Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Sophie Loizeau

Poésie

Sophie Loizeau vit à Versailles. Ses trois premiers livres, écrits entre 1998 et 2004 (Le Corps saisonnier, La Nue-bête, Environs du bouc), sont marqués par la présence de la nature. Une nature qui fraye avec le mythologique et le fantastique, une nature travaillée par le désir et la sexualité.

Les livres suivants (La Femme lit, Le Roman de diane, Caudal), écrits entre 2004 et 2013, forment une trilogie autour du mythe de Diane et tentent une féminisation systématique et radicale de la langue.
En forçant la langue à réfléchir, à se retourner sur son propre arbitraire, Sophie Loizeau bouleverse les conventions. Grammatisation est le terme par lequel elle désigne tout ce travail de bouleversement.

Parallèlement à cette question de la visibilité du féminin dans la langue et de l’égalité homme / femme, Le Roman de diane et Caudal amorcent une réflexion sur le passage de l’écrit vers l’oral. Ma Maîtresse forme mêne une réflexion à son terme en expérimentant et en proposant une version bilingue langue écrite / langue dite de la poésie.

La Chambre sous le saule quant à elle, poursuit la sorte de poésiefiction inaugurée dans le Roman de Diane. Si la forme en prose fragmentée reste inchangée, la langue y est volontairement plus fluide.

Le don d’instase, qui selon l’auteure est la faculté quasi chamanique d’entrer en résonnance avec soi et avec la nature, est de tous ses livres.

Bibliographie

Publications
– La Nue-bête, 2004, L’Amandier 2013 ; bourse Poncetton de la SGDL 2004 / prix Georges Perros 2006
– Environs du bouc, 2005, L’Amandier 2012 suivi d'un entretien avec Pascal Quignard ; prix international de poésie Yvan Goll 2005
– La Femme lit, Flammarion, 2009 / réédition 2014
– Le Roman de Diane, Rehauts 2013
– Caudal, Flammarion 2013 ; prix François Coppée de l’Académie Française, 2014
– Lys, Fissile 2014 avec des dessins de Bernard Noël
– Ma Maîtresse forme, Champ Vallon, février 2017 avec un frontispice de Magali Ballet
– La Chambre sous le saule, PURH (Presses universitaires de Rouen et du Havre, mars 2017

Elle a dirigé le n°5/6 de la revue Passages à l’Act consacrée à Pascal Quignard (2008) et collaboré à de nombreuses autres revues.

De nombreuses parutions dans des revues de littérature et de poésie, ainsi que dans des anthologies
– La Polygraphe, Europe, Le Nouveau Recueil, Po&sie, Le Mâche-Laurier, Rehauts, Passage d’Encres, Petite, Grèges, Gare maritime, L’Etrangère, Vatra (revue roumaine, textes traduits par Dinu Flamand), Versus/Versum (revue roumaine, textes traduits par Linda Maria Baros), Le Français aujourd’hui…
– collaboration à un livre hommage à Bernard Noël, toute rencontre est l’énigme, éd. Himeros / Rumeur des âges, 2004
– anthologies « Autres territoires » et « Potlatch es », éd. Farrago, Biennale des Poètes en Val-de-Marnes, 2003 / 2004
– anthologie « Passeur de mémoire », collection Poésie / Gallimard, mars 2005
– Etats provisoires du poème VI, Théâtre National Populaire, « Les langagières », Cheyne Editeur, décembre 2005
– anthologie bilingue français-chinois, Esquive-Escale-Esquille, décembre 2006
– des articles et notes de lecture (Artpress, Europe)
– direction d’un dossier Pascal Quignard, n° 5/6 Passages à l’Act et entretien avec Pascal Quignard, octobre 2008

Des livres en partenariat avec des artistes (peintres et compositeur)
– Qu’il en soit ainsi avec Céline Froidevaux, 2004
– Livre peint avec Anna Slacik, 2004 et collaboration au catalogue de l’exposition : Excepté peut-être une constellation, BMS de Strasbourg, février 2006
– Anima mundi avec Claude Panier, Les Cahiers de la Seine, 2005
– Impromptus pour Erato, pièces vocales avec Alain Bioteau, Festival de Musique Contemporaine Ebruitez-vous, Rennes, 2004
– un second Livre Peint avec Anne Slacik « Danse macabre », janvier 2008
– un poème érectile avec Jacques Vimard, éd. Barbova, septembre 2008

