Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Nathalie Man

Poésie / Roman
photo Nathalie Man

Je suis une poète et auteure française. J'ai pris goût à l'écriture à travers la poésie, et tout particulièrement un recueil qui marqua au fer rouge mon enfance: Paroles de Jacques Prévert. Après quelques succès à des concours régionaux et nationaux de poésie quand j'étais petite, j'ai suivi des études de littérature comparée, de sciences politiques et de philosophie comparée. J'ai été journaliste et fixeuse un temps, en Chine. Mon premier recueil Impressions de Pékin est sorti au printemps 2014 à Paris chez Les Xérographes. Mais en 2013, j'avais entamé un autre projet, "Poèmes de rue- l'urgence du détail" lequel consistait à vérifier plusieurs hypothèses, notamment la "théorie de la coopération textuelle" d'Umberto Eco, et l'acception de Gilles Deleuze "il y a une affinité fondamentale entre l’œuvre d'art et l'acte de résistance: (...) l'art c'est ce qui résiste". Pour cela, j'affiche mes poèmes dans les rues de Paris, et d'ailleurs depuis trois ans déjà. Ce projet m'a valu une exposition itinérante dans Paris, notamment à la Bibliothèque Fessart des invitations à des colloques et une bourse tout récemment de la Région Aquitaine. Le livre collectif Lire, écrire, pratiquer la ville vient de paraître chez Kimé, vous y retrouverez ma démarche artistique.
J'ai un projet d'écriture finalisé "Perceptions", et deux dans les fourneaux "Nuria", mon premier roman et des exercices oulipiens.
Je vis pour l'instant à Bordeaux.

http://www.nathalieman.com
Bibliographie

– Impressions de Pékin, Les Xérographes, 2014, Poésie des Voyages
– Lire, écrire, pratiquer la ville, Kimé, 2016, Détours littéraires

Publications dans les revues:
Poésie Premières (n°57), Ouste (N°24), Revue Bouts du Monde (N°19), Muze (Rentrée 2015), Rua-L (n°2), Vagón de Ostras (n°6), La case est belle (n°2 à 5)

Extraits

Le Monsieur du Boulevard Saint Martin
Je l’ai vu.
Vivre, cet homme je l’ai vu vivre.
Sur sa main fraîchement rincée,
Il tenait un peigne en plastique brun.
Il a mis sa main droite sur ses cheveux
Et il a commencé à les peigner soigneusement.
Un côté, puis l’autre.
Il a laissé le peigne sur son tapis,
Et il a caressé ses cheveux.
Il est resté là toute la journée, assis sur le trottoir.
C’est, je le jure, le seul homme vivant
Du boulevard Saint Martin.


ARRIVÉE
J’ai le souvenir long
D’un banc de sable à l’horizon.
Est-ce moi
Ou un autre qui a parcouru la plupart des Océans ?
J’ai perdu le fil de ma propre histoire.
Ma peau s’écaille par tant de sel
Et ma voix déraille.
Je fais semblant, pourtant,
De tenir bon.


De jour comme de nuit
La nuit m’a oubliée.

Pourtant, je suis toujours là
Entre les murs déchus
D’une intraitable industrie.

Ma bibliothèque

Classique : G.Orwell surtout Down and Out in Paris and London ou Hommage to Catalonia. Romain Gary La promesse de l'aube, et Albert Camus L'étranger. Mais tout est à lire. Tiens, je pense aussi à L'abécédaire de Gilles Deleuze et ses conversations avec Claire Parnet.
En poésie : Pablo Neruda, Miguel Hernández, Antonio Machado, Federico García Lorca, Prévert, Baudelaire, Rimbaud.

Contemporain: Bei Dao (poésie), Dany Laferrière et son Énigme du retour. Luis Sepúlveda et son El viejo que leía poemas de amor. Jiang Rong et son superbe Wolf Totem. Sempé pour sa poésie dessinée.

Lieu de vie

Nouvelle-Aquitaine, 33 - Gironde

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers d'écriture en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire