Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

François Coudray

Poésie
photo François Coudray

Né en 1977 dans les Alpes, François Coudray vit et travaille actuellement à Manille (Philippines).
Depuis Saisons-Pérégrinations (2008) et écrit avec de la terre (2010), il ne cesse d’interroger la douceur et la déchirure d’être de ce monde.
Il collabore régulièrement à plusieurs revues (N47/4728, Les Citadelles, Décharge, Ecrit(s) du Nord, Triages, Contre-allées…).
Ses projets l’amènent à faire dialoguer poésie, musique, théâtre et arts plastiques. Il travaille notamment avec la plasticienne Nicole Courtois (cf. bibliographie), le photographe Erick Mengual, le compositeur Matthieu Lemennicier (transhumance, 2011) et la comédienne Clémentine Amouroux (l’amour n’a que nos corps, 2012).

Bibliographie

En poésie
– l'enfant de la falaise, avec des encres de Sacha Cotture et une postface de Gérald Boucard, L’Harmattan, collection « Témoignages poétiques », 2018
– l'herbe noire, avec cinq peintures de Jean-Michel Marchetti, éditions du Frau, 2016
– trois couleurs pour Eloïse, images et conception plastique de Nicole Courtois, collection privée, 2016
– chaque jour, images et conception plastique d'Erick Mengual, la fabrique poïein, n°146, 2015
– une montagne, L’Harmattan, collection « Témoignages poétiques », 2014
– suite pour une montagne, Encres vives, n°435, 2014
– corps, images et conception plastique de Nicole Courtois, la fabrique poïein, n°127, 2013
– la fuite du fleuve, images et conception plastique de Nicole Courtois, la fabrique poïein, n°112, 2013

Extraits

un enfant marche à mes côtés dans la lumière
un enfant de lumière marche à mes côtés


sans me toucher, ma main, la sienne, pourtant me conduit


un enfant me conduit éclaire, chaque pas devant, celui qui a été, peut-être, et pourrait être rayonne en moi fuite dans la lumière

*

quoi marquera ma joue comme l'agneau les éclats de granits les poussières de terre rouge mêlées de feldspaths et de quartz les herbes sèches les herbes drues parmi les herbes grasses la terre noire les lichens fuyant sur la dalle les brindilles bois morts des arbustes pliés par le vent les graviers les galets charriés sur la moraine les aiguilles de sapins mélèzes épicéas sur la terre dans la terre la fougère couchée

ou l'arête elle-même une montagne

ce sang comme une eau sourd mélopée muette impassible que la terre boit de tout temps
acquiescer au sacrifice lui donner sens par sa seule beauté jouir de cette déchirure

Ma bibliothèque

Me nourrir, chaque jour, des mots des autres.
Mais s’il ne faut en citer que quelques-uns, alors, rendre hommage sans hésitation à Jacques Réda, dont Amen, Récitatif et La tourne m’ont initié à l’écriture poétique, et à Yves Bonnefoy, qui m’a lu et encouragé, et dont tous les ouvrages, poétiques et critiques, m’accompagnent toujours.

Lieu de vie

Auvergne-Rhône-Alpes, 74 - Haute Savoie

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire