Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Luminitza C. Tigirlas

Poésie / Nouvelle / Essais
photo Luminitza C. Tigirlas

Luminitza C. Tigirlas, d’origine roumaine, née en Moldova orientale, terre annexée par la Russie, est une survivante de l’assimilation linguistique dans l’URSS. Elle a publié d’abord en roumain, langue maternelle sertie dans l’étrangère graphie cyrillique en République de Moldova d’avant la chute du Mur. Sa lalangue ravine sur ces traces traumatiques. Française d’adoption depuis janvier 2000. Poète de langue française, membre de la SGDL. Psychanalyste trilingue (français, roumain, russe), membre de l’Association Lacanienne Internationale, Docteure en psychopathologie et psychanalyse de l’Université Paris 7, elle a exercé entre 2001 et 2020 à Paris puis à Saint-Priest (Lyon) et depuis juin 2020 elle reçoit dans son cabinet libéral à Montpellier.

Photo : Christian Claudepierre

luminitzatigirlas.eklablog.com

https://luminitzatigirlas.com
Bibliographie

Poésie
Ici à nous perdre, ill. de couverture Doïna Vieru, Éditions du Cygne, 2019.
Nuage lenticulaire, ill. de couverture Doïna Vieru, Éditions Encres vives, 2019.
Foherion, 28 poèmes, Anthologie Triages, Tarabuste Éditions, 2019.
Noyer au rêve, Préface de Xavier Bordes, ill. de couverture Doïna Vieru, Éditions du Cygne, 2018.
À paraître : Eau prisonnière, Jacques André éditeur, 2021.

Essais
Fileuse de l’invisible—Marina Tsvetaeva, De Corlevour, 2019, dessin de Joël Cunin.
Avec Lucian Blaga, poète de l’autre mémoire, ill. de couverture Doïna Vieru, 2019.
Rilke-poème. Élancé dans l’asphère, ill. de couverture Doïna Vieru, L’Harmattan, 2017.

Nouvelles
Le pli des leurres, ill. de couverture Doïna Vieru, Z4 éditions, 2020.
Fureur d’ascite, revue « L’Ampoule Hors-série », n° 4, 2018.
Enfin herba luminaria, Revue Rue Saint Ambroise, 2018.
Ex ponto : à l’autre anamorphique (2017) ; Je autant Jifit que J-Ilarion (2018), nouvelles parues dans BORGES-PROJET de Jean-Philippe Toussaint :
www.jptoussaint.com/borges-projet-index.html#tigirlas-luminitza-c

Poèmes publiés dans des Anthologies et dans plus de vingt revues littéraires dont ARPA, Décharge, Triages, Voix d’encre, Friches, Traversées, R.A.L., Poésie sur Seine, Phœnix, Nunc, Poésie première, Verso, Ornata, FPM, L’intranquille, etc.
Poèmes et entretiens publiés sur des sites littéraires :
Luminitza C. Tigirlas - Terre à ciel
levurelitteraire.com/luminitza-c-tigirlas/
le-capital-des-mots-luminitza-c.tigirlas
dailleurspoesie.com/luminitza-c-tigirlas
terresdefemmes: luminitza-c-tigirlas
lelitteraire.com/Luminitza C. Tigirlas

Extraits

Supplicié en hiver
l’arbre s’exfiltre de lui-même
avec ses ramilles
exhibées par d’enfantines figures
en V victorieux
ou ciselées en croix

Les branches
absorbent la lumière de la ville
le jour traverse le noyer

Fût-il planté d’un homme –

Ou d’un dieu ?

Ou semé par un passereau ébloui ?

Noyer au rêve, éditions du Cygne, 2018, p. 31,
Préface de Xavier Bordes, Peinture de couverture : Doïna Vieru.


L’ancienne traversée rétrécit
l’envergure du verbe

Le hiatus hante le transfuge

Le double de l’Eupho
exulte son appel à la mort
—rions !

Foherion se laisse dompter

À sa voix / la poésie le délivre

Il pourra s’exiler
encore plus haut que les mots

Foherion (cosmose – le ballet),
Anthologie Triages, Tarabuste éditions, 2019, p. 27.


Demain le jour s’accomplira par ma chair
Et je ne la reconnaitrai pas
Elle ne sera plus que sel
et le texte se laissera déchirer à la hâte

L’après-demain aura encore l’air
d’une roche métamorphique
aux reliefs de mon regard
Je l’arracherai feuillet

Son double fixera toujours la date
d’un autre départ
avec une dernière page
alarmée par ses propres frontières

Ici à nous perdre,
éditions du Cygne, 2019, p. 16, Peinture de couverture : Doïna Vieru.


– Encore des trandafiri ? Enivrant… Ces fleurs ne flétrissent-elles donc jamais ?
– Jamais lorsqu’elles proviennent d’un pli spécifique de l’univers chiffonné. On le nomme le Pli des leurres.

Le Pli des leurres,
Z4 éditions, 2020, p. 11, Dessin de couverture : Doïna Vieru.


Lieu de vie

Occitanie, 34 - Hérault

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Rencontres en milieu universitaire