Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Résidences

Villa Marguerite Yourcenar

photo Villa Marguerite Yourcenar

Photo : Photothèque Conseil général du Nord

Identité et historique

Villa Marguerite Yourcenar
Nord
France
https://lenord.fr/villayourcenar

Historique et missions La Villa Marguerite Yourcenar est une résidence d’écriture située sur la terre d’enfance de Marguerite Yourcenar, le Mont Noir, au cœur de la Flandre, entre Lille et Dunkerque.
Créée en 1997 par le Département du Nord dont elle est un des équipements culturels, elle accueille chaque année environ 25 auteurs-autrices français.es ou étranger.e.s, émergent.e.s ou confirmé.e.s.
La Villa Marguerite Yourcenar est aussi un lieu de culture et de rencontres littéraires, rayonnant sur son territoire. Elle organise autour de ses résidences, avec des établissements scolaires et universitaires, médiathèques, librairies, équipements culturels, associations, centres sociaux… des actions destinées à valoriser la création littéraire contemporaine dans toutes ses expressions, auprès d’un large public.
L’esprit du lieu est habité par la figure de Marguerite Yourcenar, autrice illustre, tant pour son œuvre que ses engagements. Mais la Villa, ouverte à toutes les inspirations est avant tout un lieu de liberté créatrice et de partage.

 

Structure organisatrice Conseil départemental du Nord

Statut Collectivité territoriale

Année de création 1997

> Haut de page

Contact

Responsable Mme Marianne Petit, Responsable

Contact Mme Françoise Bultez, Médiatrice culturelle

Adresse 2266, route du Parc
59270 Saint-Jans-Cappel
France

Tel 03 59 73 48 90 / Fax 03 59 73 48 95

Mel villayourcenar@lenord.fr ; francoise.bultez@lenord.fr

Site ou page internet https://lenord.fr/villayourcenar

> Haut de page

Conditions

Durée du séjour Un mois

Sessions annuelles De février à novembre

Date limite de dépôt de dossier Mi-février

Nombre de bénéficiaires 25 auteurs-autrices français.es ou étranger.e.s, émergent.e.s ou confirmé.e.s (trois auteurs-autrices peuvent être accueilli.e.s simultanément).

Genres littéraires Tous les genres littéraires sont acceptés (roman, récit, nouvelles, poésie, traductions d’œuvres littéraires, BD-roman graphique, écriture trans-media, littérature jeunesse…).

Conditions d'accès Aucune condition de nationalité, de langue, d’âge n’est requise. Avoir déjà été publié au moins une fois ou diffusé des textes mais pas à compte d’auteur (édition à compte d’éditeur, format numérique, revues…, textes joués à la scène ou en performances). Aucune contrainte de thématique, ni de commande.

Les pièces du dossier de candidature à fournir en version numérique (sauf livres) sont le formulaire complété, daté et signé, une présentation du parcours personnel et une bibliographie, une note exposant le projet de résidence, des exemplaires d’ouvrages publiés en français (3 exemplaires du dernier livre publié, 3 exemplaires d’un autre ouvrage, représentatif de la démarche artistique. Pour les ouvrages n’ayant pas encore fait l’objet d’une édition en français, l’auteur devra fournir un extrait significatif traduit en français en mentionnant le traducteur (40 pages minimum) et un exemplaire de l’ouvrage), éventuellement, une revue de presse.

Allocation Pour un mois de résidence, une bourse d’un montant 2000 euros environ.

Participation financière Un forfait de 300 euros est ajouté au montant de la bourse, pour la prise en charge des frais de déplacement Domicile ↔ Villa (aller et retour). La Villa prend en charge un repas par jour (sauf le week-end) et les déplacements en lien avec les actions menées pendant la résidence.

Rencontres / Production Chaque auteur-autrice signe une convention détaillant les conditions de sa résidence et ses obligations vis-à-vis de la Villa : - Consacrer son séjour à son projet littéraire et lors de la publication, faire figurer sur l’ouvrage sur lequel il-elle aura travaillé pendant la résidence : « L’auteur-autrice a bénéficié pour la rédaction de ce livre, d’une bourse et d’une résidence d’écriture Villa Marguerite Yourcenar Département du Nord » et son éditeur en adressera deux exemplaires à la Villa Marguerite Yourcenar lors de sa parution ; S’engager à participer à 2 rencontres minimum lors des rencontres organisées par la Villa Marguerite Yourcenar ou en direction de l’Éducation Nationale ou dans le cadre d’autres partenariats ; Accepter de rencontrer la presse et le service communication du Département du Nord ; Accepter que les informations professionnelles le concernant, photographies, captations vidéo prises lors de la résidence puissent être mises en ligne sur le site internet du Département du Nord, le site Internet de la Villa Yourcenar, sur sa page Facebook ou sur l’application NordInfos et enfin au sein des différents documents de communication de la Villa.

Nationalité Toutes les nationalités

> Haut de page

Sessions en cours ou à venir

Septembre 2022
Bénéficiaires Emmanuelle Maisonneuve

Informations complémentaires Emmanuelle Maisonneuve vit en Auvergne, sur une montagne où l’air sent la liberté. C’est sans doute pour cela que ses héros ont le loisir… de se débrouiller avec les moyens du bord, de trouver des solutions farfelues, de vivre des aventures extraordinaires ou de retourner à la sauvagerie.
Dans ses romans de littérature jeunesse, elle s’attache particulièrement au langage de ses personnages, souvent en lien avec celui de ses origines, et au rythme de la narration. Formatrice durant plus de vingt ans dans les domaines du français langue étrangère et de la lutte contre l’illettrisme, elle cherche à produire des textes pour les lecteurs débutants aussi faciles à lire que foisonnants et trépidants. Après la trilogie Tom Patate pour les 9-12 ans (Pocket Jeunesse), qui continue de faire son chemin dans le coeur des enfants en France comme en Russie, le roman Dans les branches (Livre de Poche Jeunesse) a remporté les suffrages des ados comme des adultes et plusieurs prix littéraires.
Dernière publication : La fille en poils de chien, Alice Jeunesse, 2022.



Septembre 2022
Bénéficiaires Paul Morris

Informations complémentaires Paul Morris est né en 1974 en Côte-d’Or. Il adhère très jeune au dictionnaire, à l’heure où il décroche du collège et copie des définitions de mots dans des cahiers à la lampe frontale pendant la nuit : labyrinthe littéraire, autoformation dans une HLM. Il a écrit une vingtaine de livres en trente ans,
qu’il fabrique lui-même et autoédite. Il se demande si une langue commune existe. Il apparaît dans quelques éditions collectives (Al Dante, TXT, The Blacklist, Décharge…). Les éditions Médiapop publient Le trou en 2020. La même année, Paul Morris reçoit une bourse d’aide à la création par le CRL Bourgogne-Franche-Comté pour le roman Würm et le livre Poèmes de Würm (à paraître). En 2021, il a été résident à la Künstlerhaus d’Edenkoben en Allemagne pour les livres Des cendres sous la voix et Homo one. Paul Morris creuse des galeries depuis dix mille ans. L’évasion pour agrandir l’expérience du monde...



Septembre 2022
Bénéficiaires Christophe Siébert

Informations complémentaires Né en 1974, poète, écrivain et performeur, Christophe Siébert vit à Clermont-Ferrand. Il est publié depuis 2007. Ses livres, influencés par le roman noir, la science-fiction et l’horreur, donnent une voix aux gens qui vont mal, quels qu’ils soient, et communiquent au lecteur, au moyen d’une écriture sèche, des émotions fortes. Métaphysique de la viande, son premier livre publié Au diable vauvert, a obtenu le prix Sade en 2019. À partir de 2020, il s’engage dans l’écriture d’un vaste cycle de science-fiction noire, les Chroniques de Mertvecgorod, dont le personnage principal est une ville fictive, capitale d’un minuscule État post-soviétique coincé entre la Russie et l’Ukraine. Huit volumes sont prévus Au diable vauvert. Le premier, Images
de la fin du monde
, a été finaliste du Grand Prix de l’Imaginaire et du prix Rosny aîné 2020. Le deuxième, Feminicid, est paru en septembre 2021. Des textes courts, situés dans le même univers, paraissent régulièrement en revues (Violences, Freeing, Bad To The Bone, etc.). D’après Jean-Pierre Andrevon, Siébert est « un féroce inclassable dont on n’a pas fini d’explorer les arcanes ».



Octobre 2022
Bénéficiaires Perrine Le Querrec

Informations complémentaires Perrine Le Querrec travaille la poésie et la prose. Sa langue est une architecture de silences, de trous et de pliures. Langue des minorités, immédiatement politique et entraînant une solidarité active, ses écrits dansent sur la corde raide. Tout y est une question de vie ou de mort.  L’espace de la page et les archives prennent une part vivante et indispensable à son écriture. Sur sa route, elle a rencontré le photographe Mathieu Farcy : ils forment le duo PLY, une interrogation sur les possibles et les limites du pli entre l’image et le mot. Avec le contrebassiste Ronan Courty,
d’autres interrogations se soulèvent à coups d’archet, de gestes et de respiration, pour une déconstruction active des formes narratives.
Dernières publications : Les trois maisons, Éditions d’en bas, 2021 ; Feux, Bruno Doucey, 2021 ; Rouge pute, La Contre Allée, 2020 ; La Bête, son corps de forêt, Les Inaperçus, 2020 ; Vers Valparaiso, Les Carnets du Dessert de Lune, 2020.



Octobre 2022
Bénéficiaires Patrick Varetz

Informations complémentaires Romancier et poète, Patrick Varetz est né en 1958 à Marles-les-Mines, dans le Pas-de-Calais, où, selon une légende qu’il a lui-même contribué à entretenir, il aurait passé sa première nuit dans un carton à chaussures (pointure 41). L’essentiel de son travail, cinq romans et deux recueils de mille poèmes à ce jour, est publié aux éditions P.O.L. Livre après livre, il interroge inlassablement le chaos de son existence pour tenter d’en faire émerger une fiction cohérente et un chant contenu.
Dernières publications : Nu-propriétaire, P.O.L, 2022 ; Deuxième mille, P.O.L, 2020 ; La Malédiction de Barcelone, P.O.L, 2019.



Octobre 2022
Bénéficiaires Gwenaëlle Abolivier

Informations complémentaires Pendant 20 ans, Gwenaëlle Abolivier parcourt le monde en tant que reporter pour les ondes de France Inter, France Culture et RFI. Aujourd’hui, elle continue d’intervenir sur les ondes, notamment de la RTS (Radio Télévision Suisse), et dans des revues, comme ArMen. Son écriture puise ses racines dans le voyage au long cours et les horizons du monde entier. Elle est l’autrice de récits, comme Vertige du Transsibérien (Naïve, 2015) où elle raconte son voyage dans les pas de Blaise Cendrars, d’anthologies de correspondances (Lettres océanes, Glénat, 2010), de textes poétiques et de livres illustrés pour la jeunesse, dont une biographie d’Alexandra David-Néel ou encore Te souviens-tu de Wei ? (HongFei, 2016) qui raconte l’arrivée des travailleurs chinois dans la Grande Guerre. Après son séjour dans le sémaphore d’Ouessant en 2015, elle écrit Tu m’avais dit Ouessant, qui remporte le prix Marine Bravo Zulu en 2020. En octobre 2021 paraît La Fiancée, un roman graphique illustré par Eddy Vaccaro. Son dernier ouvrage Marche en plein ciel (Le mot et le reste, 2022) raconte sa traversée des Cévennes, dans les pas de R. L. Stevenson.



Octobre 2022
Bénéficiaires Olga Tokarczuk (Pologne)

Informations complémentaires Prix Nobel de littérature en 2018, Olga Tokarczuk est l’autrice polonaise la plus connue, la plus lue et la plus traduite de son pays (plus de quarante-cinq langues). Elle est née en Pologne en 1962 et ses premiers textes et poèmes sont publiés dans différents journaux pendant ses études de psychologie à l’Université de Varsovie. Elle se consacre entièrement à l’écriture depuis 1997. Ses oeuvres ont été nominées et récompensées
par de nombreux prix, dont le prix Nike en Pologne pour Les Pérégrins en 2008 et pour Les Livres de Jakób en 2015. Elle puise son inspiration dans l’histoire de son pays et de l’Europe, dans un imaginaire poétique, spirituel sensible, et explore des genres différents. Olga Tokarczuk vit à Wroclaw en Pologne, où elle a créé une fondation offrant des formations destinées aux écrivains et aux traducteurs ainsi que des programmes éducatifs sur la littérature. Pendant une partie de sa résidence, elle sera accompagnée par la traductrice Maryla Laurent.



Novembre 2022
Bénéficiaires Maryla Laurent

Informations complémentaires Maryla Laurent a été responsable des Études polonaises à l’Université de Lille. Elle est membre de l’Académie des sciences et des arts de Pologne.
Elle est traductrice de philosophes, d’essayistes, de romanciers, de poètes polonais, et d’Olga Tokarczuk pour Les Livres de Jakób et pour ses nouvelles Histoires bizarroïdes ainsi que pour le Discours de réception du prix Nobel et autres textes. Pour Les Livres de Jakób, édition Noir sur Blanc Maryla Laurent a reçu le prix Laure-Bataillon, meilleure oeuvre de fiction traduite en langue française 2018, le prix Jan Michalski pour une oeuvre de littérature mondiale 2018 et le prix Transfuge 2018.



Décembre 2022
Bénéficiaires Camille Zabka

Informations complémentaires Camille Zabka est née en 1983 à Lille. Après avoir été enseignante en lettres modernes en région parisienne et à l’étranger pendant dix ans, elle est revenue vivre dans les Hauts-de-France. Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture, à la traduction de l’italien et à son jardin. Son premier roman Celle qui attend mêle le genre documentaire et la fiction. Il paraît aux éditions de L’Iconoclaste en 2019. C’est le récit d’une incarcération et de ses ondes de choc. Le deuxième Ne crains pas l’ombre ni les chiens errants (Iconoclaste) questionne notre façon d’habiter le monde en racontant quelques mois dans une ville pour expatriés au coeur de la forêt javanaise. Le projet en cours d’écriture sera lui aussi ancré dans le réel et enserré dans un lieu clos : l’hôpital psychiatrique. Il dira la précarité et nos fragilités.



Décembre 2022
Bénéficiaires Diane Meur

Informations complémentaires Diane Meur, née à Bruxelles en 1970, s’est installée à Paris à l’âge de 17 ans. Après des études de lettres et d’histoire sociale, elle devient traductrice de l’allemand et de l’anglais, d’abord en sciences humaines puis également en littérature. En 2002 paraît son premier roman La Vie de Mardochée de Löwenfels, suivi en 2004 de Raptus. Elle publie aussi dans ces mêmes années deux romans jeunesse écrits au cours de ses études. Vient ensuite ce qu’elle considère après coup comme un triptyque : Les Vivants et les Ombres (prix Rossel, 2007), Les Villes de la plaine (2011) et La Carte des Mendelssohn (2015). Son dernier roman publié chez Sabine Wespieser, Sous le ciel des hommes, a reçu en 2021 le prix Amic de l’Académie française.



Décembre 2022
Bénéficiaires Annie-Claude Thériault (Québec)

Informations complémentaires Annie-Claude Thériault est une autrice québécoise née en 1978. Nouvelliste et romancière, elle s’intéresse à l’univers lié et délié des individus. Ses écrits sont traversés par la souffrance, la solitude, mais en même temps par une grande humanité, par la grandeur de la nature et par un souffle poétique.Tant ses nouvelles (Mille, L’abattoir, Le rire de babcia, L’oubli, etc.) que ses trois romans (Quelque chose comme une odeur de printemps, Éditions David, 2012 ; Les filles de l’Allemand, Marchand de feuilles, 2016 ; Les Foley, Marchand de feuilles, 2019) ont remporté de
nombreuses distinctions (Prix des Lecteurs Radio-Canada, Prix de la nouvelle Radio-Canada, Prix littéraire Antonine-Maillet Acadie-Vie, élection du jury au Grand Prix du livre de Montréal, etc.). Elle habite Montréal et y enseigne la philosophie.
Cet accueil en résidence est mené en partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), et s’inscrit dans le cadre de la Saison culturelle québécoise à Roubaix 2021-2023.



Février - Novembre 2023

Informations complémentaires Sélection en cours.



