Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Guyette Lyr

Roman / Nouvelle / Théâtre
photo Guyette Lyr

Je suis née dans un train entre la France et l’Italie, j’en ai gardé l’amour des frontières, la crainte et l’envie de les passer. Enfant de deux langues, les mélangeant, les confondant, me méfiant des mots et les révérant, j’ai appris à observer ce qui se joue entre eux, derrière eux. je me suis intéressée au silence qui crée leur musique. A l’école de Théâtre Jacques Lecoq le clown a été mon maître, m’apprenant à raconter des histoires avec mon corps, il m’a donné la force d’oser en écrire et m’a conduit de l’écriture dramatique au roman. Je crois que ce personnage donne substance aux personnages qui habitent mes livres.

Bibliographie

Romans et nouvelles
– Les Portes du secret : (éditions du Seuil)
– La Fuite en douce, L'Herbe des Fous, Adèle Ripois ou le Portrait, Un trou dans le soleil, Retour à Elna,( éditions Mercure de France)
– La Petite Nudité (éditions Calmann Levy)
– La Nuit d'amour des autres (2001) (éditions Actes Sud) en cours de traduction en italien.)
– La saison des Hommes (2005) éditions Actes Sud
– Judith Nothing, Actes Sud, 2010

Prix Hermès et le Grand Prix des lectrices de ELLE


Auteur dramatique
pour la scène :
- L'amoureuse et Attention à la marche deux One woman Show (comédies clownesques) qu'elle a joué elle-même en France, Belgique, Etats unis et Israël.
- Au-dessus-du train (éditée à l'Avant-scène collection Quatre vents) ) en cours d'adaptation en vue d'une dramatique réalisée par Yves Pignot.
- Aimer sa mère, ( éditée chez Actes-Sud) représentée en janvier 2005 par Le Théâtre National de Nice dans une mise en scène d'Alfredo Arias.
- Maison-Jupons (éditée à L'Avant Scène collection des Quatre vents)
- L'empaillé a fait l'objet d'un travail au Rond- Point des formations par des comédiens professionnels en stage.

Prix Talents nouveaux de la Société des Auteurs dramatiques.

a écrit pour la radio quatre pièces réalisées par France-Culture :
Méfie-toi du basilic. Le cercle d'eau, La vieille fille ornementale
Nid baroque
a participé au Bureau de Lecture des Dramatiques de France Culture et produit différentes émissions sur cette chaîne dont Mon voyage du clown à l'écrivain, rediffusé pour la troisième fois en Mai 2004.

Extraits

Extraits
La Nuit d'amour des Autres, ed. Actes Sud

La rencontre.
La rencontre a eu lieu à Skodj, une ville séparée de la nôtre par trois vallées profondes et un fleuve. L'homme qui venait du bar s'est approché, il m'a invitée à boire. Il a dit :
- Vibsel, vie. Tu t'appelles vie !
J'ai dit : Eva
- Non, vie !
L'histoire commence comme ça, des yeux se posent sur toi et après tu te redresses et la table sur laquelle tu t'appuies a raison d'être une table, table réelle, table jolie, même si une nappe de plastique trouée la recouvre, table heureuse. Et le jour qui l'éclaire a eu raison de se lever et le café que tu bois te fait savoir qu'il est café véritable.
Le regard est là, tout près, tu te penches, tu voudrais en savoir plus, mais les yeux t'éclairent trop, tu ne vois pas le contour du visage, tu ne vois
le visage que quand il s'efface, quand tu t'en souviens.
Le visage de l'homme est devenu vrai quand je m'en suis souvenue et aussi ses paroles. Au moment d'être prononcées tout est allé trop vite. Il faudrait être prévenu, dès que le coeur force, le cerveau faiblit. On devrait comme à Lazare nous dire : lève-toi, c'est l'heure. Alors on saurait que mourir, c'est fini pour l'instant. Après c'est autre chose.

La Saison des Hommes. Ed. Actes Sud
La voix de Solo
La voix de Solo est libre, il la laisse monter, descendre, entrer, sortir avec sa respiration. Dès que la voix se met en musique Solo n'est plus ni gros, ni maigre, ni grand, ni petit. Il n'est plus pot de colle, chienlit, emmerdeur, va-te-faire- foutre. Il n'a plus ni corps, ni façons ordinaires.
Il n'est même plus seul avec sa voix, d'autres voix se mêlent à la sienne et parlent des langages semblables à ceux qui visitent les rêves heureux ou terribles. C'est ce qui sans doute effraye le facteur et qui lui fait dire :
- Votre protégé a deux vies.

Les Portes du Secret. Ed. du Seuil
Jouissance double
Tirésias allait sa vie ange et animal tout ensemble. Au moment de la jouissance, il touchait des demeures hautes, le lion et le taureau, tous les simples qui l'habitaient entraient en poésie, les quatre saisons joignaient les mains, il les avaient toutes sur la peau e la femme qu'il soumettait
rendait grâce.

Ma bibliothèque

Auteurs italiens et américains.

Lieu de vie

Ile-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Rencontres en milieu universitaire