Des lectures, des consultations poétiques
Notamment : lecture à L’Hôtel de Massa à Paris (La Société des Gens de Lettres), en 2001 ; lecture à l’Université de Cergy, 2003 ; à l’Institut français de Hambourg, octobre 2003 ; Les langagières 2004, Théâtre National Populaire de Villeurbanne ; Les Poétiques de Strasbourg, Voix des femmes, janvier 2005 ; une intervention à l’école des Beaux-Arts de Bordeaux, décembre 2005 ; lecture et intervention au colloque Temps de Paroles, Université de Dijon (CNL Bourgogne, le 2 février 2006) ; Les Rencontres Poétiques de Montpellier, librairie Sauramps, mars 2006 (et réalisation d’un cahier) ; Poésie, un place dans la ville, Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, mars 2006 ; lecture à l’occasion des vingt ans de Tarabuste, mai 2006 ; lecture à La Maison Joë Bousquet, Carcassonne, juin 2006 ; lecture et intervention à l’IUFM d’Evreux, juin 2006 ; lecture et exposition de photos à l’Hôtel de Massa (SGDL), juin 2006 ; présentation du travail 2006 ; participation au colloque « Neuf questions posées à la poésie », Maison de la Poésie de Paris, octobre 2006 ; lecture à l’occasion de la remise du prix Georges Perros pour La Nue-bête à St Malo (Rencontre Poétiques Internationales de Bretagne), de Marie-Claire Bancquart dans le cadre Des Suites Poétiques de l’Yonne, septembre octobre 2006 ; rencontre avec des bibliothécaires sur la question de l’amour, Maison de la Poésie de Paris, janvier 2007 ; lectures et interventions à l’IUFM de Caen, février 2007 ; lectures à la Maison de la Poésie de Paris, le Printemps des poètes, mars 2007 ; lecture au centre culturel de Fougères, le Printemps des poètes, mars 2007 ; lecture au Salon du Livre de Paris, Institut Culturel Roumain de Paris, mars 2007 ; Etres d’Amours, Parvis poétique, au Grand Parquet, mars 2007 ; participation à l’anthologie des Parvis poétiques et lecture au Marché de la poésie, juin 2007 ; lecture à la Maison de la Poésie de Rennes, novembre 2007 ; lecture au Collège de France à l’occasion de la présentation de l’anthologie de poésie française bilingue français-chinois Esquive-escale-esquille, novembre 2007 ; lecture au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et traduction de textes de Michal Govrin, mars 2008 ; lecture dans le cadre de la 5ème édition de Poésyvelines, Maison de la poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, septembre 2008 ; lecture, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, mars 2009…

Des ateliers d’écriture
IUFM d’Anthony, janvier 2005 ; Table ronde / lecture : Poésie / enseignement, Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, mars 2005 ; IUFM de Saint-Germain-en-Laye, avril 2005 ; école primaire de Colombes, mai 2006 ; école primaire de Caen, février 2007 ; collège de Maurepas, mars 2007

Résidences d'écrivain
– une résidence en Vallée de Chevreuse, Maison de la poésie de Saint-Quentin-en- Yvelines, septembre / novembre 2008
– une résidence à Vauvert (éditions Diable Vauvert), avril 2009

Un spectacle poétique
« Le plus clair du temps je suis nue » mis en scène par Claude Guerre avec Anne Alvaro et David Lescot à La Comédie de Reims, décembre 2005 ; ce spectacle a été présenté au Festival de Musique et d’Electroacoustique Son mi ré de Fabrezan en septembre 2006 ; reprise du spectacle (10 représentations) à la Maison de la Poésie de Paris, janvier 2008

Des émissions radiophoniques
- Entrevues, France Culture, avec Mathieu Bénézet, 2003
- Poésie sur Parole, France Culture, avec André Velter et Jean-Baptiste Para, 2004
- Poésie sur Parole, France Culture, avec André Velter, mai 2005
- Surpris par la nuit, France Culture, avec Omar Berrada, septembre 2005
- Surpris par la nuit, France Culture avec Christian Rosset, décembre 2006
- un entretien sur RFI, mars 2007

Travail photographique
– exposition à l’Hôtel de Massa (SGDL), juin 2006
– présentation de photos sur le site de Poezibao, septembre et octobre 2006
– publication dans le n° 26 de Passage d’Encres, octobre 2006

Projets / lectures
– membre de la Commission Poésie au Centre National du Livre, 2007 / 2009
– invitée de Surpris par la nuit, émission d’Alain Veinstein sur France Culture, le 20 avril 2009
– lecture au Carré d’art, Nîmes, avril 2009
– participation au Colloque Mandiargues, Université de Caen, Université Paris X Nanterre, IMEC, mai 2009
– un livre en cours d’écriture, Roman de diane

Extraits

Diane aime les bains brûlants pour éprouver dans le sens aigu

je débute. je force le don l’accoutumance tue la sensation produit cette fondue.
tête exceptée

aspects de la salle de bain…
là où le radiateur a purgé parmi les giclures un loup
impeccable proposition de loup quoiqu’il en soit ainsi strictement le loup
désormais c’est la reconnaissance maintes fois qu’il le fixe
et du tapis : secrets des tisserands coptes, canards et crocodiles
empruntés au vieux fonds égyptien

une tâche des profondeurs monte à crever la taie mon pied
étranger, blanchi


la toison bouffe parmi les pétales de roses arrachés
à poignées des têtes dans l’immense eau du bain
pour aviver parfois elle tond


du bain ce qui l’en reflue le corps extraite une fois debout, me coule le long des cuisses comme la semence. vierge, l’eau n’aventurait pas si profond, s’évacuait vite sans y penser.

le vagin forme une petite cuve. les propriétés de l’eau de bain retenue, laminée contre les muqueuses rappellent les pérégrinations de l’eau de source, minérale à force des roches.

au sortir d’un bain long, quelquefois plus tard, mon sexe fait sa perle goutte pure et transparente descendue des trompes de Fallope. La perle atteste l’excellence d’une confiture, d’une crème de marron à sa dernière épreuve de qualité – lente distillation.

le fond de culotte – très propre – après le bain se mouille
graduellement d’une moyenne rose crue


Extrait de La Femme lit, éd. Flammarion 2009

Lieu de vie

Île-de-France, 78 - Yvelines

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers d'écriture en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire