Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Actualités

L'écrivain dans la nature

La Mél,

à l’occasion du lancement de la nouvelle action d’éducation artistique et culturelle,

L’écrivain dans la nature

&

Le CNLJ,

dans le cadre de ses conférences du Centre National de la Littérature pour la Jeunesse

 

s’associent pour proposer une conférence-lecture,

 

L'enfant et l'expérience de la nature. Quel  rôle de la littérature ?

 

Vendredi 24 janvier, 10h-12h00

Bibliothèque François-Mitterrand, Quai François Mauriac, 75013 Paris - Salle 70

Entrée libre sur inscription : visites@bnf.fr  Téléphone : 01 53 79 49 49

Accès ici

Avec

Anne-Caroline Prévot, chercheuse au CNRS

Marie Desplechin, auteure (lectures)

 

Anne-Caroline Prévot

Directrice de recherches au CNRS, chercheuseau Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation (CESCO) au Muséum national d'histoire naturelle, Vice-Présidente MAB-France (Man and the Biosphere - Unesco). Elle a dirigé, avec Cynthia Fleury, les ouvrages L'exigence de la réconciliation. Biodiversité et société (Fayard, 2012) et Le souci de la nature. Apprendre, inventer, gouverner (CNRS éditions, 2017).

Marie Desplechin

Journaliste, auteur pour la jeunesse puis pour adultes à partir du recueil de nou­velles Trop sensibles (L’Olivier, 1995), elle obtient avec Lydie Violet le Prix Médicis essai en 2005 pour La Vie sauve. Parmi ses derniers titres, à L'École des loisirs : L'École de ma vie (illustrations de Glen Chapron, 2017), Ça va faire des histoires (ill. Glen Chapron, 2018), J’envie ceux qui sont dans ton cœur (2019), Ne change jamais, manifeste à l'usage des citoyens en herbe (ill. Aude Picault, 2019).

Dans le cadre du Parlement sensible des écrivains imaginé par la Mél en 2015, lors de la COP 21, Marie Desplechin avait écrit un discours intitulé : Aux enfants. Texte à retrouver dans le recueil Le souffle dans les mots, 30 écrivains s’engagent pour la planète, éditions Arthaud, 2015.

 

[Une nouvelle action d’éducation artistique et culturelle]

L’écrivain dans la nature

Ce dispositif s’inscrit en 2020 dans les programmes nationaux portés par la Mél (L’Ami littéraire – destiné aux élèves de la maternelle au lycée - et Le Temps des écrivains à l’université – jeunes dans l’enseignement supérieur). Cette action vise à faire intervenir en classe des auteurs qui se sont emparés d’une manière ou d’une autre du thème de la nature dans leur travail. Dans ces périodes d’urgence et d’inquiétude environnementales, il est important de rendre sa force au langage : retrouver le sens et la précision des mots pour témoigner, alerter, émouvoir, rassurer et surtout renouer avec tous les possibles de l’imaginaire.

Le détail des dispositifs EAC sont à retrouver sur notre site : Ami Littéraire ici  & Temps des écrivains à l’université

En 2015, la Maison des écrivains et de la littérature a organisé Le Parlement sensible - des écrivains s’engagent pour le climat. Dans ce cadre, l'association a demandé à 30 écrivains d'écrire chacun un discours sur les questions liées au réchauffement climatique et de venir le prononcer à l’Assemblée nationale lors d’une journée exceptionnelle le 14 novembre 2015 (journée finalement reportée au 1er février 2016 au théâtre du Vieux-Colombier suite aux attentats du 13 novembre). Dans la grande tradition des discours qui furent prononcés par des Chateaubriand, Lamartine ou Victor Hugo, mais aussi Schelling, et tant et tant d’autres qui ont marqué leur temps, ces trente écrivains du contemporain ont ainsi mis le langage en action, pour porter par la voix de la littérature, de manière sensible, l’urgence à agir en faveur du climat. Une action parrainée par l’astrophysicien Hubert Reeves, Président de l’association Humanité et Biodiversité, avec les jeunes de la commission culture du Conseil régional des jeunes d’Île-de-France.

Ce projet a fait l’objet d’un livre-recueil Du souffle dans les mots. 30 écrivains s’engagent pour le climat, paru aux éditions Arthaud en novembre 2015.

Ecouter-voir ici la conférence donnée par Sylvie Gouttebaron dans le cadre du colloque "Repenser notre relation à la nature : littérature et sensibilisation" au Ministère de la transition écologique en octobre 2018.

 

Les Conférences du Centre national de la littérature pour la jeunesse - CNLJ : des spécialistes, universitaires ou professionnels du livre, présentent leurs recherches sur la littérature de jeunesse et la lecture. Ces conférences font la part belle à l’histoire du livre pour enfant et de la littérature pour la jeunesse. Elles donnent également la parole à d’autres spécialistes de l’enfance et de la jeunesse (sociologues de l’éducation, psychologues, observateurs des pratiques culturelles, etc.), qui présentent leurs recherches sur la littérature de jeunesse, la lecture et l’univers culturel des enfants et des jeunes.

 

Réservation : visites@bnf.fr  Téléphone : 01 53 79 49 49

Accès BNF pour conférences du CNLJ (salle 70) plan d’accès ici

par l’entrée EST, face au 25 rue Émile Durkheim (marches) ou avenue de France (de plain-pied), à proximité de l’entrée du cinéma MK2-Bibliothèque, 75013 Paris.
Métro Lignes 6 (Quai de la gare), 14 et RER C (Bibliothèque François-Mitterrand)

Bus Lignes 89, 62, 64, 132 et 325

Parkings publics payants à proximité, rue Émile Durkheim et rue Abel Gance.