> Haut de page

Historique des sessions

Juin 2022
Bénéficiaires Olivier Liron

Informations complémentaires Olivier Liron est écrivain, poète, dramaturge et enseignant. Normalien et agrégé, il enseigne la littérature comparée à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 jusqu’en 2014, avant de se consacrer à l’écriture et au spectacle vivant. Il écrit des recueils de poèmes, deux romans, Danse d’atomes d’or (Alma Éditeur, prix du Jeune romancier, finaliste du prix Goncourt du premier roman) et Einstein, le sexe et moi (Alma Éditeur, Points, Grand Prix des blogueurs littéraires, Prix littéraire des lycéens des Pays de la Loire), des performances et des spectacles pour le théâtre. Son troisième roman
Le livre de Neige est publié chez Gallimard en 2022. Il écrit également des fictions sonores pour les collections du Centre Pompidou et des nouvelles pour l’Opéra national de Paris.



Juin 2022
Projet de d'auteur Christophe Perruchas

Informations complémentaires Après la publication de son premier roman Sept gingembres en 2020 (finaliste du prix de Flore), Christophe Perruchas continue à sonder l’intime et l’indicible avec Revenir fils en 2021. Il prépare actuellement son troisième roman qui devrait également donner à entendre une voix particulière, une voix qui verse dans la folie de son époque. Les deux ouvrages ont été édités aux Éditions du Rouergue dans la collection « la brune ».



Mai 2022
Bénéficiaires Lou Darsan

Informations complémentaires Lou Darsan est née en Bretagne en 1987. Elle a étudié les lettres modernes, puis exercé le métier de libraire quelques années à Brest et Paris, et publié des chroniques littéraires dans plusieurs revues en ligne ainsi que sur son site personnel Les feuilles volantes. En 2017, elle prend la route pour plusieurs années de nomadisme à travers la France et l’Europe, pendant lesquelles elle écrit son premier roman L’Arrachée belle, publié en 2020 à La Contre Allée. Ce roman, intime et onirique, invite à une véritable réflexion entre philosophie et poésie. Il a été particulièrement bien accueilli par la critique.



Mai 2022
Bénéficiaires Françoise Henry

Informations complémentaires Françoise Henry a publié un premier recueil de poèmes Éclatements en 1980 aux Paragraphes littéraires de Paris. Son mémoire de maîtrise d’allemand portait sur Les cahiers de Malte Laurids Brigge de Rainer Maria Rilke. Elle a aussi beaucoup joué comme comédienne, surtout pour la radio, et écrit des pièces radiophoniques et des feuilletons pour France Inter et France Culture. Elle a publié, depuis 1998, onze romans –  notamment chez Grasset et Gallimard – dont Le rêve de Martin, Grasset, 2006, qui a été finaliste au Fémina et a reçu de nombreux prix. Son dernier roman en date, Loin du soleil, est paru en 2021 aux Éditions du Rocher. Elle a aussi publié un premier recueil de nouvelles Jamais le droit de crier en 2019 aux éditions The Menthol House. Depuis 2009, elle intervient dans les collèges et lycées, notamment avec la Fondation de la Résistance et les Archives nationales, en lien avec l’histoire de son grand-oncle, résistant déporté, racontée dans Plusieurs mois d’avril (Gallimard, coll. « Blanche », 2011).



Avril 2022
Bénéficiaires Vanessa Bell (Québec)

Informations complémentaires Poète, autrice, performeuse et animatrice, Vanessa Bell construit une oeuvre littéraire où se fait entendre une multitude de voix de femmes. Elle est, entre autres, codirectrice de l’organisme en arts littéraires Contours, présidente de la Table des lettres de Québec et Chaudière-Appalaches, et chroniqueuse culturelle de Radio-Canada.
Dernières publications : Anthologie de la poésie actuelle des femmes au Québec 2000 -2020, Éditions du remue-ménage, 2021;  De rivières, La Peuplade, 2019.
Cet accueil en résidence est mené en partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), et s’inscrit dans le cadre de la Saison culturelle québécoise à Roubaix 2021-2023.



Avril 2022
Bénéficiaires Martin Michael Driessen (Pays-Bas)

Informations complémentaires Martin Michael Driessen est né en 1954 aux Pays-Bas, d’un père néerlandais et d’une mère allemande. Il a passé une grande partie de sa vie  professionnelle à mettre en scène du théâtre et des opéras. C’est la mort en bas âge de son fils qui l’amènera à écrire son premier roman Gars (1999).
Depuis 2012, il a publié de nombreux romans et nouvelles qui ont été traduits en anglais, en allemand, en italien, en espagnol et dans de nombreuses autres langues.
Dernières parutions : Le Saint, Philippe Rey, 2022 ; The Light at the End of the Barrel, 2022



Avril 2022
Bénéficiaires Simon Allonneau

Informations complémentaires Simon Allonneau est né en 1985 à Lens. Poète autant que sportif, il écrit, publie et performe depuis une dizaine d’années ses textes drôles et doucement cruels. Il a publié Un jour on a jamais rien vu, collection « Polder » en 2012, La vie est trop vraie, au Pédalo Ivre en 2014, et Les Fils avec Laura Vazquez, aux éditions Bêta en 2016. Ses textes ont été également publiés dans différentes revues de poésie. Il a donné de nombreuses lectures et performances, notamment à la Maison de la Poésie de Paris et au Centre Pompidou, ou à Montevideo et à Marseille. Il a créé avec Laura Vazquez le groupe de musique Tsuku.

« Je crois qu’en poésie comme en sport, je recherche le risque. Je pars du réel, du quotidien, pour aller ailleurs. »



15 février - 15 mars 2021
Bénéficiaires Olga Tokarczuk

Informations complémentaires Résidence reportée en 2022.



> Haut de page

Informations pratiques

Hébergement De style néo-normand, la Villa Marguerite Yourcenar a été construite dans les années 1930. Elle peut accueillir simultanément trois auteurs-autrices en résidence individuelle. Elle comprend, au rez-de-chaussée, une cuisine, une bibliothèque-salle-à-manger, une grande salle réservée aux rencontres publiques et à l'étage, trois studios équipés d'une salle de bain, une salle informatique, un salon bibliothèque-télé-CD.

Equipements Ordinateur (accès internet), photocopieuse, bibliothèques, TV, lecteur CD, voiture, vélos, cuisine équipée, machine à laver…

* Apporter son ordinateur.

> Haut de page

Historique des bénéficiaires

2022
Martin Michael Driessen (Pays-Bas), Vanessa Bell (Québec), Lou Darsan, Françoise Henry, Olivier Liron

2021
Jakuta Alikavazovic, Jesuthasan Antonythasan, Manuel Benguigui, AdélaIde Bon, Estelle-Sarah Bulle, Sylvie Doizelet, Stéphanie Dupays, Emmanuelle Favier, Stefan Hertmans, Maryla Laurent, Nicolas Lefebvre, Alexandre Lenot, Eveline Mailhot, Christophe Manon, Garance Meillon, Anne Pauly, Irma Pelatan, Emmanuelle Pireyre, Maria Poblete, Samuel Poisson, Marie de Quatrebarbes, Dominique Quélen, Frank Smith, Olga Tokarczuk, Jean-Marc Turine, Gabriella Zalapi, Camille Zisswiller

2020
Jean-Marc Turine (Belgique), Elitza Gueorguieva (Bulgarie), Benedek Tótth (Hongrie), Eduardo Berti (Italie/Argentine), Katharina Stalder (Suisse), Anne-Sophie Subilia (Suisse/Belgique), Julia Wolf (auteure, Sarah Raquillet (traductrice), Jakuta Alikavazovic, Allemagne), Justine Arnal, Géraldine Barbe, Boris Bergmann, Dominique Brisson, Jean-Baptiste Cabaud, Alain Jaspard, Alexandre Lenot, Jérôme Leroy, Anne Delaflotte Mehdevifrance, Laura Pariani, Patrice Pluyette, Maria Poblete, Rosella Postorino, Florentine Rey, Anne Simon, Francis Tabouret, Akli Tadjer, Franck Thomas, Nathalie Yot

2019
Abdelaziz Baraka Sakin (Autriche), Stéphane Lambert (Belgique), Maya Ombasic (Canada), Laura Pariani (Italie), Gouzel Iakhina (Russie), Ella Balaert, Samantha Barendson, Anne Bourrel, Thomas Coppey, François-Henri Désérable, Carine Fernandez, Françoise Henry, Katrina Kalda, Celia Levi, Geneviève Parot, Luc Tartar, Laurence Vilaine

