Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Olivier Lhote

Jeunesse / BD
photo Olivier Lhote

Auteur jeunesse publié depuis 2001, Olivier Lhote est né en région parisienne en 1965. Il travaille en ce moment avec les éditions Bayard Presse pour lesquelles, il écrit la bande dessinée : GIBUS (initialement dessinée par Philippe Diemunsch et reprise par Sylvain Frécon).

Olivier Lhote est impliqué dans la lutte contre l’illettrisme et à ce titre rencontre les collégiens sur le thème de la lecture et les lycéens sur le thème de la production d’écrit. Membre de l’association Lire et Faire Lire, il anime aussi pour le compte de sa propre association « pensez sans compter » des ateliers autour de la lecture comme vecteur de construction de soi.

www.pensezsanscompter.fr
www.bibilhoteque.com

http://www.lhote.info
Bibliographie

– GIBUS Bande Dessinée Éditions BAYARD Presse 2015/2017 (magazine J'aime Lire Max)
– 20 histoires extraordinaires de chevaux - Éditions LAROUSSE 2015
– La nuit des sages - Short éditions 2015
– Wendy et le voleur de chevaux - Éditions LAROUSSE 2014
– Wendy a un sixième sens - Éditions LAROUSSE 2014
– Relève-toi, éditions du chemin - Belgique 2012
– Globuline cherche copine, éd. Lito, 2012
– Globuline lit l'avenir, éd. Lito, 2012
– Stage de poney chez les Anglais, éd. Lito, 2011
– Le vieux cheval et la mer, éd. Lito, 2011
– Globuline petite vampire, éd. Lito, 2011
– Globuline, vampire à l'école, éd. Lito, 2011
– BONJOUR collection les mots sourires, éd. Lito, 2011
– MERCI collection les mots sourires, éd. Lito, 2011
– JE T AIME collection les mots sourires, éd. Lito, 2011
– S IL TE plaît collection les mots sourires, éd. Lito, 2011
– AU REVOIR collection les mots sourires, éd. Lito, 2011
– PARDON collection les mots sourires, éd. Lito, 2011
– En piste, éd. Lito, 2011
– Le tournoi des sables, éd. Lito, 2011
– Drôle de dressage, éd. Lito, 2010
– Joyeux Anniversaire, éd. Lito, 2010
– Doudou la chenille, éd. Lito, 2010
– Les écuries de la reine, éd. Lito, 2010
– Juments jumelles, éd. Lito, 2010
– SOS poulain.com, éd. Lito, 2009
– Un cheval de cinéma, éd. Lito, 2009
– Bakova et la malédiction du chaman, éd. Lito, 2009
– Box, éd. Lito, 2009
– Les Légendes urbaines, éd. Lito, 2009
– L'Amitié au galop, éd. Lito, 2008
– La Princesse et sa jument, éd. Lito, 2008
– Un cheval en cavale, éd. Lito, 2008
– La Récré sabotée, éd. Lito, 2008
– Bouline la vache sans tache, éd. Lito, 2008
– Nous les garçons, Milan, 2006 (traduit dans plusieurs langues)
– Tous les rapaces du monde, éd. Milan, 2005
– Solitude Store, roman, éd. Ibis Rouge, 2004
– Des oiseaux à la maison, éd. Milan, 2002
– La Boxe éducative, éd. Milan, 2001

Extraits

Extrait de « La nuit des sages »
Je suis la fille de la lune et des étoiles ; de l’ombre et du silence. Je suis Hahepi Cuwitku : fille de la nuit. Mais on m’appelle Oka. Chez nous, les Sioux Lakota, à chaque naissance, le sorcier convoque les esprits, pour qu’ils donnent à l’enfant les cadeaux de la vie.
J’ai reçu de la terre, la force de me dresser sur mes jambes. Le vent m’a offert de sentir le danger avant tout le monde et la nuit m’a donné la patience, par qui tout arrive un jour. Mais le soleil n’a pas été invité par les esprits et aveugle je suis née.

J’ai passé mes premières années accrochée sur le dos de ma mère. Mes petits doigts jouaient dans ses cheveux soyeux et je m’enivrais du parfum de sa peau. De temps à autre, elle me posait au sol. Je roulais dans mes mains et portais à ma bouche, la terre salée du Dakota. Mais en grandissant, je suis devenue trop lourde et ma mère m’a dit un beau jour :
- Oka, mon enfant, je ne peux plus te porter. Je dois te confier au vent maintenant. Marche droit, les mains devant toi, pour protéger ton visage et écoute la voix de la plaine. Elle te préviendra des dangers.
Alors, je me suis redressée, comme une brave et j’ai avancé vers l’inconnu. Je tendais l’oreille et j’écoutais le vent.

Aujourd’hui, il souffle différemment à mon oreille, selon qu’il rencontre un obstacle ou s’écoule librement. Dans la plaine, je l’entends prendre son élan et traverser les grands espaces dans un sifflement sourd. Mais dans le campement, sa course est brisée par nos tipis. Je perçois les cassures et les redémarrages. Je sens les tourbillons envelopper les hauts sapins et embrasser les rochers avant de les contourner. L’esprit du vent pleure, gémit, hurle ou rit en se frottant aux reliefs. Je reconnais les voix, qui dessinent à mon oreille, mille obstacles différents. Je ne connais ce qui m’entoure que par le murmure du vent. Mais je peux, grâce à lui, dessiner dans ma tête ce que mes yeux ne voient pas.
La brise, mon amie, ne fait pas que chanter. Elle vole les odeurs des choses et des gens, puis les porte à mon nez. Je devine à cent lieues, la présence d’un castor. Je peux dire l’humeur d’un cheval sauvage. En colère, son poil dégage un parfum âcre. Je différencie l’aigle du vautour quand ils planent au-dessus de moi. L’aigle sent le soleil, le vautour sent la terre des ombres.

Ma bibliothèque

Lettres à un jeune poète Rainer Maria Rilke
N’oublie pas les chevaux écumants du passé – Christiane Singer
Anima – Wadji Mouawad
Je n’ai jamais appris à écrire – Aragon
Contes fantastiques – Théophile Gautier
Gargantua – Rabelais

Lieu de vie

Île-de-France, 75 - Paris

Types d'interventions
  • Ateliers d'écriture en milieu scolaire
  • Ateliers / rencontres autres publics
  • Rencontres en milieu scolaire