Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Olivier Gechter

Roman / Nouvelle
photo Olivier Gechter

Passionné de lecture longtemps avant de commencer à écrire, je décortiquais les livres que je lisais pour en découvrir les mécanismes et le soir, j’inventais des fictions pour m’évader ou me venger des querelles de cours de récré. Pas de chance, je suis dysorthographique. Mon niveau de français plus que moyen (entre autres) me conduit vers un baccalauréat professionnel, plein de machines-outils, d’huile de coupe et de copeaux métalliques.
Mais je suis le seul de la classe à avoir la moyenne au bac de français. Devant ma note, un professeur s’exclamera : « que fais-tu avec ces analphabètes ? »
Peu importe. Je les aime bien, ces illettrés bosseurs avec qui je passais quarante heures par semaine. Pour tuer le temps, je lis, j’écris des lettres bourrées de fautes toutes les semaines, j’écris des romans « dont vous êtes le héros » très oubliables. Plus tard un livre de classe présentant la biographie (très romancée) de tous les élèves. Devenu ingénieur, j’écris deux monographies sur Galilée et Clément Ader, cette dernière saluée par le fondateur du musée de l’air. Et toujours, la lecture critique, la rêverie créatrice.
Vers mes trente ans, un copain me dit : « Il y a un concours de nouvelles de science-fiction. Tu veux participer ? »
Chiche ! Une idée me frappe tout de suite. J’écris, je gratte, je corrige.
Je gagne le concours. Mon auteur fétiche est président du jury.
Je n’arrête plus d’écrire.

Accueilli au sein de la grande et belle famille de la littérature fantastique, la seule à aider les novellistes débutants, je cherche à écrire une littérature de l’imaginaire, intelligente mais facile d’accès. Dans mes textes, nouvelles comme romans, j’utilise la liberté que m’offre ce genre pour instruire, dans la lignée de Jules Verne. Derrière l’humour des situations se cachent des critiques de notre monde contemporain. Paris est mon décor privilégié, le présent mon époque favorite.
À cheval sur les genres, mes romans sont à la fois des ouvrages historiques, des livres humoristiques, des romans de science-fiction, des thrillers, des guides de Paris et des polars (et même un livre de cuisine, c’est vous dire). À cheval sur les détails, amoureux des dialogues, je ne laisse jamais le moindre détail au hasard, afin d’offrir à mes lecteurs une immersion aussi complète que possible.

Bibliographie

Romans
– Le Baron noir, L'Ombre du maître-espion ; éditions Céléphaïs, mars 2013.
– Le Baron noir, Bel Ange ; éditions Céléphaïs, avril 2014.
– Évariste ; éditions Asgard, novembre 2013; éditions Mnémos, mars 2015.
– Le Baron noir, 1864 ; éditions Mnémos, avril 2017.

Recueil de nouvelles
– La Boîte de Schrödinger, éditions Voy'el, février 2013.

Nouvelles
– J’veux un dragon dans Chimères, 15 récits d’animaux fabuleux, éditions de l'Oxymore, coll. Emblèmythiques, 2003 ; dans Fées dans la Ville, éditions Les Trois Souhaits, 2009.
– La mousse dans Marmite & Micro-onde n° 8, 2003 ; dans Lanfeust Mag n°131, mai 2010.
– Le prix à payer dans La mort, ses œuvres, éditions de l'Oxymore, coll. Emblèmes n° HS 1, 2003.
– La Grande Marche dans Luna Fatalis n°6, 2003
– Les chiens de Jean-Pierre dans Marmite & Micro-onde n° 9, 2003 ; dans Marmite & Micro-onde HS n°2, 2008.
– Mot de passe incorrect dans Matière grise, éditions PAWEdit, 2004.
– Nous n’écrirons plus (coécriture avec Nico Bally) dans Luna Fatalis n° 9, 2004.
– Un beau ciel bleu dans Horrifique n°41, 2004 (Canada), dans Géante Rouge n°11, 2008.
– Magie (coécriture avec Nico Bally) dans Marmite et micro-onde n°11, 2004.
– Cinquième étage, porte gauche dans Les portes, éditions de l'Oxymore, coll. Emblèmes n° 14, 2004.
– Une bête fauve ; dans Éclats de Rêves n° 5, 2005.
– Le goût de l’ambroisie ; dans Marmite & Micro-onde n° 15, 2006.
– Le destin des puissances (inédit en France); traduction espagnole par Firmin Moreno (El destino de los dioses); dans Sable n°5, 2006.
– La boucle de Zurvan ; dans AOC n°9, éditions Club Présence d’Esprit, 2008.
– Les voies du cœur passent par l’estomac ; dans Marmite et micro-onde n°21, 2008.
– Le Scintillement des Saisons ; dans Anthologie Solstice volume 2, Crime en imaginaire, éditions Mille Saisons, 2008.
– L’Envoyé ; dans Lanfeust Mag n°119, avril 2009.
– Le Ferrovipathe ; dans AOC n°13, octobre 2009 ; Prix de la Ville de Bagneux 2010, Festival Zone Franche.
– Le pouvoir absolu n’est plus ce qu’il était ; dans éditions Club Présence d’Esprit n°61, décembre 2009. Amice Mi ; dans Flammagories, éditions Argemmios, janvier 2010.
– Cycles de Vie (nouvelle collective) ; dans Géante Rouge n°16/17 spécial PUAT n°3, janvier 2010.
– Le La naturel ; dans Éclats de Rêves n°18, avril 2010.
– Pilotage automatique ; dans Borderline n°17, octobre 2010.
– Le Jugement ; dans anthologie Arcane, éditions Voy'el, novembre 2010.
– Le Gambit de Hunger ; dans anthologie Destination Univers, éditions Griffe d'Encre, février 2012.
– La Lettre de Refus ; dans AOC n°23, éditions Présences d’Esprits, février 2012.
– La Route des Pèlerins, dans La Boîte de Schrödinger, éditions Voy'el, 2013.
– Et la Face du Monde Changea ; dans La Boîte de Schrödinger, éditions Voy'el, 2013.
– Un dernier pour la route ; dans La Boîte de Schrödinger, éditions Voy'el, 2013.
– Randonnée en solitaire ; dans La Boîte de Schrödinger, éditions Voy'el, 2013.
– 100% pur Cuir (avec Sandrine Scardigli) ; dans Géante Rouge no21, octobre 2013.
– La Cure ; dans anthologie Vampire à contre-emploi, éditions Mnémos, janvier 2014.
– La Famine ; dans anthologie 42 l'appel de la SF, éditions Parchemins & Traverses, octobre 2015.
– Futur en friches ; dans anthologie Dimension Avenirs Radieux, éditions Rivière Blanche, août 2016.
– La Route aux pavés rouges ; dans anthologie Dimension Légendes de la Route et routes de légende, éditions Rivière Blanche, janvier 2017.

Prix et nominations
Prix 85e Dimension 2001, catégorie Science Fiction, pour Et la Face du Monde Changea
Prix ProZirst (2e prix) 2004, pour Mot de passe incorrect
Prix Zone Franche 2010, catégorie nouvelle, pour La Route des Pélerins et Le Ferrovipathe Nomination au prix Uchronie 2013, pour Le Baron Noir, L'Ombre du Maître Espion5.

Extraits

— Allez ! fit le skin en armant le poing. Prends déjà ça de la part de qui tu sais !
— Justement, je ne vois pas du tout de qui vous voulez parler ! dis-je à tout hasard.
Le brave Bruno se figea en plein mouvement.
— Bien sûr que tu sais !
— Je vous jure que non. À moins que ce ne soit une de mes ex… ?
Bruno passa la main sur son crâne rasé d’un air ennuyé. Au moins, pendant ce temps-là il ne me la mettait pas dans la figure.

Extrait de "Evariste", ed. Mnemos, 2015


« La serveuse sourit avec indulgence.
— Souhaitez-vous autre chose ? Nous avons un magnifique clafoutis de cerises.
— De vraies cerises ? Bigre... Mais un troisième dessert... ce ne serait pas très raisonnable !
— J'ai peut-être oublié de vous informer que pour la commande d'un troisième dessert, nous reversons deux euros de plus à notre fondation contre la faim dans les banlieues. Nous serons ainsi en mesure de financer un repas de synthèse à une famille de cinq personnes !
— Ah ! Alors si c'est pour la bonne cause...
La serveuse revint avec une somptueuse part de clafoutis que Stéphane engloutit à son estomac défendant. Mais lorsqu'on faisait partie des plus favorisés, on n'avait pas le droit de rechigner à aider les plus démunis. »

(Extrait de: "Un dernier pour la route », La Boîte de Schrödinger, 2009, éditions Voy’el et Walrus)

Lieu de vie

Île-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques