Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Les écrivains / adhérents

Véronique Barbotin

Roman / Nouvelle / Jeunesse / Théâtre / Contes
photo Véronique Barbotin

Véronique Barbotin a publié des nouvelles pour adultes dans le journal " La chronique d'Orsay" pendant plusieurs années, puis, elle a publié plusieurs contes de Noël dans le mensuel "Rambouillet Infos" ainsi que deux nouvelles pour enfants dans l’hebdomadaire "les Nouvelles de Rambouillet".
Elle participe régulièrement à des concours de nouvelles et de pièces de théâtre et a obtenu plusieurs prix et mentions.
Une de ses nouvelles a été publiée dans un recueil collectif "Nouvelles Maritimes " aux éditions du salon du livre maritime de Concarneau. Elle a participé avec un conte "Roue libre" au sein d'un recueil collectif " Les contes de la forêt de Rambouillet" paru fin septembre 2008 aux éditions Grrr...Art.
Sa nouvelle " Parole d’un confident" a été publiée dans le recueil collectif " Un Parfum d’enfance " paru en décembre 2008 aux éditions Volpilière.
En septembre 2010, son premier roman jeunesse est paru sous le titre : "Un bateau de rêve" aux Editions Volpilière.
Et en Août 2012, sa nouvelle : "Les indésirables veulent gâcher le bal" vient de paraître chez PGCOM Editions au sein du recueil collectif de nouvelles : "Le bal des sorcières".

" L'écriture dit-elle, ce n'est pas un loisir pour moi, ça fait partie de ma vie, c'est une envie de partager des émotions, c'est regarder avec l'envie de s'imprégner, de transmettre, de ne pas oublier. "

Bibliographie

Nouvelles, roman et contes édités en recueils collectifs à compte d’éditeurs
– Les indésirables veulent gâcher le bal, PGCOM Editions au sein recueil collectif de nouvelles : "Le bal des sorcières", 2012
– Un Bateau de rêve, éditions Volpilière, roman jeunesse, 2010
– Parole d’un confident parue dans le recueil collectif « Un parfum d’enfance » - Les Editions Volpilière – 2008
– Roue libre parue dans le recueil collectif : « Les contes de la forêt de Rambouillet » -Editions GRRR …ART - 2008
– Un bateau de rêve paru dans « les Nouvelles maritimes » – Editions Salon du livre Concarneau – 1999

Nouvelles pour adultes ou contes pour enfants publiés en presse
– Les Nouvelles de Rambouillet (hebdomadaire): Août 2006 « La valise aux étoiles » et Août 2007 : « L’école de la solitude »
– Rambouillet Info (mensuel) – Quatre contes de Noël publiés en 1995, 1999 , 2002 et 2006
– La Chronique d’Orsay – nouvelles publiées de 1993 à 1998

Participation à des concours de nouvelles
– Sélectionnée au concours organisé par Epicuria Events en 2014 et participation au recueil « Rêve de gosse »
– 2éme accessit concours de nouvelles Arts et Lettres de France 2014 avec « Un cri derrière la porte »
– Le tour des mots association de la ferme des jeux Vaux le Penil, concours de nouvelles : participation à la sélection finale avec « L’attente ». 2011
– 3éme prix de la nouvelle décernée par l’association Arts et Lettres de Rambouillet 2008
– Le tour des mots association de la ferme des jeux Vaux le Penil, concours de nouvelles : participation à la sélection finale avec « La page oubliée ». 2007
– Association Toi avant moi 2002 : Deuxième prix section nouvelles : « Les gestes ont la parole »
– Arts et Lettres de France 2001 : 2éme mention en section nouvelle « La plume masquée »
– Arts et Lettres de France 2000 : 3éme mention en section conte « Billet de train cherche son propriétaire désespérément ».
– Prix du liminaire 2000 : 2ème ex æquo avec « Quelques instants de liberté »
– Concours littéraire de Soullans 1999 : 3ème prix en catégorie monologue « L’enfant qui dormait dans son cœur. » publié également dans la chronique d’Orsay.
– Concours de nouvelles 1998 organisé par le Salon du livre maritime de Concarneau : 8éme prix avec « Un bateau de rêve »
– Un Prix au concours de la Résistance 1977

Pièces de théâtre
– Une pièce en un acte « Cash-Cash » écrite, mise en scène et jouée à l’IUT de St Denis en 1982.
Participation à des Concours de Textes de théâtre
– Les trois coups- Cholet : Pièce « Faux-bond» parmi les 5 textes pré-sélectionnés en 2000.
– Pièce « Faux-bond » pré-selectionnée au Concours Premières Répliques en 1995

Animation d’une émission de radio thème cinéma /théâtre
– « La scène et l’écran » sur radio 20/20 en 1982 et 1983
– « L’oreille à la parole » en 1986/87 radio locale FCDR

Articles (société, actualités théâtrales )
Revue des Techniques de commercialisation – 1987
L’Ami du XX éme 1983- 1984
L’Etudiant – 1984
Expression IUT – 1980-1982

Extraits

Extrait du conte : Roue libre publié dans le recueil collectif « les contes de la forêt de Rambouillet » 4 éme trimestre 2008 Editions GRRR … ART

…Alors pour une fois, une fois dans sa vie il se dit qu’il pourrait exceptionnellement désobéir qu’il ne pouvait attendre un jour de plus à imaginer comme ça juste derrière une vitre. Il voulait sentir le vent dans ses cheveux lorsqu’il pédalerait vers la forêt et retrouver ses arbres magnifiques qui lui donnait l’impression d’être loin, très loin du monde. Il voulait se retrouver dans un endroit juste pour lui.
Alors il mit son plan à exécution et comme il ne voulait pas trop inquiéter ses parents, il décida de mettre un petit mot sur la table de la cuisine, il écrivit : " Je suis dans la forêt et je reviens bientôt." Mot un peu laconique certes, mais il ne savait pas trop quoi dire de plus. Il prit son manteau discrètement, alla chercher une petite bouteille d’eau, passa dans le cellier prendre une lampe torche qu’il pourrait glisser dans sa sacoche arrière. Maintenant comment s’éclipser de la maison sans que sa mère entende le bruit de la porte du garage quand il allait sortir son vélo ? ll fit de son mieux et essaya de maîtriser ses gestes d’habitude plutôt vifs pour faire le moins de bruit de possible. Il était prêt à s’échapper lorsque tout à coup, il réalisa qu’il avait oublié son compagnon favori, certes il prenait de la place et ce n’était peut être pas la meilleure idée que de le trimbaler dans cette escapade mais il méritait bien un peu de liberté lui aussi. Il fit donc demi-tour et sur la pointe des pieds, se dirigea vers la cuisine tout doucement, là il ouvrit doucement la cage, caressa le pelage soyeux de Macaron. Le lapin de Raphaël était de grande taille, un vrai lapin acheté à la ferme de la Villeneuve, pas un lapin riquiqui d’appartement, non un vrai de vrai qu’on avait fait vacciner chez le vétérinaire et dont tout le monde s’occupait depuis son arrivée dans la famille. Il devait son nom à ses poils tout marron, couleur écureuil comme aimait à dire ses parents d’un air attendri. Il avait de jolis yeux marron bordés de noir. Il se blottit contre Raphaël avec confiance comme s’il savait déjà que celui-ci allait lui faire vivre un moment agréable.

Lieu de vie

Île-de-France, 78 - Yvelines

Types d'interventions
  • Rencontres et lectures publiques
  • Rencontres en milieu scolaire