Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Chantal Robillard

Poésie / Essais / Jeunesse / Contes / Récits
photo Chantal Robillard

Chantal Robillard vit à Strasbourg, où elle se consacre désormais à l'écriture, après avoir été conservateur en chef des bibliothèques et conseillère pour le Livre et la lecture en Drac (Alsace, PACA).
Elle est née au milieu des volcans auvergnats éteints, parsemés de sources chaudes, de fontaines pétrifiantes et d'orgues balsatiques : il était donc normal qu'elle s'intéresse aux contes ! Dans ses "romans par nouvelles", elle explore chaque fois un conte de fée précis, en puisant dans la langue mots juteux, expressions oubliées. Les récits se répondent, les personnages sautent de siècle en siècle, les archétypes sont détiurnés avec humour et tendresse.

Membre de la Société des gens de lettres (SGDL), elle est jurée de prix littéraires, notamment le prix Printemps du roman (présidents successifs Jean-Jacques Brochier, puis Michel Crépu), et depuis 2006 le prix de folklore et d'ethnologie Claude Seignolles à Epinal.
Par ailleurs, elle tient la rubrique «critique de la littérature jeunesse» dans la revue annuelle Formules, revue des littératures à contraintes.
Elle publie des nouvelles et des poèmes, dont elle fait parfois des lectures publiques. Certains de ses textes ont été mis en musique par des compositeurs français (Christophe Bertrand, Jean-Marie Hummel).
Elle a été nommée chevalier des arts et lettres en décembre 1999, et son poème de remerciement a été publié dans Action poétique en 2000.
Marraine du Festival du livre de l'Argentière la Bessée, août 2011.
Membre de l'Académie Rhénane depuis novembre 2010.

http://chantalrobillard.over-blog.com
Bibliographie

Publications
– « Les sept fins de Blanche-Neige », illustré par Charly Barat.- Illkirch : Le Verger éditeur, 1996.- collection « Contes à croquer », réédition en poche, Verger éditeur, 2011
– « La Fontaine aux fées ».- Illkirch : Le Verger éditeur 1999 ).- Collection « Contes à croquer »
– « Sextine aux six lézards et six souris », poème, in « Jouer avec les poètes », collection Fleurs d’encre, Hachette jeunesse, 1999.- Réédité en octobre 2002.
– «Hôpital Cendrillon», roman-par-nouvelles.- Toronto, éditions du GREF, 2003.- diff. Librairie du Québec (Paris)
– « la fée de la fontaine Jean le Bleu» in «Comment j'ai lu les contes de fées», recueil publié par le Centre des écrivains du Sud-Jean Giono.- Marseille : Transbordeurs, 2006.
– « abécédédée », in « Mon héros préféré », recueil publié par le Centre des écrivains du sud Jean Giono .- Marseille : Transbordeurs, 2007.
– Reines et Dragons - Anthologie (co-dirigée avec Sylvie Miller), éd. Mnémos, 2012 (anthologie officielle du festival Imaginales 2012
Douze auteurs, douze nouvelles, rassemblés sur le thème des Reines et Dragons)
– "Fugue de la fontaine aux fées", Verger éditeur, éd revue et largement augmentée de "la fontaine aux fées", épuisé, 2013
– "Zoo des chimères", Argemmios éditions, 2013.
– "Serpent d'infant" in "Rencontres imaginaires en Aubrac", Argemmios éditions, 2013.

blog poétique
Venise, poèmes de voyage,
sur chantalrobillard.over-blog.com
en préparation « dentelles des reflets de Venise », poèmes tirés du blog Venise poèmes de voyage.

Publications en revues
in Formules, revue des littératures à contraintes :
- « Romance en mer sereine », n° 3, 1999. Texte repris en musique par Christophe Bertrand sous le titre « en mer sereine, drame musical pour flûtiste - chanteur, voix et chant ».
- « Semelle de perle et semelles de fer », n°4, 2000.
- « Quand tu n’es pas là » et « Dentelle des vents », numéro 5, 2003.
- « Conte et contrainte » et « de verre vert », in numéro hors série « le Goût de la forme en littérature » : actes du colloque de Cerisy- la- Salle, Noésis, 2004.
– "Le blues de la belle boudeuse", nouvelle dans le numéro 17 de la revue Formules, 2013.

in Action poétique
- « Double sextine aux arts et aux lettres », in n° 151-152, 2000.

in Revue alsacienne de littérature
- « Poussière d’étoiles ou le Sac à Charbon », décembre 1999.
- « la Sizaine des Cendreux », juin 2000.
- « Un mocassin fourré », septembre 2001.
- « la Reine du bal musette », décembre 2002.
- « Tombeau pour une troubaderesse : trois poèmes en hommage à Na Castelloza », décembre 2003.
- 3 poèmes sur Venise, septembre 2007.

in Virages, revue franco- ontarienne de nouvelles
- « I merletti di Cenerentola », n°13, 2001.
- « Au lavoir », n°17, 2002.
- « De verre vert » n° 19, 2002.
- « Un chant de détresse » n° 21, 2003.
- « le Sirène et la licorne », n° 25, 2004.
- « de la belle aube au triste soir », n° 32, 2005.
- « un monstre au château », 2006.
- « le deviseur du monde », nouvelle, printemps 2007.

in Encres vagabondes
- « La Sizaine des Cendreux », mars 2003.

in LittéRéalité, revue québécoise de poésie
Poèmes : « la Belle « et « Un soir à Venise », décembre 2001.

in Techne, rivista di bizzarrie litterarie e non, revue annuelle italienne
- «eaux vives à venise», poème à contraintes croisées, in n°15-2005.


