Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Thierry Rollet

Poésie / Roman / Nouvelle / Essais / Contes
photo Thierry Rollet

Né à Remiremont (Vosges) en 1960. Se consacre à la littérature depuis l’âge de 15 ans. Sociétaire des Gens de Lettres de France. A publié son 1er ouvrage à 21 ans, en est actuellement à son 35ème ouvrage publié. D’abord enseignant, a fondé en 1999 l’entreprise Scribo (www.scribomasquedor.com) qui s’occupe de diffusion de livres, de conseils littéraires aux auteurs désireux d'être publiés, d’édition avec sa filiale : les Éditions du Masque d'Or, de formation en français/anglais et d’un atelier d’écriture. Thierry Rollet a publié des romans, des recueils de nouvelles, des récits historiques, ainsi que de nombreuses nouvelles en revues et sur Internet.

http://ecrivainthierryrollet.e-monsite.com
Bibliographie

Romans
1981 : Kraken ou les Fils de l’Océan, roman pour la jeunesse, EPI SA. EDITEURS, collection "« le Nouveau Signe de Piste », Prix des Moins de 25 ans 1981. Réédité en 2012 par éditions DELAHAYE, coll. Signe de piste.
1992 : l’Or du Vénitien (ACM Editions)
2001 : l’Impasse glacée, (Éditions du Masque d'Or)
2004 : le Fauve du Grand Cirque (Éditions du Masque d'Or)
2006 : la Voix de Kharah Khan (Éditions Publibook))
2007 : le Seigneur des deux mers (Éditions Mille Poètes - Réédité en 2012 par éditions Kirographaires)
2008 : Je suis né sous l’horizon (éditions Edilivre) (épuisé)
2008 : les Faiseurs d’Anges (the book édition)
2009 : Spartacus – la Chaîne brisée (éditions Calleva)
2009 : les Broussards (Éditions du Masque d’Or)
2010 : le Prince des favelles (éditions Ex-Aequo)
2011 : les Nuits de l’Androcée (Éditions du Masque d’Or)
2011 : Joker, chat de guerre (Éditions du Masque d’Or)
2012 : la Sainte et le Démon – Jeanne d'Arc et Gilles de Rais (Éditions du Masque d’Or)
2012 : la Médiatrice de l’enfer (éditions Dédicaces)


Recueils de contes et nouvelles
1999 : le Masque bleu et autres nouvelles dans la Venise du 16ème siècle, Éditions du Petit Véhicule.
2002 : Vosgeaisons, (Éditions du Masque d'Or) (épuisé)
2007 : Contes et légendes des Vosges, (Éditions Publibook)
2008 : Contes et légendes de la Puisaye, (Éditions du Masque d'Or)
2009 : Cryptozoo (Éditions du Masque d’Or)
2009 : Contes sarcastiques (éditions Unibook)
2010 : Cinq nouvelles historiques (Éditions du Masque d’Or)
2011 : Volontaires pour la Mort Noire (éditions Dédicaces)
2011 : Joker, chat de guerre (Éditions du Masque d’Or

Essai historique
1998 : Jean-Roch Coignet, capitaine de Napoléon 1er (éditions SOL'AIR) – réédité en 1999 – réédité en 2011 aux Éditions du Masque d’Or.

Essais biographiques
2007 : Léo Ferré – Artiste de vie (Éditions Mille Poètes) réédité en 2010 par les éditions Dédicaces
2008 : Bruce Lee – la Voie du Poing qui intercepte, en collaboration avec Claude JOURDAN (éditions Mille Poètes) – réédité aux Éditions du Masque d’Or (2010)
2011 : Édith Piaf – Hymne à la môme de la cloche (éditions Dédicaces)

Recueils de poèmes
1983 : Au plaisir des rimes, ouvrage autoédité, vendu au profit du « Noël des Autres », œuvre de soutien à l’enfance malheureuse. (épuisé)
1989 : Émois indicibles suivis de Pensées épurées (éditions de l’ENCRIER) (épuisé)
2006 : Chants des Eaux et des Voiles (Éditions Mille Poètes)
2011 : Mes poèmes pour elles (Éditions du Masque d’Or)

Autres publications
2000 : Scribodoc, ouvrage technique littéraire (Éditions du MASQUE D'OR)
2003 : la Vie médiane in Funambule et autres nouvelles, recueil collectif (LA PLUME éditions)
2007 : les Cent Chevaux ou le Rêve sans fin in Harry Dickson – Aventures inédites, recueil collectif (Éditions du Masque d'Or)
2006 : les Faux Amis des écrits vains, essai (Éditions Mille Poètes – réédité par Dédicaces en 2011)
2007 : l’Anneau Draupnir in Harry Dickson – Nouvelles aventures inédites, recueil collectif (Éditions du Masque d'Or)
2007 : Voir l’espace et mourir in Voir l’espace et mourir, recueil collectif (Éditions du Masque d'Or)
2007 : Pour le salut des Primanthropes in Voir l’espace et mourir, recueil collectif (Éditions du Masque d'Or)
2007 : Un avatar malheureux in Harry Dickson chasse les fantômes, recueil collectif (Éditions du Masque d'Or)

Extraits

Le Père Cognet (1776-1784)
« Je suis né à Druyes-les-Belles-Fontaines, département de l’Yonne, en 1776, le 16 août, d’un père qui pouvait élever ses enfants avec de la fortune. »
Ainsi commence le manuscrit de Jean-Roch Coignet.
Il vient au monde dans un milieu paysan. Druyes-les-Belles-Fontaines étant enchâssée aux confins du Morvan, il aurait pu vivre dans un milieu très pauvre « car la condition paysanne, malgré les apparences, se dégrade au grand profit des propriétaires habitant les villes. (...) Il existe dans le village quelques ‘laboureurs’, une manière d’aristocratie, des
artisans du bois et du fer qui vivotent misérablement, mais l’énorme majorité des paysans cultive une terre qui ne leur appartient pas ou qui est trop limitée pour les nourrir, sans compter les innombrables manouvriers qui vendent leur sueur. »
Pierre Coignet, le père de Jean-Roch, est donc de ces paysans dénommés laboureurs, qui possèdent leurs propres terres autour de leur propre maison et emploient des ouvriers agricoles, allant du simple journalier de passage au serviteur à demeure. C’est ce qui explique la remarque de Jean-Roch : selon lui, avoir « de la fortune » signifie être maître chez soi, et non pas tâcheron chez autrui. On peut également comprendre que Coignet, très soucieux de la vérité sur tout ce qu’il raconte, parle de la « fortune » de son père pour faire contraste avec son sort à venir, lui qui a précisément été contraint de besogner chez d’autres paysans aisés,
alors qu’il descend de l’un d’eux.
Pierre Coignet, né près de Varzy, se montre en outre très fier de ses ascendances morvandelles, du fait qu’elles ont bâti le village des Coignets, près de Menou. Cette assertion, quoique invérifiable, a de fortes chances d’être exacte, quand on sait que les noms de famille eux-mêmes sont issus de traditions médiévales prenant en considération le métier ou les particularités physiques des personnes. Les Coignet, nom d’origine inconnue, pouvaient donc habiter en grand nombre un lieu qui s’est, du fait de leur seule présence, transformé en lieu-dit.
Le caractère vantard de Pierre Coignet le pousse à tout faire pour devenir
rapidement le coq du village de Druyes-les-Belles-Fontaines. Associé à sa « fortune », c’est ce caractère qui fait sa réputation. Homme très en vue, très désireux de se forger une image conforme à l’idéologie dominante de l’époque et du lieu - c’est-à-dire : la religion catholique -, il chante même au lutrin lors de la grand-messe, chaque dimanche et jour de fête religieuse.
Cependant, cette façade ne peut être qu’un rideau assez lâche, car cet homme est surtout connu pour ses multiples défauts. Certes, il se montre toujours de bonne compagnie et ne se laisse pas aller à l’alcoolisme. Mais c’est un grand disciple de Saint-Hubert, allant jusqu’au braconnage lorsque la loi ne lui permet plus de satisfaire ses passions cynégétiques. En outre, on le surnomme l’Amoureux dans toute la région, cet homme au sang vif et aux ardeurs évidemment printanières.
Son fils Jean-Roch ne manque pas de le confirmer :
« Je ferai le portrait de mon père, le premier braconnier de France : aimable, sobre, n’aimant que la chasse, la pêche et les procès, passant sa vie à la chasse, à la pêche. Enfin, c’était le coq de toutes les filles et femmes de toutes les classes. »
De toutes les classes, vraiment ! Quoi d’étonnant, dans ce cas, à ce que cet homme si ardent ait eu trois épouses, dont deux légitimes. C’est sa deuxième femme qui est la mère de Jean-Roch Coignet.
Jean-Roch a deux demi-soeurs, nées de la première femme de son père. Devenu veuf, celui-ci contracte vite un second mariage qui lui laisse 4 enfants : Pierre, l’aîné, a un an de plus que le cadet : Jean-Roch. Les deux benjamins, une fille et un garçon, se suivent selon ce même intervalle d’un an.

Lieu de vie

Bourgogne, 58 - Nièvre

Types d'interventions
  • Ateliers en milieu scolaire
  • Rencontres et lectures publiques
  • Ateliers en milieu universitaire
  • Rencontres en milieu universitaire
  • Résidences
  • Rencontres en milieu scolaire