2018
Sara Rosenberg (Argentine), Vladimir Vertlib (Autriche), Emmanuelle Pirotte (Belgique), Kenan Görgün (Belgique/Turquie), Angel de la Calle (Espagne), Irina Teodorescu (France/Roumanie), Nina Kéhayan (France/Russie), Pierre Adrian, Alexandre Bergamini, Laurent Contamin, Louis-Philippe Dalembert, Anne Gorouben, Nicolas Idier, Anaïs Llobet, Antoine Mouton, Paola Pigani, Pierre Puchot, Sonia Ristic, Patrice Robin, Maxime Rovere, Lenka Hornakova-Civade (France/République Tchèque)

2017
Sidonia Bauer (Allemagne), Victor del Arbol (Espagne), Amanda Michalopoulou (Grèce), Jānis Jonevs (Lettonie), Lidia Jorge (Portugal), Saleh Diab (Syrie), Andreï Kourkov (Ukraine), Laure Anders, Violaine Bérot, Pierre Ducrozet, René Guitton, Gaspard-Marie Janvier, Denis Michelis

2016
Ricardo Romero (Argentine), Geneviève Damas (Belgique), Sanja Lovrencic (Croatie), Françoise Major (Québec/Mexique), Anneli Furmark (Suède), Franck Balandier, Miguel Bonnefoy, Veronika Boutinova, Roberto Ferrucci, Nadine Laporte, Karim Miské, Robert Rapilly, Marion Richez, Emmanuel Ruben, Nils Trede, Marie de Varney

2015
Julia Schoch (Allemagne), Ariel Dilon (Argentine), Karla Suarez (Cuba/Portugal), Núria Perpinyà (Espagne), Makenzy Orcel (Haïti), Eva Almassy (Hongrie/France), Karthika Naïr (Inde/France), Ales Steger (Slovénie), Mario Campana (Équateur/Espagne), Claire Audhuy, Dominique Bromberger, Richard Couaillet, Marie-Christine D’Welles, Philippe Fusaro, Lancelot Hamelin, Marc Molk

2014
Hernán Ronsino (Argentine), Guillermo Roz (Argentine/Espagne), Ara de Haro (Espagne), Bah Mamadou Malal (Guinée/Belgique), Amruta Patil (Inde), Yigit Bener (Turquie), Rafael Cadenas (Venezuela), Tuyêt-Nga Nguyên (Vietman/Belgique), Claudine Aubrun, Véronique Brindeau, Olivier Brunhes, David Homel (États-Unis/ Canada), Julia Deck, Kaoutar Harchi, Maria Poblete, Alice Zeniter

2013
Caroline Lamarche (Belgique), András Petöcz (Hongrie), Marlena Braester (Israël), Catherine Lovey (Suisse), Brian Chikwava (Zimbabwe/GrandeBretagne), Joël Baqué, Paule du Bouchet, Éric Chauvier, Frank Deroche, Pascale Fautrier, Olivier Germain-Thomas, Guillaume Jan, Nikola Madzirov (République de Macédoine), Alice Seelow, Malika Wagner

2012
Alain Bertrand (Belgique), Juan Antonio Gonzalez Iglesias (Espagne), Dimitris Nollas (Grèce), Jean-Lorin Sterian (Roumanie), Kjell Eriksson (Suède), Asli Erdoğan (Turquie), Françoise Arnault, Hervé Carn, Christophe Fourvel, Stéphanie Hochet, Emmanuel Jaffelin, Emanuelle Delle Piane (Italie / Suisse), Anne-Constance Vigier

2011
Arezki Mellal (Algérie), Rouja Lazarova (Bulgarie/France), Myriam Montoya (Colombie/France), Juhyun Choi (Corée-du-Sud/France), Kazimierz Brakoniecki (Pologne), Gabriela Adamesteanu (Roumanie), Patrick Ourednik (République-tchèque/France), Eddy L.Harris (États-Unis/France), Patrick Autréaux, Joël Bastard, Amina Danton, Olivier Grojnowski, Lorette Nobécourt, Marc Pautrel

2010
Maria Eugenia Almeida (Argentine), Merete Pryds Helle (Danemark), Jesus Ferrero (Espagne), Ersi Sotiropoulos (Grèce), Attila Bartis (Hongrie), Abdelmajid Benjelloun (Maroc), Lidia Amejko (Pologne), Draco Jancar (Slovénie), Gisèle Bienne, Denis Grozdanovitch, Bertrand Leclair, Diane Meur, Stéphane Michaka, Corinne Roche, Minna Sif, Béatrice Wilmos

