Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Résidences

La Marelle

photo La Marelle
Identité et historique

La Marelle
Bouches-du-Rhône
France
https://www.la-marelle.org/

Historique et missions La Marelle est un lieu de résidence d’écrivains et de programmation littéraire, favorisant les échanges entre les écrivains et le public. C’est à la fois un lieu de création, d'accompagnement à la production et de diffusion.

Portée par l’association Des auteurs aux lecteurs, La Marelle est hébergée depuis 2010 à  la Villa des auteurs, la Friche La Belle de Mai, Marseille, dans une ancienne bastide qui abrite également la maison d’édition Le bec en l’air, partenaire de nombreux projets. Elle est soutenue par SCIC Friche la Belle de Mai.

Elle accueille à ce jour huit à douze auteurs par an, français ou étrangers, et s’ouvre à toutes sortes de projets littéraires, proposant aux résidents de s’approprier leur environnement provisoire, par exemple en facilitant les croisements avec d’autres disciplines artistiques (photo, musique, vidéo, théâtre, arts numériques, arts plastiques…).

Elle pilote également, avec de nombreux partenaires, un réseau de résidences en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Elle mène des actions à l’international, dont le dispositif « La Marelle prend l’eau » qui propose avec la SNCM des résidences entre Marseille, Tunis et Alger. Elle met en place également un principe de résidences croisées avec l'Allemagne (Goethe-Institut) et l'Argentine (Secrétariat à la Culture de la Nation).

 

Structure organisatrice Association Des Auteurs aux lecteurs (ADAAL)

Statut Association loi 1901

Année de création 2010

Bourses liées Bourse de résidence

Résidences liées Résidence Bande dessinée - La Marelle & Ville de Beausset, Résidence Littérature Jeunesse - La Marelle & Ville de Cannes, Résidence Littérature jeunesse & BD - La Marelle & Dracénie Provence Verdon Agglomération

> Haut de page

Contact

Responsable M. Pascal Jourdana

Adresse Villa des auteurs, la Friche La Belle de Mai
41, rue Jobin
13003 Marseille
France

Tel 04 91 05 84 72

Mel candidatures@la-marelle.org

Site ou page internet https://www.la-marelle.org/

> Haut de page

Conditions

Durée du séjour 4 à 8 semaines (et quelques résidences courtes d'une semaine).

Genres littéraires Tous les genres (roman, récit, théâtre, poésie, jeunesse, BD, écritures numériques, écritures transmédia…)

Conditions d'accès Avoir déjà écrit et diffusé des textes accessibles (édités à compte d’éditeur ou d’auteur, sous format numérique, disponibles en revue, en ligne…), joués à la scène ou lus en performance, et porter un projet en début ou en cours d’élaboration. Dans le souci de rester dans un esprit d’expérimentation, les projets en phase finale d’écriture sont en général écartés par la commission, mais sont néanmoins  examinés avec attention. Aucune condition n’est requise, ni d’âge, ni de langue, ni de nationalité.. En cas de candidature précédente non retenue, un délai de carence de 18 mois s’applique.
Le dossier doit comporter une note d’intention rédigée en français sur le projet de résidence (1 ou 2 pages), une bio-biblio détaillée de l’auteur·rice et des éventuel·le·s co-résident·e·s, les préférences pour la période et la durée de la résidence (4, 6 ou 8 semaines), les coordonnées et moyens de contact (adresse postale, mail, téléphone…), une fiche contenant d’éventuels autres renseignements (langue parlée, souhaits divers…), un ou plusieurs extraits de textes en cours ou déjà publiés et tout élément complémentaire jugé utile par l’auteur·rice (livres déjà publiés, dossier artistique des éventuel·le·s co-résident·e·s…). L'envoi du dossier se fait uniquement par courrier électronique à candidatures@la-marelle.org.
Tous les dossiers de candidature sont étudiés par la direction artistique de la Marelle qui a seule pouvoir à valider les projets acceptés. Certains dispositifs font cependant l'objet d'appels à projets, soumis à l'approbation d'un jury spécifique.

 

Allocation Bourse de résidence d'un montant variable, versée en droits d'auteur. La somme moyenne attribuée est de 450 euros par semaine pour les résidences longues (pas de bourse pour les résidences courtes). Dispositions spécifiques en cas d'obtention par le candidat d'un crédit de résidence du Cnl, d'une bourse du Conseil général des Bouches-du-Rhône ou d'une autre aide spécifique éventuelle.

Participation financière La Marelle prend en charge les frais d'hébergement. Le résident a à sa charge les frais de restauration et de vie quotidienne. Les frais de déplacement domicile-Marseille sont pris en charge par La Marelle, à hauteur maximale de 200 euros aller-retour, et sur justificatifs, et sauf autre accord préalable, en particulier si le·la candidat·e a obtenu une bourse de résidence du CNL. Les déplacements nécessaires aux interventions de l’auteur (rencontres, ateliers, etc.) en lien avec son séjour à La Marelle sont également pris en charge. Tous les frais de transport supplémentaires sont à la charge du résident, en particulier en cas de trajets domicile-Marseille supplémentaires, sauf accord préalable.

Rencontres / Production Il est proposé à chaque résident, sans obligation : - de s'inscrire dans un programme d'activités, établi conjointement, autour de la résidence (rencontres publiques, ateliers, travaux collectifs...) ; - de proposer un texte court inédit, en amont de la période de résidence, destiné à être publié dans la revue papier de La Marelle « La première chose que je peux vous dire... » ; - de rendre un texte, à l’issue de sa résidence ou ultérieurement, destiné à être publié dans la collection de livres numériques intitulée « Résidences », pour une publication dans la collection de livres numériques Résidences. Un contrat spécifique d’édition sera alors établi.

> Haut de page

Sessions en cours ou à venir

Mars - Novembre 2021
Bénéficiaires Pierre Ducrozet

Informations complémentaires Avec le parrainage de Jakuta Alikavazovic, c’est au tour du romancier Pierre Ducrozet de se poser au Frac, à Marseille, pour s’imprégner de ses espaces, de son architecture et de ses œuvres. Très intéressé par l’art contemporain sous toutes ses formes (son troisième roman, Eroica, porte le titre d’un tableau de Jean-Michel Basquiat), Pierre Ducrozet travaille actuellement à l’écriture d’un roman dont la narration va s’appuyer sur les évolutions musicales du milieu du XXe siècle à nos jours.



Entre octobre - et novembre 2021

Informations complémentaires La Marelle et la Médiathèque de Vence (Alpes-Maritimes) accueillent en résidence de création d’une durée d’un mois un·e auteur·rice-illustrateur·trice ayant déjà été publié·e par une maison d’édition. Le·la résident·e développera un projet de création personnelle autour d’un livre manga (jeunesse), accompagné d’actions de médiation développées par la Médiathèque de Vence et La Marelle.
Le·la résident·e est logé·e dans un logement équipé, en plein centre-ville de Vence. Les équipes de la Médiathèque de Vence, en lien avec la Marelle, se chargeront de l’accueillir dans les meilleures conditions possibles. Une bourse d’aide à la création d’un montant brut de 450 euros par semaine (soit 1800 euros au total) sera versée en droits d’auteur. Une convention de résidence sera établie entre les parties, afin de préciser l’ensemble des détails artistiques, administratifs et budgétaires. Les frais de déplacement domicile-lieu de résidence sont pris en charge par La Marelle, à hauteur maximale de 200 euros aller-retour, et sur justificatifs.
L’appel à projets insiste sur l’axe de médiation qui sera développé par le·la candidat·e retenu·e. Un lien étroit sera établi avec les équipes de la Médiathèque pour la mise en place de ces actions sur le territoire. Par le dépôt de son dossier, le·la candidat·e s’engage à réaliser des actions de médiation (rencontres et/ou ateliers) organisées par La Médiathèque de Vence, avec les équipes et en collaboration avec le·la résident·e, et en particulier dans le cadre du projet de médiation hors-les-murs. Des actions seront également planifiées dans les établissements scolaires (collège et lycée de la ville).
La résidence, d’une durée d’un mois, sera programmée entre octobre et novembre 2021. La période concernée, qui sera fixée en accord avec le·la candidat·e, se tiendra en une période continue de 4 semaines au total.
Télécharger l'appel à candidature complet.



Février - et novembre 2021
Bénéficiaires Antoine Mouton
Projet de l'auteur "Un livre fait de fragments, chacun déployant un monde, poétique, contemplatif, réflexif, autobiographique ou narratif, et chacun désobéissant à la loi du précédent. Il y sera question de la photographie argentique en particulier et de la pratique artistique amateur en général."

Informations complémentaires Antoine Mouton effectue sa résidence à La Marelle en deux temps, d’abord à Marseille dans l’appartement situé à proximité du Palais Longchamp, puis à La Ciotat, à la Villa Deroze.
Résidence de création en février et novembre 2021.