Extraits

Extrait de « I merletti di Cenerentola »
publié dans « Hôpital Cendrillon »

Au petit jour, les ruelles autour du Rialto sont pleines d’une foule de gens venus faire leur marché, vite, vite, pendant que les touristes digèrent encore dans leurs hôtels les verres de bellini et les assiettées de risotto de la veille. Les poissonniers sont déjà en train de rugir leurs prix, de s’interpeller d’un étal à l’autre, les commis se balancent de grands paquets de glaçons, qu’ils pellettent allègrement dans les seaux en zinc qu’on vient de rapporter de la Grande Glacière. Certains croquent tout crus avec leur coquille et leur bave, les bovoli, escargots minuscules dont tout Vénitien est friand.
Venise se rêve rieuse, sans misère, sans cérémonie, sans narcissisme, sans couronne, avec ses riverains, -ouvriers, menuisiers, mercières, verriers, mariniers-, arrimés à son commerce, mariés à sa mer, ancrés à sa criée. Mieux-vivre à Venise, si sa mer ne marne, sous ses marronniers ou ses mimosas ?
D’un magasin minuscule, situé à un angle de rues frisquet dans l’ombre, sort une petite jeune fille en jean et tee-shirt indigo, un grand panier d’osier, qui semble lourd, sous le bras. I merletti di Cenerentola, annonce l’enseigne, au-dessus du rideau de fer qu’elle vient de rabaisser.


« de verre vert », sextine en prose (publié dans « Hôpital Cendrillon »)
1.
1. Je me souviens que je suis née, sur le soir, à l'heure du bousillage, dans une fournaise intense et deux fois subie. Une bonne odeur de lilas entrait dans l'atelier par toutes les portes, ouvertes en grand.
2. Je me souviens d'avoir été transportée en un éclair vers une brave vieille, un peu forte, pas très bien attifée, qui portait sa coiffe sur les onze heures, sentait le pipi de chat, et agitait en tous sens un bâton aux couleurs de l'arc en ciel.
3. Je me souviens de six souris grises, de six lézards verts, et d'un gros rat à maîtresse barbe et aux yeux vairons. Puis d'un beau carrosse, couvert de peinture d'or.
4. Je me souviens qu'elle était magnifique, ma douce demoiselle, dans sa robe chamarrée de pierreries et rebrodée de poussières d'or et d'argent. On aurait dit une petite étoile.
5. Je me souviens d'avoir séjourné longtemps dans une réserve sombre, sale, encombrée, qui puait le vin aigre, le rance et le garri crevé. J'y côtoyais une gallinette rose, en grès des Vosges, et une cigale en pierre de lune radioactive, dans une caisse pleine de copeaux. Je dois en être toute irradiée !
6. Je me souviens qu'il avait plu des capélans et des belles-mères, ce soir-là, et que le maître, fort heureux d'avoir trouvé si belle ouvrage, chantait à plein gosier une sombre chanson d'ongle et d'oncle. Il se tut aux premiers coups du tambour des escargots et des crapauds.

2.
1. Je me souviens d'un escalier d'honneur en marbre glissant, éclairé par de hauts candélabres en vermeil et gardé, toutes les six marches, par deux hallebardiers en tenue d'apparat, qui roulaient des airs terribles.
2. Je me souviens d'une immense piste de danse, en parquet Versailles, cirée au miel des abeilles de la garrigue, brillante comme un Baou couronné de neige. Un silence impressionnant y salua notre apparition. Méme les violons s'étaient tus et nos pas crissants firent un vrai tonnerre.
3. Je me souviens du beau jeune homme, en uniforme de hussard rehaussé de boutons d'or, et chaussé de bottes noires en cuir de Russie, qui s'approcha de nous avec les yeux du Ravi de la crèche.
4. Je me souviens qu'un président de la République était venu inaugurer le bâtiment flambant neuf et que les gens, esquichés comme des anchois, m'ont failli escarbouiller ce soir-là, en se précipitant vers les petits fours.
5. Je me souviens du gamin qui s'épongeait le front, parce qu'il avait les trois sueurs, sans cesser de rouler sa canne de la main gauche contre le marbre. Et du moment où il souffla.
6. Je me souviens des bulles en train de se former dans la poste, sous le carbonate de chaux. Ça pétillait, ça picotait, comme de l'ail ou de la clairette.

Sur Internet
on trouvera nouvelles, poèmes, ou interviews de Chantal Robillard à l’intérieur des sites
www.fatrazie.com
(critique de « hôpital cendrillon »)
www.internenettes.fr ( nouvelle « le sirène et la licorne » et interview) rubrique « créer ».
www.crdp-strasbourg.fr (rubriques « chateaux-forts » et « colloque Victor Hugo »)
www.ac-strasbourg.fr (rubrique « printemps de l’écriture », chaque année depuis 2000)
www.zazipo.net( rubrique « les lilles invisibles » )

et sur le site :
www.campiello-venise.com
figurent 2 nouvelles et un conte en vers de Ch.R. illustrés par Jean-Antoine Scarpa :
-« i merletti di Cenerentola », 2006
-« le deviseur du monde », 2007
-« conte du doge et de la sirène », 2008.

Ma bibliothèque

Relectures clessiques, lecture régulière des auteurs contemporains, notamment en raison de ma participation à des jurys lttéraires nationaux et régionaux.

Lieu de vie

Alsace, 67 - Bas Rhin

Types d'interventions
  • Ateliers en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire