Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Raymond Farina

Poésie / Essais
photo Raymond Farina

Né en 1940 à Alger, confié pendant huit ans à une vieille nourrice maltaise qui vivait sur les hauts d’Alger, il passe sa petite enfance avec les bêtes et les nuages, ne faisant que de rares apparitions à l’école primaire – celle d’El Biar qu’avait fréquentée peu de temps avant lui Jacques Derrida –. Il peut heureusement, au cours des années 50, faire des études secondaires plus sérieuses au Maroc, où ses parents s’étaient installés, en partageant plus équitablement son temps entre les champs et le collège. Côté Culture: il apprend l’anglais, le latin et le grec. Côté Nature: il apprend les oiseaux avec les bergers marocains de son âge – leurs noms en arabe dialectal, leurs mœurs, leurs nids -, il apprend à les prendre avec des techniques et des magies de chasse. Il écrit ses premiers poèmes à treize ans après avoir lu Verlaine et Baudelaire avant de découvrir Shelley, Keats et Shakespeare grâce à Henri Morette, un professeur d’anglais pour qui il garde admiration et gratitude. L’année du premier bac – il y en avait deux alors - fut celle d’autres rencontres qui ont sans doute renforcé sa passion de la poésie – Lorca, Walt Whitman, E.E. Cummings, Boris Pasternak, René Char, lus dans la collection célèbre des Editions Seghers-. Impatient de retrouver Alger pour y faire ses études supérieures, il y découvre, en 1960, l’horreur des dernières années de la guerre dont l’écho parvient jusque dans l’École des jeunes sourds où il exerce la fonction de répétiteur. Après ses études supérieures à Nancy, commencent ses années d’enseignement de la philosophie – de 1964 à 2000 – dans différentes régions de France – en Lorraine, en Provence, en Bretagne – mais aussi au Maroc, en République Centrafricaine, puis à la Réunion – où il réside depuis 1991 –. Il écrit de façon régulière depuis 1960 mais ne se décide à publier qu’à la fin des années 70. Ses poèmes sont accueillis dans les revues Europe, La Nouvelle Revue Française – dirigée alors par Georges Lambrichs – Création et La Revue de Belles Lettres. Au même moment paraissent ses premiers recueils de poésie aux Editions Rougerie et aux Editeurs Français Réunis. Il en a publié, à ce jour, une quinzaine.

Thèmes
L’absence, la trace, le possible. L’infime, l’éphémère.
Le léger, l’aérien et tout ce qui existe sur le mode du
murmure, de la pulsation.

Bibliographie

Recueils publiés
– Mais, A.V.E.C, Draguignan, 1979 (épuisé).
– La prison du ciel, Editions Rougerie, Mortemart, 1980 (épuisé).
– Le rêve de Gramsci, Editions J.M. Laffont,Lyon , 1981 (épuisé).
– Les lettres de l'origine, Collection "La petite sirène", Editions Temps Actuels, Paris, 1981 (épuisé).
– Archives du sable, Editions Rougerie, Mortemart, 1982 .
– Bref, Editions Les Cahiers du Confluent, Montereau, 1983 (épuisé)
– Fragments d'Ithaque, Editions Rougerie, Mortemart, 1984.
– Pays, Editions Folle Avoine, Le Housset, 1984.
– Virgilianes, Editions Rougerie, Mortemart , 1986 .
– Anecdotes, Editions Rougerie, Mortemart, 1988.
– Epitola posthumus, Editions Rougerie, Mortemart , 1990 ( Prix "Thyde Monnier" attribué par la Société des Gens de Lettres de France en mai 1991).
– Anachronique, Editions Rougerie, Mortemart ,1991.
– Sambela, Editions Rougerie, Mortemart, 1993.
– Ces liens si fragiles, Editions Rougerie, Mortemart, 1995.
– Exercices, Editions "L'Arbre à Paroles", Amay (Belgique), 2000.
– Italiques (Edition bilingue), version d'Emilio Coco, I "Quaderni della Valle", San Marco in Lamis, 2003. Réédité en ebook dans les Quaderni di Traduzioni de La Dimora del tempo sospeso
– Fantaisies, Editions « L’Arbre à Paroles », Amay (Belgique), 2005.
– Une colombe une autre, Editions des Vanneaux, 2006. – Eclats de vivre, Editions Bernard Dumerchez, 2006.
– La maison sur les nuages, Recours au Poème Editeur, 2015 -– Hétéroclites (2015)

Publications en Revues
Ses poèmes ont été publiés dans les revues "Arpa" ( Clermont-Ferrand), "Création" (Paris), "Contre-allées" (Montluçon), "Diérèse" ( Ozoir-la-Ferrière ), "Europe" ( Paris ), "Les Cahiers de Poésie-Rencontres" ( Lyon ), "La Barbacane" ( Fumel ), "La Nouvelle Revue Française » ( Paris ), "Le Coin de Table" ( Paris ), "Les Cahiers Bleus" ( Troyes ), "Les Citadelles" (Paris ), "Lieux d'Etre"( Marcq-en-Baroeul ), "Linea" ( Paris ), "Poémonde" ( Paris ), "Multiples"(Longages), "Po&sie" ( Paris ), "Poésie/première" ( Ispoure ) , "Poésie Présente" (Mortemart), "Poésie1" (Paris), "Poésie97"(Paris), "Racines" (Boigny), "Vagabondages" (Paris), "Verso" (Lyon), "Recours au Poème" (Paris), "The French Literary Review" (Cailhau).

Ils ont été traduits en anglais, allemand, corse, espagnol, italien, portugais et roumain, et publiés:
En Allemagne : dans les revues "Décision" (Bielefeld, 1997), "Die Zeit der Baüme" (Berlin, 1997), Rabenflug" (Wiesbaden, 1997 & 1999).
En Angleterre : dans la revue "Poetry & Audience" (Université de Leeds, Leeds, 2000), « Orbis » (Wirral, 2015).
En Belgique : dans les revues "Archipel" ( Anvers, 1999 ), "Le Journal des Poètes" ( Bruxelles, 1981, 1983, 1989, 1997 , 1998 & 2004 ), "Le Spantole" ( Thuin, 1982 ), "Marginales" ( Bruxelles, 1981 ), « Liaisons » (Bruxelles, 2011).
Au Canada : dans la revue "Les Ecrits" (Montréal, 2008)
En Colombie : dans la revue "Texto y Contexto" ( Universitad de Los Andes, Bogota, 1998).
En Espagne : dans les revues "Álora" ( Malaga, 2002 ), "Arboleda" (Palma de Majorque, 1997 ), "Poesia por Ejemplo" (Madrid, 1998-1999), "Turia" (Teruel, 2002).
En Grèce : dans la revue “Poiein”, Ποιείν - Επιθεώρηση Ποιητικής Τέχνης, mai 2014 et juin 2015
En Inde : dans la revue “Kritya”, Trivendrum, Kerala, Janvier-Février 2014
En Italie : dans les revues "Caffè Michelangiolo" ( Florence, 2000, 2004, 2007 & 2011 ), "Hebenon" (Turin, 1999), "Hyria" ( Naples, 1998 ), "Il Foglio Clandestino" ( Milan, 1996 & 2001 ),"Il Foglio Volante" (1997), "L'immaginazione” (Lecce, 1999 ) , "Il Maiakovskij" ( Varèse, 1997 ) , "L'area di Broca" ( Florence, 1998-1999), "L'Ortica" (Forli, 1999 & 2000), "Le Voci della Luna" (Bologne, 2000), "Lo Specchio"( Turin , 1998), "Pagine" ( Rome , 1997 , 2001 & 2007) « Sagarana », "Tratti" (Faenza, 2000), « Prismi », 2012, “Satura” (Gênes, 2013), "Semicerchio" (Florence, 2003 & 2015, n°51/2), Fili d'aquilone,2011
Au Luxembourg : dans la revue "Les Cahiers Luxembourgeois" (Luxembourg, 1996).
Au Mexique : dans la revue « La Otra Revista » (Mexico, 2013)
Au Portugal : dans la revue "Bumerangue" (Guimaraes, 1998), "Saudade" (Amarante, 2002).
En République Tchèque : dans la revue "The Prague Revue" (Prague, 2000).
En Roumanie : dans les revues "Amphion" (Constanza, 1999 & 2000), « Euphorion » (Sibiu, 2009), "Steaua" (Cluj, 1997, 1998 & 2000), "Tomis" (Constanza, 2000).
En Suisse : dans les revues "Ecriture" (Lausanne, 1997), "La Revue de Belles Lettres" (Genève, 1980, 1997, 2000, 2003, 2008 & 2009).
En Suède : Mediterranean Poetry .
Aux USA : dans les revues "Chelsea" ( New York, 1998 & 2000), "Great River Review "(Red Wing, Minnesota, 2005), "International Poetry Review" (Greensboro, Université de Caroline du Sud, 1998 & 2002), "Osiris" (Deerfield, Massachusetts, 1998), «New Hampden-Sydney Poetry Review » (Hampden-Sydney College, Virginie, 2008), "Kestrel"(Fairmont, Université d’Etat de Fairmont, Virginie Occidentale, Printemps 2014). « The grey sparrow review » (St Paul, Minnesota, 2014), “The Adirondack Review”, (USA, Printemps,2015).

Traductions
– Traductions de poètes américains, irlandais, australiens espagnols, italiens et portugais publiés notamment dans les revues Arpa, Diérèse, Europe, La RBL, La Barbacane, Le Journal des Poètes, Po&sie, Testo a Fronte, Poetry Ireland Review, Les Carnets d’Eucharis, Recours au Poème, Terre à Ciel:
– Sophia de Mello Breyner Andresen, Antonella Anedda, Vincenzo Anania, Davide Argnani, Louis Armand, Maria Victoria Atencia, Pier Luigi Bacchini, Mariella Bettarini, Peter Boyle, Fiama Hasse Pais Brandao, Casimiro de Brito, Ciaran Carson, Giacomo Cerrai, Viviane Ciampi, Analisa Cima, Emilio Coco, Luis Alberto de Cuenca , E.E. Cummings , Susanne Dubroff, Gianni d'Elia, Flavio Ermini, Richard Foerster , Louise Glück , Kevin Hart, Richard Howard, Margherita Guidacci, Clara Janés, Nuno Judice, Jaan Kaplinski, Galway Kinnell ,Vivian Lamarque , Mia Lecomte, Rosa Lentini, Denise Levertov , Heather McHugh, Valerio Magrelli, Derek Mahon, Roberto Marchi, Francesco Marotta, Piera Mattei, William Stanley Merwin, Eugenio Montale, Ana Maria Navales, Carlos Nejar, Alexandre O'Neill , Antonio Osorio , Alfredo de Palchi , Linda Pastan, Giancarlo Pontiggia, Ezra Pound, Antonio José Queiros, Giovanni Raboni Tiziano Rossi , Theodor Roethke, Lalla Romano, Jerome Rothenberg, Rati Saxena, Vittorio Sereni, Jaime Siles, Wallace Stevens, Osias Stutman, Joë Wenderoth , Bruno Zambianchi, Andrea Zanzotto.
– Un choix de poèmes de Linda Pastan intitulé « Une semaine en avril », paru en e-book, Recours au Poème Editeurs, 2015.
– Traduction, avec Bruno Farina, de poèmes de Vittorio Sereni dans l’anthologie “Prisma –Quatorze poètes italiens contemporains”-, édition de Philippe Renard (traductions de Philippe Renard, Philippe Di Meo, Jean-Baptiste Para, Bernard Simeone), Editions Obsidiane, Paris, 1986.
– Traduction de poèmes de Jerome Rothenberg avec Jacques Darras et Jean Pierre Faye dans l’ouvrage collectif “Après le jeu du silence”, CIPM, Marseille, 1991.

Poèmes publiés en anthologies
– Jacques Basse, « Visages de Poésie, Anthologie » – Tome 6, Editions Rafaël de Surtis, 2012.
– « Poésie française d’aujourd’hui », dans « Europe », n°645-646, Messidor, Paris, 1983.
– Matthieu Baumier et Gwen Garnier-Duguy, «Ultime Recours/ Une anthologie de la poésie française des profondeurs », édition numérique Recours au Poème, 2015

Entretien
avec Régis Louchaert, Lieux d’Etre, 2001-2002, n°33, Marcq en Baroeul et sur le site La Dimora del tempo sospeso :"rencontre avec Raymond Farina"
rebstein.files.wordpress.com/2011/08/rencontre-avec-raymond-farina.pdf

Sites, Blogs, Revues en ligne
Maison des écrivains et de la littérature, Terre à ciel, Recours au Poème, Les carnets d'Eucharis, Le Printemps des Poètes, L'or des livres, Mediterranean Poetry, La Otra Revista, Fili d’aquilone, La Dimora del tempo sospeso, Guy Allix, Grey Sparrow, Gattivi Ochja, Imperfetta Elisse, TO ALONAKI TIS ΠOIISIS (ALONAKI DE LA POÈSIE), Poiein, Roulis, Emmila Gitana, Revues-Littéraires-Luc Autret, Poésie du monde-Lafrenière & poésie, Kritya, Antoniobux, The Adirondack Review, Beauty Will Save The World.

Extraits

*
« un joli paysage que Dieu et la Nature ont
fait naître dans un marbre de Florence… »
Hainhofer

Pas de portrait possible.
Mieux vaut laisser faire le marbre,
laisser ses veines suggérer,
dans leurs troubles arborescences,
une histoire sans personnage

-silhouette qui flotte
et lentement se fond
dans une forêt de dendrites,

profil brouillé
à la limite
extrême des signes sensibles-

l’insoupçonnable destinée
d’une fumosité figée
dans un rêve de pierre.

(Notes pour un fantôme)

*

Ne désespère pas
d’enfin trouver la métaphore
de ce qui apparaît sans naître
et n’ose vraiment apparaître :

vie de plume,
vie de vent,
vie soufflée,
vie rêvée,
en filigrane
ou murmurée

et quand la séquence s’efface
dans les brumes d’et cetera,
fatigué de ces tropes
qui le tirent vers le Sensible,

retourne vers son lieu,
texte flou, texte trouble,
son texte d’origine,
traduit de ce qui pourrait être
une langue ou un idiolecte
d’un âge présymbolique,

linéaire B d’une enfance
qui cherche vainement
son sens
dans les yeux éteints
d’un aveugle
ne sachant déchiffrer
que l’alphabet de l’ombre

et, venu de son microcosme
de poussière et d’angoisse,
le sporadique appel
des choses,
un instant sauvées
du silence
et par le silence reprises.

(Notes pour un fantôme)

Lieu de vie

La Réunion, 974 - La Réunion

Types d'interventions
  • Aucune