Novembre 2021
Bénéficiaires Antoine Volodine
Projet de l'auteur "Durant cette résidence en plusieurs temps, portée par La Marelle et le Frac, Antoine Volodine va tout simplement poursuivre son œuvre, mais aussi s’imprégner de l’atmosphère si particulière d’un centre d’art contemporain. Il ne reste dès lors à imaginer comment ses récits, ses personnages ou ses hétéronymes, vont on non en être affectés…"

Informations complémentaires Novembre 2020 / Novembre 2021



Entre décembre 2021 - et février 2022

Informations complémentaires La Marelle et l’association Fotokino accueillent, avec le soutien de la Drac Paca, un·e auteur·trice-illustrateur·trice pour une résidence de création d’une durée de 3 mois. Le·la résident·e développera un projet de création personnel autour du livre jeunesse, et accompagnera des actions de médiation autour du livre et des arts de l’image, développées par Fotokino et La Marelle.
Le·la résident·e est logé·e dans le centre-ville de Marseille, au sein d’un logement mis à la disposition par La Marelle, incluant un espace de travail adapté. Une bourse d’aide à la création d’un montant brut de 450 euros par semaine (soit, pour 12 semaines, 5 400 euros au total) sera versée en droits d’auteur. Une convention de résidence sera établie entre les parties, afin de préciser l’ensemble des détails artistiques, administratifs et budgétaires. Les frais de déplacement domicile-lieu de résidence sont pris en charge par La Marelle, à hauteur maximale de 200 euros aller-retour, et sur justificatifs. Par le dépôt de son dossier, le·la candidat·e s’engage à réaliser 3 à 5 actions de médiation (rencontres et ateliers) organisées par La Marelle et Fotokino, en collaboration avec le·la résident·e,
La résidence, d’une durée de 12 semaines au total, se déroulera entre décembre 2021 et février 2022 (avec une présence obligatoire du 3 au 12 décembre 2021).
Les candidatures sont à déposer auprès de La Marelle. Les projets seront validés par un jury composé de membres des structures organisatrices, ainsi que du duo Icinori, lauréat de l’appel à projets 2020.
Télécharger l'appel à candidature complet.



Entre juillet - et décembre 2022

Informations complémentaires

En dehors des appels à projets, La Marelle organise un programme régulier de résidences qui reste ouvert aux candidatures en permanence.
La Marelle s’ouvre à tous les genres (roman, récit, théâtre, poésie, jeunesse, BD, écritures numériques, écritures transmédia…) et à toutes sortes de projets littéraires. Elle propose aux résidents de mener un projet personnel, sans contrainte ni commande.
Néanmoins, cette ouverture très large s’inscrit dans un programme cohérent. Elle privilégie également les projets qui tiennent compte de l’environnement proposé – à savoir Marseille ou les environs, la Friche, les structures artistiques, culturelles ou institutionnelles implantées localement – ou qui sont ouverts aux croisements avec d’autres disciplines artistiques : photo, musique, vidéo, théâtre, arts numériques, arts plastiques…
La Marelle propose donc un principe de résidence « active » et dynamique, plus adapté à des projets en début ou en cours de réalisation qu’à des projets qui sont en phase finale d’écriture.


Session Automne 2021 [en cours]
Envoi des candidatures et date limite de réception : du 5 avril 2021 au 31 août 2021 à minuit (mardi soir à 23h59)
Période de résidence : entre juillet et décembre 2022


Session Printemps 2022
Envoi des candidatures et date limite de réception : du 2 novembre 2021 au 15 février 2022 à minuit (mardi soir à 23h59)
Période de résidence : entre janvier et juin 2023

Session Automne 2022
Envoi des candidatures et date limite de réception : du 4 avril 2022 au 6 septembre 2022 à minuit (mardi soir à 23h59)
Période de résidence : entre juillet et décembre 2023



> Haut de page

Historique des sessions

Juin - Juillet 2021
Bénéficiaires Karosh Taha (Irak & Allemagne)
Projet de d'auteur En collaboration avec le Goethe-Institut Marseille, La Marelle accueille la romancière Karosh Taha à Marseille. Son séjour de travail fait suite à la résidence de Karen Köhler en 2018 et de Rasha Khayat en 2019, qui, chacune, ont passé le relais à la suivante. Cette formule permet donc aux autrices de devenir elles-mêmes les programmatrices ou directrices artistiques de ce cycle de résidence – et nous n’aurions pas pu choisir mieux qu’elles ! Pendant sa résidence à Marseille, l’autrice travaillera sur son troisième roman.


