Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Résidences

Résidence d'écrivain à Ouessant

Identité et historique

Résidence d'écrivain à Ouessant
Finistère
France
http://www.livre-insulaire.fr

Historique et missions L'association Culture, arts et lettres des îles (CALI) œuvre pour la promotion de la littérature insulaire ; elle organise des évènements tel que le Salon du livre insulaire et publie une revue de littérature insulaire, L'Archipel des lettres.
Elle reçoit des écrivains insulaires pour des résidences de création longue durée au Sémaphore du Créac'h, en partenariat avec le Conseil départemental du Finistère, propriétaire du lieu.

 

Structure organisatrice Association CALI

Partenaires Conseil régional et DRAC de Bretagne, Conseil départemental du Finistère, Mairie d'Ouessant, Cnl.

Statut Association loi 1901

Année de création 2000

Bourses liées

> Haut de page

Contact

Responsable Mme Isabelle Le Bal, Présidente de l'association

Adresse Association CALI
Village de Toulalan BP 2
29242 Ouessant
France

Tel 06 81 85 41 71

Mel cali@livre-insulaire.fr ; salon@livre-insulaire.fr

Site ou page internet http://www.livre-insulaire.fr

> Haut de page

Conditions

Durée du séjour De deux à quatre mois.

Sessions annuelles Une

Nombre de bénéficiaires Un

Genres littéraires Toutes écritures. Une priorité sera donnée aux œuvr de fiction (romans, nouvelles, contes, théâtre...) et de poésie.es

Conditions d'accès Afin d'être accueilli au sein de cette résidence, plusieurs critères sont indispensables. L'écrivain doit être insulaire ou écrire des ouvrages insulaires. C'est à dire les écrivains étant nés, vivant ou travaillant sur une île, et/ou proposant des ouvrages dont l'inspiration est fortement marquée par l'insularité. Il doit impérativement être éligible aux bourses proposées par le CNL  (Cf. les critères d'éligibilité) ou aux bourses correspondantes (bourses de création d'institutions d'Outre-Mer). Si ce n'est pas le cas, l'écrivain, afin d'intégrer la résidence, doit pouvoir subvenir à ses besoins de manière autonome (attestation). L'écrivain doit avoir été édité antérieurement : une édition minimum par un éditeur professionnel. Il est évident, aux vues du contexte éditorial de certaines îles particulièrement isolées, que les éditions spécifiques à compte d'auteur pourront être prises en compte, après un examen au cas par cas. De la même manière, les auteurs dramatiques préciseront les représentations de leurs textes. L'écrivain doit être d'expression française, c'est à dire de langue française et publié en français. Les ouvrages pourront également être bilingues, c'est à dire en français et en langue régionale ou vernaculaire.
Le dossier de candidature comporte une lettre de motivation avec une brève notice biographique indiquant le rapport à l'insularité, une bibliographie détaillée ainsi qu'une note d'intention d'écriture, l'attestation d'éligibilité et la fiche de candidature à compléter.

 

Allocation 2000 euros par mois de résidence obtenu (par le Cnl).

Participation financière L'association prend en charge les transports sur l'île et dans le Finistère.

Rencontres / Production Rencontres du public scolaire : Pendant la durée du séjour, l'écrivain s'engage à effectuer au moins un rendez-vous d'une demi-journée dans chacun les groupes scolaires de l'île, à savoir, l'école primaire publique et le collège des îles du Ponant. Ces activités, conçues et organisées par l'association, seront en lien avec les souhaits et les compétences de l'écrivain. Elles ne seront pas rémunérées. Par la suite, selon les souhaits du résident et des responsables ou professeurs des groupes scolaires, l'écrivain pourra effectuer des ateliers d'écriture, rémunérés selon les modalités fixées par l'Éducation Nationale. Rencontres de la population : Divers rendez-vous avec le public seront également proposés à l'écrivain, à travers des conférences ou des lectures publiques. Le résident devra y consacrer au minimum deux demi-journées pendant le séjour (prestations gratuites). Ces rendez-vous seront organisés conjointement entre l'écrivain et l'association en fonction des souhaits et des compétences. D'autres rendez-vous peuvent être organisés selon la période de la résidence : dédicaces en librairie, et dans le cas où la résidence s'harmonise avec le Salon international du Livre Insulaire, présence littéraire aux rendez-vous du salon : conférences, café littéraire, dédicaces...

> Haut de page

Sessions en cours ou à venir

Juillet - Octobre 2020
Bénéficiaires Benjamin Bozonnet (artiste peintre et illustrateur)


> Haut de page

Historique des sessions

Septembre - Novembre 2019
Bénéficiaires Nicolas Kurtovitch (Nouvelle-Calédonie)


> Haut de page

Informations pratiques

Hébergement La résidence d'accueil comprend une salle de séjour avec une cuisine équipée et une salle de bain au premier étage, deux chambres et un WC au second étage ainsi qu'une salle de travail au troisième étage, dans l'ancienne "salle de vigie", destinée exclusivement à l'écriture. Le nettoyage de la résidence d'accueil est fait avant l'arrivée des résidents. La capacité d'accueil est de deux artistes (seul et en couple). La structure ne peut pas recevoir de public et aucune manifestation ne peut y être organisée.

Equipements Unité de travail informatique et bibliothèque spécialisée.

> Haut de page

Historique des bénéficiaires

2019
Nicolas Kurtovitch (Nouvelle-Calédonie)

2017
Sophie Salleron

2016
David Fauquemberg

2015
Gwénaëlle Abolivier-Delaunay

2014
Annalisa Comes

2013
Anne Bihan

2012
Karine Huet

2011
Johary Ravaloson

2010
Alexis Gloaguen

2010 Laure Morali
2009
Rodney Saint-Eloi
2008
Fiona McLeod
2007 Marie Saur
2005 Frédéric Olhen
2000 Katherine-Marie Pagé

> Haut de page