également une résidence d'Artistes durant l'été 2017. La résidence de traducteurs partagera donc le lieu de vie avec deux artistes, par un accord de cohabitation.

* En raison du lieu de résidence, il est conseillé au traducteur de disposer d’un véhicule personnel pendant la durée de son séjour.

> Haut de page