Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Laurent Contamin

Poésie / Nouvelle / Essais / Jeunesse / Théâtre / Contes
photo Laurent Contamin

Laurent Contamin est né en 1968. Après des études d'ingénieur, il se tourne vers le théâtre, à la fois comme acteur, metteur en scène et auteur.
Il écrit pour la scène : la marionnette et le théâtre d’objets (Chambre à Air, La petite Odyssée, mises en scène de Grégoire Callies au TJP Strasbourg en 2003 et 2007, éditions du Théâtre Jeune Public ; Lisolo ou les Echos du Sable, mise en scène Gilbert Meyer en 2004), le jeune public (Fasse le ciel que nous devenions des enfants, mise en scène Grégoire Callies au TJP Strasbourg en 2002, éditions du TJP ; Les Veilleurs de Jour, mise en scène de l’auteur au TJP Strasbourg en 2005, éditions du Bonhomme vert), le théâtre hors les murs (Fêtards ! et Précaires !, commandes du Théâtre d’Arras, mise en scène Olivier David en 2004, mise en scène Hélène Hamon en 2006, Le Jardin, mise en scène Lorena Felei à Honfleur en 2007, Travail temporaire, commande de la compagnie de marionnettes En Verre et Contre Tout en 2009 …)…
Il écrit également pour la radio (Et qu’on les asseye au Rang des Princes, La merveilleuse Epice de Tachawani, La Note blanche, …) : il reçoit en 2002 le prix du Meilleur auteur aux Radiophonies, et en 2005 le prix Nouveau Talent Radio de la SACD.
Pour sa pièce Hérodiade, il est lauréat En quête d’auteurs AFAA/Beaumarchais en 2003 et reçoit l’aide à la création du Ministère de la Culture en 2004 (aide qu'il recevra également en 2008 pour Devenir le ciel) : mise en espace Serge Tranvouez au Studio-Théâtre de la Comédie Française en 2005 dans le cadre des Premières Lignes, et mise en scène d’Urszula Mikos au Centre culturel Boris Vian des Ulis en 2007. Pour Sténopé, il reçoit l’aide d’encouragement à l’écriture du Ministère de la Culture en 2001.
Il est artiste associé du Théâtre Jeune Public de Strasbourg, Centre Dramatique National d’Alsace, de 2003 à 2006. Sur la saison 2006/07, il est auteur associé au Centre culturel Boris Vian des Ulis. Ses pièces sont publiées chez Lansman, L’Harmattan, Ragage, Le Jardin d'Essai, Le Bonhomme vert. Il écrit également des nouvelles (Brèches, éditions Eclats d’Encre), de la poésie (revues Triages, Pyro et Voix d’Encre). Il anime de nombreux ateliers de lecture, d’écriture et de théâtre et part parfois en résidences d'écriture (Suisse, Etats-Unis, Pologne, Québec,...). Il est élu en 2011 président des EAT (Ecrivains Associés du Théâtre).

Ateliers de théâtre ou d’écriture pour le Théâtre de l’Athénée (Paris), le Théâtre des Arts de Cergy-Pontoise, La Ferme du Buisson (Marne-la-Vallée), le Théâtre Jeune Public de Strasbourg, le Rectorat de Paris, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Maison d’Arrêt de la Santé, le Théâtre du Merlan (Marseille) ainsi que pour des compagnies de théâtre, des écoles primaires, des collèges, des lycées d’enseignement général, des lycées d’enseignement professionnel
Coordination et animation du comité de lecture du Théâtre Jeune Public de Strasbourg – organisation de lectures publiques dans le réseau des bibliothèques.
Création de petites formes théâtrales, littéraires ou chorégraphiques en décentralisation (classes maternelles, bibliothèques, chambres d’hôtel, …).

http://www.laurent-contamin.net
Bibliographie

Théâtre
– Un verger pour mémoire, théâtre, éd. Lansman, 2016
– Tout moi, Maison Poirier, théâtre, éd. Lansman, 2016
– Tête de Linotte, théâtre, éd. l'Ecole des Loisirs, 2016
– La petite Marchande d'Histoires vraies, éditions Christophe Chomant. une pièce écrite en résidence d'écriture au Festival des Nuits de l'Enclave en 2014/15.
– Lisolo, éditions Lansman, 2015.
– Le Rendez-vous de Tulle, Editions Art et Comédie, 2012
– Sweet Summer Sweat suivi de L'Autre Chemin : Editions Théâtrales, 2011
– Un Loup pour l'Homme ? : Editions Art et Comédie, 2011
– Babel ma belle : Editions L'Agapante et Cie, 2011
– "Noces de Papier" - Editions Lansman, 2009
– "Une petite Orestie" - Editions Lansman, Collection la Scène aux Ados, vol. 5, 2009
– "Les Veilleurs de Jour" - Editions Le Bonhomme vert, 2009
– "Crudité" - in "(Des)amours, 24 scènes de vie" - ABS Editions, 2009
– "Sténopé" - Editions Ragage, 2008
– "Tobie" - Editions Lansman - Collection Théâtre à vif, 2008
– "La Cigalière" - Editions Le Jardin d'Essai, 2008
– "Hérodiade" – Editions Ragage – Collection Tentatives, 2007
– "Chambre Noire" – Editions Lansman – Collection la Scène aux Ados, vol.3, 2006
– "Dédicace" – Editions L’Harmattan – Collection Théâtre des Cinq Continents, 2004
– "Chambre à Air" suivi de "Fasse le Ciel que nous devenions des Enfants" (avec Grégoire Callies) – Editions du Théâtre Jeune Public de Strasbourg – Collection En Jeu, 2003
– "Veillée d'Armes" - répertoire Aneth, 2009
– "Devenir le ciel" - répertoire Aneth, 2008
– "La Note blanche" – tapuscrit France Culture, répertoire Aneth, 2003
– "La merveilleuse Epice de Tachawani" – tapuscrit France Culture, 2002
– "Et qu’on les asseye au Rang des Princes" – tapuscrit France Culture, 2001

Nouvelles, contes
– "Il est interdit aux poissons de grignoter les pieds des tortues", Editions Le Jardin d'Essai, 2010
– "Les Eoliens", in Jardins de Paris, Editions Le Jardin d'Essai, 2010
– "Brèches" – Editions Eclats d’Encre, 2001.