2009
Noni Benegas (Espagne), Tobias Hill (GB), Gabor Csordas (Hongrie), Carmen Véronica Steiciuc (Roumanie), Alain Nadaud (Tunisie), Sema Kaygusuz (Turquie), Samira El Ayachi, Sylvie Deshors, Tanguy Dohollau, Daniel Grojnowski, Jérôme Leroy, Vivian Lofiego, Hervé Mestron, Sélim Nassib, Christiane Rolland Hasler

2008 Stéphane Audeguy, Frédéric Boudet, Jean-Moïse Braitberg, Didier Cornaille, Abha Dawesar, Philippe Denis, Christine Flament, Vanessa Gault, Philippe Lacoche, Michèle Lesbre, Antoine Piazza, Danièle Saint-Bois, Morgan Sportès, Agata Tuszinska, Bart Van Loo, Hyam Yared

2007 Frank Adam, Roberto Alajmo, Carlos Batista, Sabine Bouyala, John Burnside, Lambros Couloubaritsis, Christophe Etematzadeh, José Manuel Fajardo, Christian Ganachaud, Simonetta Greggio, Anne Sophie Jacouty, Dan Lungu, Timour Muhidine, Caroline Price, Foulek Ringelheim, Jean-Marc Turine, Lourdes Ventura

2005-2006 Dmitriev Andreï, Johnston Adrew, O'Faolain Nuala, Stefani Rémi, Salzman Eva, Snajder Slobodan, Bérès Stanislaw, Daoud Zakya, Volante Michela, Rosa Mendes Pedro, Jourde Pierre, Kanor Fabienne, Noiville Florence, Delecroix Vincent, Saïd, Suel Lucien, Ikonnikov Alexandre

2004-2005 Sébastien Ortiz, Virginie Reisz, John Retallack, Paul Nizon, Marc-Alfred Pellerin, Jean-Pierre Spilmont, Claudine Galea, Akli Tadjer, Fatou Diome, Alexandre Stamatis, Fouad Laroui, François Perche, Thorsten Becker, Soumya Ammar Kodja, Marie Le Drian

2003-2004 Eduardo Berti, Vincent Borel, Tereza Brdechova, Laszlo Darvasi, Manfred Flügge, Dorota Maslowska, Boris Pahor, Sandra Petrignani, Isabelle Rossignol, Mikhail Shishkin, Michèle Sigal, Luan Starova, Magdalena Tulli

2002-2003 Claude Duneton, Elsa Osorio, Martina Wachendorff, Antonio Soler, Jean-Paul Dekiss, Jacques Gélat, Patrice Delbourg, Florence Delaporte, Marie-Hélène Lafon, Elisabetta Rasy, Zafer Senocak, Marinella Carosso

2001-2002 Denitza Bantcheva, Nadine Ribault, Abdelkader Djemai, Nicolas Bokov, Parviz Khazrai Seguier, Lise Martin, Eric Laurrent, Eric Durnez, Anca Cristofovici, Alesandro Barbero, Luuk Gruwez, Colette Nys Masure, Hans Christoph Buch, Jean Rolin

2000-2001 Stefan Hertmans, Christophe Huysman, Philippe Beaussant, François Cheng, Juan de Luis, Mark Kharitonov, Jachym Topol, Ippolita Avalli, Sophie Kepes, Kader Abdollah, Sylvie Richter, Fatima Gallaire, Jacques Serena, Mona Thomas

1999-2000 Hélène Lenoir, Stefan Ludmilla Wieszner, Paul Emond, Pentti Holappa, Esther David, Jordan Plevnes, Michèle Lesbre, Nadine Diamant, Pascale Tison, Sylvie Doizelet, Sylvie Germain, Gisèle Pineau, Anouar Benmalek

1998-1999 Nedim Gursel, James Woodall, Olga Tokarczuk, Olivier Charneux, Anna-Maria Carpi, Fatos Kongoli, Marek Bienczyck, Eduardo Manet, Patrick Deville, Susan Wicks Collins, Nedim Gursel, Véra Feyder, Olivier Bleys, Charles Juliet

1997-1998 Annie Saumont, Ludmila Oulitskaja, Jean-Claude Pirotte, Nina Malinovski, Xavier Bazot, Dominique Noguez, Helena Sinervo, Philippe de La Genardière, Philippe Braz, Peter Lengyel

> Haut de page