Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Frédéric Jacques Temple

Poésie / Roman / Essais
photo Frédéric Jacques Temple

Frédéric Jacques Temple est né et vit à Montpellier en Languedoc. Il a passé son enfance entre les Grands Causses et les lagunes littorales. En 1942, il rencontre à Alger Edmond Charlot, l'éditeur de Camus, qui publie son premier recueil. En 1943, il participe aux derniers combats contre l’Afrika Korps en Tunisie, à la Campagne d’Italie, au débarquement en Provence et termine la guerre en Autriche. En 1946, il se trouve au Maroc où il dirige les pages littéraires d’un hebdomadaire et contribue à créer des jardins maraîchers dans le désert. C’est le début d’une correspondance avec l’écrivain américain Henry Miller. Revenu à Montpellier en 1948, il collabore à la Radio Régionale et se lie d’amitié avec Joseph Delteil et Blaise Cendrars.
Il est nommé en 1954 directeur régional de la Radiodiffusion Française, poste qu’il occupera jusqu’en 1984.
Ses œuvres en prose autant que ses poèmes doivent l’essentiel à ses racines méditerranéennes, ses voyages, sa passion pour l’histoire naturelle et la conscience aiguë d’une enfance perdue et d’un Sud défiguré.
Ses premiers recueils de poèmes ont été réunis dans une Anthologie personnelle (Actes Sud 1989) plusieurs fois rééditée, qui a obtenu le prix Valery-Larbaud. Parmi les recueils publiés depuis, plusieurs ont fait l'objet d'une collaboration avec un peintre comme Boréales/Atlantique Nord (1999) et Un émoi sans frontières (2006) avec René Derouin, À l’ombre du figuier (2003), avec Alain Clément, ou Ode à Saint-Petersbourg (2004) avec Pierre Soulages. Il a également publié cinq récits (chez Actes Sud) ainsi que des traductions et des biographies.

“L’appétit du monde aurait pu faire un naturaliste ou un archéologue d’un poète qui refuse de séparer l’expérimentation formelle de l’expérience vécue. Homme de dialogue, il se tient à l’écart des querelles littéraires et goûte “l’épaisseur souveraine du temps” plus que les ruptures de l’antitradition. À l’allégeance qui soumet il préfère le lignage qui intègre et, sans se reconnaître des modèles, il ne voyage pas en solitaire”.
Claude Leroy in Dictionnaire de Poésie de Baudelaire à nos jours, PUF, Paris 2001.

Bibliographie

Poésie
– Anthologie personnelle, poèmes 1945-1985, Actes Sud, 1989, réédition 2004. Prix Valery Larbaud 1990.
– La Chasse infinie, poèmes, Granit, 1995 ; réédition avec un frontispice de Claude Viallat, Jacques Brémond, 2004.
– Poèmes de guerre, collection “Méditerranée vivante”, Domens, 1996.
– Calendrier du Sud, poèmes, illustrations d’Alain Clément, Autres Temps, 1998. Poëmas, traduction en occitan par Max Rouquette, lino gravure de Fermin Altimir, Jorn, 1999.
– En Brésil, poèmes, bois de Dagmar Martens, Trames, 1999.
– Boréales/Atlantique Nord, poème gravures de René Derouin,
Le Versant Nord, Montréal, 1999.
– À l’ombre du figuier, poèmes, gouaches d’Alain Clément, Fata Morgana 2003.
– Ode à Saint-Petersbourg, avec une sérigraphie originale de Pierre Soulages, Trames, 2005.
– Phares, balises & feux brefs, Proverbe, 2005.
– Un émoi sans frontières, avec des gravures de René Derouin,
Le lézard amoureux, 2006.
– Venise toute d’eau avec des papiers collés d’André-Pierre Arnal,
Fata Morgana, 2007.

Et de nombreux livres d’artistes…

Prose
– Les Eaux mortes, roman, Albin Michel, 1975 ; Actes Sud Babel, 1996. Prix de l’Académie Française, sélection Goncourt.
– Un Cimetière indien, roman, Albin Michel, 1981 ; Actes Sud Babel, 1996. Prix de la Société des Gens de Lettres,
Prix des critiques littéraires.
– L’Enclos, roman,Actes Sud, 1992 ;
Actes Sud Babel 2005. Prix de l’Académie de Bretagne.
– La Route de San Romano, roman, Actes Sud, 1996.
– Le Chant des limules, récit, Actes Sud, 2003. Grand Prix de Printemps de la Société des Gens de Lettres.
– Retour à Santa Fé, récit de voyage, Proverbe, 1999.
– Le Tombeau de Médora, biographie, La Manufacture, 1997 ; Les Éditions de Paris, 2000.
– Henry Miller, biographie, collection Classiques du XXe siècle, Èditions Universitaires, 1965 ; Régine Deforges, 1977 ;
La Manufacture, 1986 ; Buchet/Chastel, 2004.
– Souvenirs d’Edmond Charlot, Entretien avec Frédéric Jacques Temple Collection Méditerranée vivante, Domens, 2007.

Traductions
– Les Psaumes de la Création des Indiens Navahos, Robert Morel,1963, L’Arbre 1998.
– Le Temps des Assassins, essai sur Rimbaud d’Henry Miller, P.J. Oswald, 1970 ; 10/18, 1984 ; Denoël, 2000.
– Malinche, récit de Haniel Long, P.J. Oswald, 1970 ; Jacques Brémond, 1996.
– Un Faust irlandais, drame de Lawrence Durrell, Gallimard, 1974. Poèmes du Wessex, de Thomas Hardy, collection Orphée, La Différence, 1990.
– Henri Michaux, essai de Lawrence Durrell, Fata Morgana, 1990.
– La Risée du Temps, poèmes de Thomas Hardy, collection Orphée, La Différence, 1993.
– Le Navire de Mort, poèmes de D.H. Lawrence, collection Orphée, La Différence, 1993.
– Lettres à Emil, d’Henry Miller, Christian Bourgois, 1995 ; 10/18, 1999. Correspondance Lawrence Durrell/Henry Miller, Buchet/Chastel, 2004.
– La Toile et le Dragon (Hommage à Carpaccio), poèmes de Rino Cortiana, L’Arbre, 2004.

Lieu de vie

Languedoc-Roussillon, 30 - Gard

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Résidences