Avril - puis juin-juillet 2021
Bénéficiaires Marina Skalova
Projet de d'auteur Violence historique, violence médicale, violence intime ; entre Union soviétique et Europe au 21e siècle, des corps féminins qui ploient puis se redressent, par la force des choses. Un livre ou des livres – des textes en tout cas – où se croisent des flux de langue, une oralité crue et une narration par fragments


Printemps 2021
Bénéficiaires Amira-Géhanne Khalfallah (Algérie)


1er trimestre 2021
Bénéficiaires Nicolas Tardy

Informations complémentaires La Marelle et Alphabetville lancent chaque année un appel à projets pour une résidence d’écriture numérique, avec le soutien de la Drac Paca, de la Région Sud, et en partenariat avec l’agence régionale du livre Occitanie Livre et Lecture. L’objet de l’appel est de concevoir une œuvre littéraire d’un format numérique que les candidats devront élaborer durant une résidence de création d’une durée de six semaines, au cours du premier trimestre 2021, période durant laquelle le ou les candidat s devront se rendre disponibles pour effectuer leur séjour à La Marelle.
Le projet peut être porté par un auteur seul, autonome sur le plan technique, ou par un collectif (auteur accompagné d’un autre auteur et/ou d’un artiste d’une autre discipline — illustration, musique, graphisme, etc. — et/ou d’un développeur ou d’une personne-ressource sur un plan technique).



Janvier - Juin 221
Bénéficiaires Anne Savelli
Projet de d'auteur "Bruits" est un « roman monstre » sur lequel Anne Savelli travaille depuis des années, que ce soit en y pensant, en l’écrivant ou en insérant dans d’autres de ses livres des fragments de ce qu’elle voudrait y mettre (des pages ou des paragraphes sur le bruit sont ainsi disséminés dans "Anamarseilles" et "Île ronde" à travers le personnage de Dita Kepler, "Décor Lafayette" et "Décor Daguerre").


Décembre 2020 - Février 2021
Bénéficiaires Georgia Doll
Projet de d'auteur à la Maison d’arrêt d’Aix-Luynes, Bouches-du-Rhône.


Décembre 2020 - Janvier 2021
Bénéficiaires Julia Azaretto, Paul Lequesne
Projet de d'auteur Traduction des "Pornosonetos" de Pedro Mairal.


Octobre 2020 - Janvier 2021
Bénéficiaires Guillaume Chérel
Projet de d'auteur au Centre pénitentiaire du Pontet.

Informations complémentaires De 2018 à 2020, l’Agence Régionale du livre mène avec La Marelle un projet de résidence artistique mis en place dans le cadre de sa mission de développement de la lecture et de modernisation des bibliothèques carcérales. Le dispositif de cette résidence est singulier et inédit : les écrivains ne logent pas dans l’établissement proprement dit, mais dans une « chambre de garde » à proximité (ou rentrent chez eux le soir).



Octobre 2020 - Mai 2021
Bénéficiaires Laura Vazquez
Projet de d'auteur "Dans le cadre d’un dispositif de résidence et de médiation, Laura Vazquez, travaille durant une année scolaire entière avec les élèves de l’école élémentaire Saint Mitre à Marseille, en menant des ateliers d’écriture au quotidien. Elle intègre ainsi le projet « Chant et écriture dans les écoles » intié par Musicatreize, auquel La Marelle s’associe pour sa deuxième année. En parallèle, elle suit un projet de création personnel : l’écriture d’un livre de poésie, et plus exactement une épopée."

Informations complémentaires En complément de ses aides à la création littéraire sous forme de résidence avec bourse et hébergement, La Marelle a souhaité accompagné les auteurs et autrices ayant leur domicile principal à Marseille ou dans sa proche région. Ces soutiens prennent des formes diverses, qui sont toujours et avant tout pensées avec les auteurs et autrices pour démarrer ou faire aboutir leur projet d’écriture, tout en permettant au public d’avoir une relation plus proche et plus vivante avec la création littéraire.



Mars 2020
Bénéficiaires Lucie Taïeb
Projet de d'auteur Lucie Taïeb est en micro-résidence à la Marelle pour un travail sur son roman en cours d’écriture, qui se déroule en partie dans une ville « jumelle » de Marseille. Ce temps de travail consiste aussi bien à s’imprégner de l’atmosphère de la ville qu’à étayer le passé d’un de ses personages. Elle vient chercher de la matière, principalement sensible.