Essais
– "Marionnettes d’Artistes" – catalogue d’exposition – Institut International de la Marionnette, Musée de l’Ardenne, Charleville-Mézières, 2004 – traduit en allemand pour double 3/2004
– "La marionnette de A à Z" – essai, in Provocations marionnettiques – Editions du Théâtre Jeune Public de Strasbourg –Collection Enjeux n°2, 2004
– "A côté, là où silencieusement ça prend corps" – essai, in Vives Lettres n°15 (Espaces textuels espaces scéniques), Université Marc Bloch de Strasbourg, 2004
– "Ça bricole sec dans la matrice !" Préface au roman Métaphysique du Bricolage d’A. de Baecque, Editions Ragage 2006
– Des Feux venus du Ciel, in La Comtesse de Ségur et Nous, éditions Le Jardin d'Essai, 2012

Poésie
– Cent haïkus pour le climat, éditions du Cygne, 2017
– "Partage des Eaux" - Editions Eclats d'Encre, 2012
– "Carnets extimes", Eclats d'Encre 2010
– Revue Pyro n°15, n°23, n°24, n°26
– Revue Triages n° 18
– Revue Voix d’Encre n° 34
– Revue Brèves littéraires n°67

Extraits

Le Jeu de Paume

J’ai oublié. Quand tout est là quand la nuit vient, j’oublie.
Tu parles de maîtrise, d’affermissement, tu redis ces mots-là, ceux-là précisément sans caresse, comme si les choses pouvaient se laisser dominer ainsi, ne pas nous échapper. Il n’y a pas de musique pour dire cela, pour nommer le jardin, au moins le
nommer, l’aimer, s’approcher contre. Au loin le bruit sourd des voitures, au loin le flot ininterrompu nocturne, les artères.
La blue night au cœur des choses et, de toi, la rencontre impossible.
(in Brèches, Laurent Contamin, Ed. Eclats d’Encre)


-5- Extérieur aube

KONRAD : Entrée de Denis. Il se penche pour acheter des tickets de tramway par la lucarne du kiosque ; alléluia. Voilà qu’ils nous envoient des prêtres
Américains. Les Américains viennent travailler chez nous dans la religion.
DENIS : S’il vous plaît un ticket, tarif normal.
KONRAD : Je pense : c’est un coup du pape, ou non, je n’en sais rien.
AGATHA : Est-ce que le jeune homme fraîchement rasé, là, l’homme uniformisé, toi dont les ancêtres se sont lancés à l’assaut du Mur de l’Atlantique après de longues années d’hésitation, est-ce que vous connaissez le mur de l’équateur ? De quel arrière-mur venez-vous ? Ici nous on passe, nous, notre enfance dans des arrière-cours, les murs des arrière-cours c’est les seuls murs qui nous soient familiers.
DENIS : Oui ?
AGATHA : On se suspend à des portiques, on se balance sur des pneus attachés à des cordes, et on se dit que le bonheur, toute notre enfance, c’est de se balancer dans des arrière-cours sur ces agrès de fortune, avec les voisins et les amis et les amis des voisins et les voisins des amis, des touffes de cheveux multicolores comme des fleurs sauvages dans un champ d’orge ô
Pubiens d’Utopia c’est nos parcs unesco à nous.
DENIS : Denis. Je viens de Utah. Comment va votre joie ?
AGATHA : Agatha. Sissoko. La joie ça va toujours. Le tout c’est qu’elle circule.
DENIS : C’est un plaisir très réel. Voici mon accréditation.
KONRAD : D’habitude ils sont par deux.
DENIS : Je suis navré de ne pouvoir vous évangéliser maintenant mon frère n’étant pas là il m’est
Déconseillé.
AGATHA : Sissoko aussi a un frère.
KONRAD : Tais-toi.

(in Hérodiade, Laurent Contamin, Editions Ragage)

Les mots sont le pain de l'exilé. Quand on voyage, on est vulnérable. Etranger partout. On prend des bateaux de fortune, sur des eaux plus tempétueuses que celles-ci... Des voitures, des autocars, des ânes... On marche avec des gens. On fait route ensemble, dans la bouche de la nuit. On se cache. On passe des frontières. On finit par connaître les quelques mots essentiels de la survie dans toutes les langues du monde. On sait le poids de vie et de mort contenu dans les quelques lettres qui constituent un mot. On apprend à faire confiance à la parole donnée. Nous appartenons à la même famille, vous et moi

(Lukengo, in Noces de Papier, Editions Lansman)

Lieu de vie

Île-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire
Agenda

Aucun événement à venir. Vous pouvez néanmoins consulter la page agenda de cet écrivain pour découvrir son actualité des six derniers mois.

Voir l'intégralité de l'agenda