Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Résidences

La Marelle

photo La Marelle
Identité et historique

La Marelle
Bouches-du-Rhône
France
http://www.villa-lamarelle.fr

Historique et missions La Marelle est un lieu de résidence d’écrivains et de programmation littéraire, favorisant les échanges entre les écrivains et le public. C’est à la fois un lieu de création, d'accompagnement à la production et de diffusion.

Portée par l’association Des auteurs aux lecteurs, La Marelle est hébergée depuis 2010 à  la Villa des auteurs, la Friche La Belle de Mai, Marseille, dans une ancienne bastide qui abrite également la maison d’édition Le bec en l’air, partenaire de nombreux projets. Elle est soutenue par SCIC Friche la Belle de Mai.

Elle accueille à ce jour huit à douze auteurs par an, français ou étrangers, et s’ouvre à toutes sortes de projets littéraires, proposant aux résidents de s’approprier leur environnement provisoire, par exemple en facilitant les croisements avec d’autres disciplines artistiques (photo, musique, vidéo, théâtre, arts numériques, arts plastiques…).

Elle pilote également, avec de nombreux partenaires, un réseau de résidences en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Elle mène des actions à l’international, dont le dispositif « La Marelle prend l’eau » qui propose avec la SNCM des résidences entre Marseille, Tunis et Alger. Elle met en place également un principe de résidences croisées avec l'Allemagne (Goethe-Institut) et l'Argentine (Secrétariat à la Culture de la Nation).

 

Structure organisatrice Association Des Auteurs aux lecteurs (ADAAL)

Statut Association loi 1901

Année de création 2010

Bourses liées

Résidences liées

> Haut de page

Contact

Responsable M. Pascal Jourdana

Adresse Villa des auteurs, la Friche La Belle de Mai
41, rue Jobin
13003 Marseille
France

Tel 04 91 05 84 72

Mel contact@villa-lamarelle.fr

Site ou page internet http://www.villa-lamarelle.fr

> Haut de page

Conditions

Durée du séjour 4 à 8 semaines (et quelques résidences courtes d'une semaine).

Genres littéraires Toutes écritures

Conditions d'accès Être édité à compte d'éditeur et porter un projet en début ou en cours d'élaboration.

Tous les dossiers de candidature sont étudiés par la direction artistique de la Marelle qui a seule pouvoir à valider les projets acceptés. Certains dispositifs font cependant l'objet d'appels à projets, soumis à l'approbation d'un jury spécifique.

Allocation Bourse de résidence d'un montant variable, versée en droits d'auteur. La somme moyenne attribuée est de 400 euros par semaine pour les résidences longues (pas de bourse pour les résidences courtes). Dispositions spécifiques en cas d'obtention par le candidat d'un crédit de résidence du Cnl, d'une bourse du Conseil général des Bouches-du-Rhône ou d'une autre aide spécifique éventuelle.

Participation financière La Marelle prend en charge les frais d'hébergement. Le résident a à sa charge les frais de transports, de restauration et de vie quotidienne.

Rencontres / Production Il est proposé à chaque résident, sans obligation : - de s'inscrire dans un programme d'activités, établi conjointement, autour de la résidence (rencontres publiques, ateliers, travaux collectifs...). - de proposer un texte court inédit, en amont de la période de résidence si possible, destiné à être publié dans la revue papier de La Marelle « La première chose que je peux vous dire... » - de rendre un texte, à l’issue de sa résidence ou ultérieurement, destiné à être publié dans la collection de livres numériques intitulée « Résidences », coéditée avec les éditions Le Bec en l’air.

> Haut de page

Sessions en cours ou à venir

Septembre - Décembre 2020

Informations complémentaires La Marelle et l'association Fotokino accueillent, avec le soutien de la Drac Paca, un·e auteur·trice-illustrateur·trice pour une résidence de création d'une durée de 3 mois. Le résident développera un projet de création personnel autour du livre jeunesse, et accompagnera des actions de médiation autour du livre et des arts de l'image, développées par Fotokino et La Marelle.
Les dossiers soumis concerneront un projet de livre jeunesse. Si le livre articule texte et images, ils seront tous deux réalisés par le candidat. Le projet pourra également contenir d'autres applications que le livre mais le livre devra en être l'élément central. Aucune contrainte particulière ne s'applique à l'âge des lecteurs·lectrices, ni au genre ou à la forme du livre, au-delà de la volonté de s'adresser à la jeunesse.
Un logement dans le centre-ville de Marseille sera mis à la disposition du résident, incluant un espace de travail adapté. Une enveloppe de 6000 euros brut, correspondant à la bourse de résidence financée par la Drac Paca, sera reversée par La Marelle.
Le candidat s'engage à réaliser 3 à 5 actions de médiation organisées par La Marelle et Fotokino, en collaboration avec le·la résident·e, en particulier durant le festival Laterna magica 2020.
Le dossier comprendra une note d'intention sur le projet de résidence, une bio-bibliographie, avec vos coordonnées et une présentation succincte des projets réalisés et en cours, à envoyer uniquement par mail ou transfert de fichiers (wetransfer.com) à jeunesse2020marseille@la-marelle.org. Sélection en cours. Télecharger l'appel à candidature complet.



Entre mi-septembre - et mi-décembre 2020

Informations complémentaires La Marelle et la Mairie de Cannes, avec le soutien de la DRAC Paca, et en partenariat avec le Festival du Livre de Mouans-Sartoux, lancent un appel à candidatures pour une résidence d'auteur-illustrateur ayant déjà été publié par une maison d'édition au sein de la médiathèque de Noailles à Cannes. Le résident développera un projet de création personnelle autour du livre jeunesse et des arts numériques accompagné d'actions de médiation.
La période de résidence sera fixée en accord avec le candidat et s'établira entre mi-septembre 2020 et midécembre 2020. La période concernée se tiendra en une période continue de 12 semaines au total.
Une enveloppe de 5 000 euros brut, correspondant à la bourse de résidence financée par la Drac Paca, sera reversée par La Marelle.
Un logement de 4 pièces au sein de la médiathèque Noailles, ancienne villa Rothschild classée Monument Historique en 1991, sera mis à la disposition du résident, incluant un espace de travail adapté. Sélection en cours.



1er trimestre 2021

Informations complémentaires La Marelle et Alphabetville lancent chaque année un appel à projets pour une résidence d’écriture numérique, avec le soutien de la Drac Paca, de la Région Sud, et en partenariat avec l’agence régionale du livre Occitanie Livre et Lecture. L’objet de l’appel est de concevoir une œuvre littéraire d’un format numérique que les candidats devront élaborer durant une résidence de création d’une durée de six semaines, au cours du premier trimestre 2021, période durant laquelle le ou les candidat s devront se rendre disponibles pour effectuer leur séjour à La Marelle. Les projets seront validés par un jury composé d’écrivains, de conseillers littéraires, de membres des structures organisatrices et des institutions partenaires.
Le projet peut être porté par un auteur seul, autonome sur le plan technique, ou par un collectif (auteur accompagné d’un autre auteur et/ou d’un artiste d’une autre discipline — illustration, musique, graphisme, etc. — et/ou d’un développeur ou d’une personne-ressource sur un plan technique).
Les lauréats se verront attribuer une bourse de création de 3000 euros au total (quel que soit le nombre de personnes), une aide technique et artistique, qui pourrait prendre la forme d’un accompagnement par un développeur durant la période de résidence, la mise à disposition d’un logement de 90 m2 (deux chambres, séjour, cuisine, salle de bains…) et les frais de déplacement seront pris en charge, pour un montant maximal de 200 euros aller-retour, sur justificatifs. Les frais de transport supplémentaires sont à la charge des lauréats.
Les dossiers doivent impérativement être envoyés par mail, avec coordonnées téléphoniques, pièces jointes et liens éventuels, à l’adresse suivante : numerique2021@la-marelle.org. Télécharger l'appel à candidature complet. Sélection en cours.




> Haut de page

Historique des sessions

Février - Mars 2020
Bénéficiaires Boris Crack
Projet de d'auteur La pétanque de Boltzmann : Un texte peut-il avoir sa propre vie ? Peut-on imaginer un ouvrage qui change, qui évolue, dont les éléments se ré-agencent et se transforment à chaque fois qu’on le ferme/le quitte des yeux comme les particules quantiques ? Boris Crack est le lauréat de l’appel à projets 2020 « Résidence d’écriture numérique ».

Informations complémentaires La Marelle et Alphabetville lancent chaque année un appel à projets pour une résidence d'écriture numérique, avec le soutien de la Drac, de la Région Sud, et en partenariat avec l'agence régionale du livre Occitanie Livre et Lecture. L'objet de l'appel est de concevoir une œuvre littéraire d'un format numérique que les candidats devront élaborer durant une résidence de création d'une durée de six semaines en février-mars 2020.



Janvier - Mars 2020
Bénéficiaires Gabrielle Schaff
Projet de d'auteur Retrouvons Manon / L’histoire d’une jeune fille fuyant un monde en déclin, avec comme seul horizon possible les espaces périurbains, les cités portuaires et les parkings Décathlon. Les caméras de surveillance ont envahi les villes. Comment effacer ses traces ? Disparaître des radars ?

Informations complémentaires Gabrielle Schaff est autrice et réalisatrice de films documentaires de création, diffusés à la télévision et en festivals.  Son tout premier texte littéraire (inédit) reçoit le prix du Premier Roman de la BNF et du Ministère de la Jeunesse et des Sports du programme “Envie d’écrire”. Elle est aussi directrice de publication du fanzine L’Oppressoir, soutenu par la Mairie de Paris. Au sein du Master de création littéraire du Havre (direction Laure Limongi), elle écrit le roman intitulé Passé inaperçu, paru en janvier 2018 aux éditions du Seuil. Il est issu de l’expérience de son premier film sur le passé occulté de ses grands-parents et questionne les liens entre fiction et réalité et la possibilité du récit.e même tumulte ?



Décembre 2019 - Févier 2020
Bénéficiaires Nathanaël (Canada)
Projet de d'auteur Se traduire en jardin : À travers la mise-en-dialogue de plusieurs gestes (la marche, la photographie – argentique – et l’écriture), un projet phototextuel qui s’intéresse avant tout à la pierre, au minéral.

Informations complémentaires Nathanaël est née à Montréal et vit à Chicago. Elle a publié une trentaine de livres écrits en anglais ou en français, aux États-Unis, au Québec, et en France, traduits en basque, en slovène, en bulgare, en portugais (Brésil), en grec, en anglais ou en espagnol (Mexique). Elle a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix Alain-Grandbois pour ...s’arrête ? Je (2007), le Publishing Triangle Award pour The Middle Notebookes (2015) et le Prix de l’Académie Claudine de Tencin pour L’Heure limicole (2016).  Elle a également une grande activité de traduction



Octobre 2019 - Janvier 2020
Bénéficiaires Manuel Calard
Projet de d'auteur Dans le ciel tout va bien / Un projet de livre jeunesse qui narre, dans une continuité du paysage, le voyage d’une famille de la préhistoire, où tout est raconté par le dessin, sans aucun texte, à part le titre.

Informations complémentaires La Marelle, l'association Fotokino et l'atelier Altiplano accueillent avec le soutien de la Drac Paca, un auteur-illustrateur pour une résidence de création d'une durée de 4 mois. Le résident développera un projet de création personnel autour du livre jeunesse, et accompagnera des actions de médiation autour du livre et des arts de l'image, développées par Fotokino, Altiplano et La Marelle.



> Haut de page

Informations pratiques

Hébergement La Marelle dispose d'un grand appartement indépendant de plus de 100 m2 comprenant une salle de séjour et une salle à manger (ou espace de travail), une salle de bain, une cuisine équipée, deux chambres et un bureau. Les membres de la famille peuvent être accueillis avec l'autorisation préalable des responsables de la Villa.

Equipements L'appartement est équipé d'une connexion Wifi. Une petite bibliothèque est installée dans l'appartement. Le site de la Friche la Belle de Mai comprend également des ateliers, des galeries, plusieurs salles de spectacle, un "cyber-centre", un centre ressources jeune public, deux centres de documentation sur l'art contemporain, un cinéma (Gyptis, à proximité). Ce lieu multiculturel se trouve à 10 minutes à pied de la gare et du centre-ville.

* Apporter son ordinateur.

> Haut de page

Historique des bénéficiaires

2020
Boris Crack, Gabrielle Schaff

2019
Rasha Khayat (Allemagne), Nathanaël (Canada), Julien Mabiala Bissila (Congo), Ubah Cristina Ali Farah (Italie/Somalie), Jakuta Alikavazovic, Arno, Louise Bellamy, Delphine Bretesché, Mathieu Burniat, Manuel Calard, Fanny Dreyer, Roberto Ferrucci, Laurence de la Fuente, Caroline Gamon, Clarisse Lochmann, Pascale Petit, Guillaume Poix, Scomparo, Abdourahman Waberi

2018
Wang Yin (Chine), Mika Biermann, Chanouga alias Hubert Campigli, Patricia Cartereau, Sedef Ecer, Joseph Falzon, Claudine Galea, Antoine Hummel, Samir Kacimi, Karen Köhler, Régis Lejonc, Laure Limongi, Léna Mazilu, Éric Pessan, Mathilde Ramadier, Claire Rengade, Sonia Ristic, Emmanuel Ruben, Minna Sif, Didier da Silva, David Vann

2017
Joseph Boyden (Canada), Jonathan Coe (Royaume-Uni), Felipe Troya (Équateur), Tom Cooper (États-Unis), Clément Baloup, Anna Boulanger, Camille de Chenay, Janik Coat, Marie Deschamps, Julie Escoriza, Claude Favre, Samuel Leader, Laure Naimski, Célio Paillard, Lydie Parisse, Joseph Safieddine, Walid Taher

2016
Amira-Géhanne Khalfallah (Algérie), Charline Collette (en collaboration avec l'association Fotokino), Marie Cosnay, Matthieu Duperrex, Sylvie Germain, Rozenn Guilcher, Philippe Malone

2015
Sylvain Coher, Samuel Jean, Elsa Osorio, Martin Page, Jean-Luc Raharimanana, Claire Rengade, Justin Torres, Laurence Vilaine

2014
Hakan Lindquist (Suède), Julien Mabiala Bissila, Emmanuel Darley, Roberto Ferruchi, Frédéric Pajak

2013
Philip Baumgarten (Allemagne), Martin Felipe Castagnet (Argentine), Georgia Doll, Roberto Ferrucci, Émilie Flacher, Doris Gercke (Résidence hors-les-murs, du côté du Vallon des Auffes), Sébastien Joanniez, Jean-François Magre, Ingrid Thobois

2012
Xavier Bazot, Philippe Beheydt, Michel Bellier, Arno Bertina, Magali Brenon, Delphine Bretesche, Kathryn Cook, Sedef Ecer, Anne Savelli, Sid-Ahmed Semiane, Robert Mcliam Wilson

2011
François Beaune, Sofiane Hadjadj, Juan Manuel Villalobos

> Haut de page