> Haut de page

Informations pratiques

Hébergement La Marelle dispose de deux appartements indépendants, l’un sur le site de la Friche la Belle de Mai, l’autre à proximité du Palais Longchamp. L'appartement sur le site de la Friche la Belle de Mai comprend une salle de séjour et une salle à manger (ou espace de travail), une salle de bain, une cuisine équipée, deux chambres et un bureau. Les membres de la famille peuvent être accueillis avec l'autorisation préalable des responsables de la Villa.

Equipements L'appartement sur le site de la Friche la Belle de Mai est équipé d'une connexion Wifi et d'une petite bibliothèque. Ce site comprend également des ateliers, des galeries, plusieurs salles de spectacle, un "cyber-centre", un centre ressources jeune public, deux centres de documentation sur l'art contemporain, un cinéma (Gyptis, à proximité). Ce lieu multiculturel se trouve à 10 minutes à pied de la gare et du centre-ville.

* Apporter son ordinateur.

> Haut de page

Historique des bénéficiaires

2021
Amira-Géhanne Khalfallah (Algérie), Karosh Taha (Irak & Allemagne), Anne Savelli, Marina Skalova, Nicolas Tardy

2020
Julia Azaretto, Bahmed-Schwartz, Mehdi Charef, Guillaume Chérel (Centre pénitentiaire du Pontet, Vaucluse), Boris Crack, Georgia Doll (Maison d’arrêt d’Aix-Luynes, Bouches-du-Rhône), Marin Fouqué, Maïté Grandjouan, Paul Lequesne, Lena Merhej (Établissement pour mineurs de La Valentine, Bouches-du-Rhône), Gabrielle Schaff, Omar Youssef Souleimane, Lucie Taïeb, Laura Vazquez (École Saint-Mitre, Marseille), Hélèna Villovitch

2019
Rasha Khayat (Allemagne), Nathanaël (Canada), Julien Mabiala Bissila (Congo), Ubah Cristina Ali Farah (Italie/Somalie), Jakuta Alikavazovic, Arno, Louise Bellamy, Delphine Bretesché, Mathieu Burniat, Fanny Dreyer, Roberto Ferrucci, Laurence de la Fuente, Caroline Gamon, Icinori, Pascale Petit, Guillaume Poix, Scomparo, Abdourahman Waberi

2018
Wang Yin (Chine), Mika Biermann, Chanouga alias Hubert Campigli, Patricia Cartereau, Sedef Ecer, Joseph Falzon, Claudine Galea, Antoine Hummel, Samir Kacimi, Karen Köhler, Régis Lejonc, Laure Limongi, Léna Mazilu, Éric Pessan, Mathilde Ramadier, Claire Rengade, Sonia Ristic, Emmanuel Ruben, Minna Sif, Didier da Silva, David Vann

2017
Joseph Boyden (Canada), Jonathan Coe (Royaume-Uni), Felipe Troya (Équateur), Tom Cooper (États-Unis), Clément Baloup, Anna Boulanger, Camille de Chenay, Janik Coat, Marie Deschamps, Julie Escoriza, Claude Favre, Samuel Leader, Laure Naimski, Célio Paillard, Lydie Parisse, Joseph Safieddine, Walid Taher

2016
Amira-Géhanne Khalfallah (Algérie), Charline Collette (en collaboration avec l'association Fotokino), Marie Cosnay, Matthieu Duperrex, Sylvie Germain, Rozenn Guilcher, Philippe Malone

2015
Sylvain Coher, Samuel Jean, Elsa Osorio, Martin Page, Jean-Luc Raharimanana, Claire Rengade, Justin Torres, Laurence Vilaine

2014
Hakan Lindquist (Suède), Julien Mabiala Bissila, Emmanuel Darley, Roberto Ferruchi, Frédéric Pajak

2013
Philip Baumgarten (Allemagne), Martin Felipe Castagnet (Argentine), Georgia Doll, Roberto Ferrucci, Émilie Flacher, Doris Gercke (Résidence hors-les-murs, du côté du Vallon des Auffes), Sébastien Joanniez, Jean-François Magre, Ingrid Thobois

2012
Xavier Bazot, Philippe Beheydt, Michel Bellier, Arno Bertina, Magali Brenon, Delphine Bretesche, Kathryn Cook, Sedef Ecer, Anne Savelli, Sid-Ahmed Semiane, Robert Mcliam Wilson

2011
François Beaune, Sofiane Hadjadj, Juan Manuel Villalobos

> Haut de page