Contenu | Navigation | Politique d'accessibilité | Crédits Lettre internet

Actualités

On peut toujours écrire, on peut toujours lire....

Depuis le lancement de l'action On peut toujours écrire, on peut toujours lire, Claude Ber, Jean-Michel Maulpoix, Roberto Ferrucci et Caroline Lamarche, Patrick Chamoiseau, Suzanne Doppelt et Marie Despléchin ont été sollicités et ont proposé des chemins d'écriture aux élèves et enseignants.

Ce début de semaine, Irène Jacob et Jean-Pierre Martin ont pris le relai.

La comédienne Irène Jacob, l'inoubliable interprète de La double vie de Véronique et autrice d'un premier roman, Big Bang (Albin Michel, 2019), a accepté avec joie de faire deux propositions d'écriture aux élèves, une première à partir d'un extrait des Yeux d'Elsa d'Aragon et du mot "mur"; une deuxième à partir du poème Le Temps jetable de la poète congolaise Germaine Kouméalo Anate. Voir ici

Jean-Pierre Martin, auteur notamment d'un très bel essai sur La curiosité, une raison de vivre (Autrement 2019), propose quant à lui d'écrire sur : "L'essentiel" avec un extrait de Walden ou la vie dans les bois de Henry Thoreau à l'appui et "l'amitié" à partir d'un extrait d'une lettre d'Albert Camus à René Char. Voir ici


Cette alliance que font les autrices et les auteurs, de mots propres à dire quelque chose de ce temps, liés à des références littéraires d'un passé plus ou moins proche, produit des étincelles vives, qui donnent joie et allant au présent.

Les enseignants de l'académie de Versailles qui souhaitent prendre connaissance des belles productions déjà réalisées et s'inscrire, avec leurs élèves, dans ce mouvement de création doivent le faire ici